Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Réalisation

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Adib Alkhalidey met de l’avant les compétences de son équipe avec « Mon ami Walid »

    Adib Alkhalidey met de l’avant les compétences de son équipe avec « Mon ami Walid »

    C’est après avoir constaté la quantité de matériel qu’ils créaient chacun de leur côté pour le Web, qu’Adib Alkhalidey et Julien Lacroix ont choisi d’unir leurs forces pour concevoir un projet financé en partie par leurs fans afin de leur offrir un tout nouveau « trip », « Mon ami Walid », un long métrage de fiction qu’ils ont écrit conjointement, dans lequel ils tiennent tous les deux les rôles principaux et qui est réalisé par Adib Alkhalidey.

    18 janvier 2019, 07h20

    Avec « Malek », Guy Édoin privilégie le jeu d’acteurs

    Avec « Malek », Guy Édoin privilégie le jeu d’acteurs

    Lorsqu’il a lu le scénario imaginé par Claude Lalonde, adapté du roman « Le cafard » de Rawi Hage, Guy Édoin était fasciné par les personnages, plus particulièrement celui plus trouble de « Malek ». Le réalisateur de « Marécages » et « Ville-Marie » voyait à travers lui une forte résonance avec ses oeuvres passées. Et il ne se cache pas que le défi que représentait une partie du tournage à l’étranger rendait l’aventure attrayante à ses yeux. « Mais à la base, je voulais vraiment aller à la rencontre de ces personnages. Et ça faisait longtemps que j’avais envie de réaliser un scénario qui n’était pas nécessairement de moi », confie-t-il en entrevue.

    18 janvier 2019, 06h25

    Entretien avec les coréalisatrices de « Katatjatuuk Kangirsumi (Chants de gorge à Kangirsuk) »

    Entretien avec les coréalisatrices de « Katatjatuuk Kangirsumi (Chants de gorge à Kangirsuk) »

    Eva Kaukai (18 ans) est née à Kuujjuaq au Nunavik et Manon Chamberland (17 ans), à Montréal, au Québec. Elles vivent toutes les deux dans la communauté inuite de Payne Bay. Grâce à un atelier offert par le Wapikoni à Kangirsuk, elles explorent le son et l’image pour exprimer leur réalité, culture et attachement au territoire par le biais du chant de gorge.

    17 janvier 2019, 07h16

    Deux adolescentes inuits tournent un premier film qui fera sa première mondiale à Sundance

    Deux adolescentes inuits tournent un premier film qui fera sa première mondiale à Sundance

    Produit par le Wapikoni, le court métrage autochtone provenant du Nunavik, « Katatjatuuk Kangirsumi » (« Chants de gorge à Kangirsuk »), aura sa première mondiale au festival de films Sundance. Cette première réalisation conjointe de Eva Kaukai et Manon Chamberland fait partie de la sélection officielle des courts métrages de l’édition 2019 du prestigieux festival.

    17 janvier 2019, 07h00

    Le PCCQ permet de sélectionner un film qui touche les cégepiens, estime Micheline Lanctôt

    Le PCCQ permet de sélectionner un film qui touche les cégepiens, estime Micheline Lanctôt

    C’est avec son enthousiasme habituel que Micheline Lanctôt a pris la parole quelques minutes avant que les membres du comité de sélection annoncent les cinq films en lice pour le 8e Prix collégial du cinéma québécois. Celle qui est marraine de cet événement depuis les tout débuts a souligné le caractère désormais incontournable de ce prix permettant aux étudiants de 52 cégeps situés un peu partout à travers la province de découvrir certaines des oeuvres marquantes de la cinématographie québécoise de la dernière année. Compte-rendu de ce dévoilement où Qui fait Quoi était présent.

    17 janvier 2019, 06h58

    Jean-Philippe Duval fait évoluer l’esthétique d’« Unité 9 » sur sept années

    Jean-Philippe Duval fait évoluer l’esthétique d’« Unité 9 » sur sept années

    Même s’il a partagé son poste avec quelques collaborateurs au fil des sept dernières années, Jean-Philippe Duval a relevé un exploit, celui d’être à la barre d’« Unité 9 » du début jusqu’à la fin. Alors que la désormais mythique série dramatique annuelle s’apprête à conclure le destin de ses personnages, le réalisateur jette un regard dans le rétroviseur et revient sur le travail accompli aux côtés de ses collègues techniciens, des comédiennes et comédiens, mais aussi de l’auteure Danielle Trottier.

    15 janvier 2019, 07h12


    Une vision commune pour les trois réalisateurs de « 5e rang »

    Une vision commune pour les trois réalisateurs de « 5e rang »

    Sur les dix-huit épisodes de « 5e rang », le nouveau téléroman signé par Sylvie Lussier et Pierre Poirier qui sera présenté cet hiver à ICI Radio-Canada Télé, Francis Leclerc en réalise trois. Aux côtés de Joanne Forgues et Catherine Faucher des Productions Casablanca, il a décidé de partager son rôle avec Christian Laurence et Myriam Verreault qui sont derrière la caméra pour les épisodes 4 à 12 et 13 à 18 respectivement. Qui fait Quoi a échangé avec ces trois metteurs en scène, qui ont fait leurs premières armes au grand écran, à propos de leur travail collectif sur ce projet.

    7 janvier 2019, 11h15

    Brigitte Couture se renouvelle avec « Une autre histoire »

    Brigitte Couture se renouvelle avec « Une autre histoire »

    Renouant avec l’univers de Chantal Cadieux après « Mémoires vives », Brigitte Couture a choisi une autre approche visuelle pour « Une autre histoire ». Retrouvant également la productrice Sophie Pellerin de Sphère Média Plus, elle met en images les textes de l’auteure de « Providence » de manière plus assise et plus cinématographique. Derrière la caméra pour les douze premiers épisodes de cette série annuelle, qui raconte le récit d’Anémone, une thanatopractrice qui se retrouve devant un diagnostic d’Alzheimer précoce, la réalisatrice partage son siège avec Jean Bourbonnais pour les onze suivants qui seront présentés à l’automne 2019 sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé.

    2 janvier 2019, 07h29

    Délia Gunn désire montrer sa réalité

    Délia Gunn désire montrer sa réalité

    L’initiative « 5 courts » lancée par le Studio documentaire du Programme français de l’Office national du film se rendait récemment en Abitibi-Témiscamingue afin de faire découvrir la relève cinématographique de la région. Cette année, cinq réalisatrices ont pu concevoir un très court métrage grâce à un partenariat entre l’ONF et Nadagam Films, maison de production basée à Val-d’Or et dirigée par Serge Bordeleau. Qui fait Quoi s’est entretenue avec l’une de ces cinéastes, Délia Gunn, qui a réalisé « Délia 9 à 5 ».

    27 décembre 2018, 07h25

    Peu importe la discipline, Bastien Alexandre veut explorer les possibilités narratives

    Peu importe la discipline, Bastien Alexandre veut explorer les possibilités narratives

    Dès son plus jeune âge, Bastien Alexandre se voyait bédéiste. Ce n’est donc pas un hasard si le découpage technique (storyboard) et l’idée de raconter des histoires en plans choisis étaient toujours enfouis comme de véritables passions. En revanche, son parcours marqué par un passage au Cirque du Soleil en tant qu’illustrateur et metteur en scène révèle plutôt de l’ordre de l’accident. Au sein de cette entreprise, il a développé son expertise en arts de la scène et raffiné son intérêt pour le storytelling. C’est ce qui l’a progressivement mené vers un scénario de court métrage, celui de son ami Nicolas Billon, qu’il a mis en images dans « How Tommy Lemenchick Became a Grade 7 Legend », projeté lors de la soirée d’ouverture de la 3e édition du festival Plein(s) Écran(s).

    26 décembre 2018, 07h15

    Louis Choquette pénètre le noyau émotif des personnages dans « Les honorables »

    Louis Choquette pénètre le noyau émotif des personnages dans « Les honorables »

    De retour sur une production 100 % québécoise après un exil en France et au Royaume-Uni (« Versailles » et « Phiharmonia »), Louis Choquette n’avait que de bons mots pour l’équipe avec laquelle il a travaillé durant le tournage caniculaire de « Les honorables » à l’été 2018, plus récent thriller psychologique imaginé par Jacques Diamant et diffusé sur Club illico. Allergique à l’incompétence, il a été extrêmement impressionné par le professionnalisme et l’attitude générale de tous ceux et celles qui ont pris part à la mise en images de ces dix épisodes qui retracent les conséquences de l’assassinat de la jeune Gabrielle, fille des juges Ludovic et Lucie Dessureaux.

    26 décembre 2018, 07h08

    Les Films Opale sortiront « Amoureux de ma femme » de Daniel Auteuil le 1er février 2019

    Les Films Opale sortiront « Amoureux de ma femme » de Daniel Auteuil le 1er février 2019

    Les Films Opale assureront la distribution au Québec du film français « Amoureux de ma femme », réalisé par Daniel Auteuil. Mettant en vedette Gérard Depardieu, Daniel Auteuil, Sandrine Kiberlain et Adriana Ugarte, le long métrage prendra l’affiche au Québec le vendredi 1er février 2019. La bande-annonce sera projetée dans les cinémas du Québec dès maintenant.

    25 décembre 2018, 05h32

    « Tia et Piujuq », la rencontre magique de deux fillettes de dix ans

    « Tia et Piujuq », la rencontre magique de deux fillettes de dix ans

    Actrice et chanteuse de gorge, Lucy Tulugarjuk réalise son premier long métrage avec « Tia et Piujuq ». Racontant la rencontre magique entre Tia, une fillette syrienne de 10 ans venant d’emménager à Montréal avec ses parents, et Piujuq, une jeune inuite du même âge, le film représente le prétexte parfait pour la cinéaste canadienne de montrer les croyances et la véritable nature de sa communauté à travers le regard de deux enfants. « Nous avons tous été jeunes. Nous avons tous une mémoire par rapport à cette enfance. Et en tant qu’adulte, nous pouvons faire preuve de respect et d’amour », affirme celle qui coscénarise également ce film s’adressant à toute la famille.

    21 décembre 2018, 07h19