Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Réalisation

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Léa Pool, fascinée par les possibilités narratives de « Et au pire, on se mariera »

    Léa Pool, fascinée par les possibilités narratives de « Et au pire, on se mariera »

    C’est après avoir eu un véritable coup de foudre pour le roman de Sophie Bienvenu « Et au pire, on se mariera » que Léa Pool a décidé de transposer à l’écran le récit de le jeune Aïcha, interprétée par Sophie Nélisse, une adolescente qui s’amourache de Baz, un jeune homme beaucoup plus âgé qu’elle. En plus du thème de l’enfance brisée, présent également dans « Emporte-moi » et « Maman est chez le coiffeur », la réalisatrice a été touchée par la structure du livre. « Je trouvais qu’il y avait une possibilité narrative extraordinaire qui était déjà dans le roman, mais que je pouvais vraiment travailler au niveau de l’écriture du scénario, de la mise en scène et de la caméra », explique-t-elle en entrevue.

    25 août 2017, 05h43

    Avec « Le problème d’infiltration » Robert Morin rend hommage au cinéma expressionniste allemand

    Avec « Le problème d’infiltration » Robert Morin rend hommage au cinéma expressionniste allemand

    Après la chronique chorale des « Trois indiens » et la comédie satirique qu’était « Un paradis pour tous », Robert Morin se tourne vers un registre beaucoup plus sombre avec « Le problème d’infiltration » dans lequel l’existence d’un brillant chirurgien interprété par Christian Bégin est complètement bouleversée le jour où l’un de ses patients menace de le poursuivre. Qui fait Quoi a discuté avec le réalisateur à propos de ce quinzième long métrage de fiction qui marque un tournant dans sa filmographie.

    22 août 2017, 06h28

    La cinéaste Nathalie Lasselin a nagé un demi Marathon dans le fleuve St-Laurent

    La cinéaste Nathalie Lasselin a nagé un demi Marathon dans le fleuve St-Laurent

    Nathalie Lasselin, connue internationalement pour ses plongées, ses films sous-marins et ses conférences, a accompli le 14 août une immersion de plus de 20 kilomètres dans le fleuve St-Laurent. Partie à la hauteur de la Ronde, Nathalie a parcouru sous l’eau une distance qui l’a conduite jusqu’au parc du bout de l’île, un coin méconnu de Montréal. Alors que la plongée moyenne d’un plongeur récréatif est de 45 minutes, elle a passé huit heures dans l’eau pour parcourir un demi Marathon dans des conditions où la visibilité était parfois très faible : moins d’un mètre. Sans être un record, c’est une grande première au Canada.

    18 août 2017, 05h54

    En tournage de « 1991 », Jean-Carl Boucher a Ricardo dans la peau

    En tournage de « 1991 », Jean-Carl Boucher a Ricardo dans la peau

    Interpréter le rôle autobiographique de Ricardo, inspiré de la véritable vie du cinéaste Ricardo Trogi, représente un tournant marquant dans la carrière de l’acteur Jean-Carl Boucher qui connaissait son premier 1er rôle au cinéma. Après l’année de ses 11 ans et celle de ses 17 ans, le personnage de Ricardo a maintenant 21 ans sur le plateau de « 1991 ». Pour chacun des trois chapitres de la trilogie, le comédien affirme avoir exploité un style de jeu différent puisqu’il incarne trois moments bien distincts de la vie du protagoniste.

    17 août 2017, 06h39

    « Slaxxx », le slasher engagé d’Elza Kephart et de Patricia Gomez Zlatar

    « Slaxxx », le slasher engagé d’Elza Kephart et de Patricia Gomez Zlatar

    Une paire de jeans possédée qui se met à assassiner l’un après l’autre les employés d’une boutique de vêtements branchés ? C’est bien la proposition culottée que font Elza Kephart et Patricia Gomez Zlatar avec « Slaxxx », un slasher avec une portée sociale bien précise. Même si elles prévoient assurer toutes les deux la scénarisation et la coproduction du long métrage en développement, Elza Kephart est celle qui retournera derrière la caméra après deux longs métrages bien ancrés dans le cinéma de genre, « Graveyard Alive : A Zombie Nurse in Love » et « Go in the Wilderness ». Nous avons discuté avec les deux créatrices à propos de leur projet.

    16 août 2017, 06h30

    Appel à projets Premier pitch de Doc Circuit Montréal

    Appel à projets Premier pitch de Doc Circuit Montréal

    Doc Circuit Montréal lance son appel à projets Premier pitch, anciennement nommé le Face-à-face de la relève. L’activité a pour objectif principal d’aider et de former les réalisateurs québécois émergents (moins de 3 ans d’expérience) sur la présentation convaincante de projets documentaires.

    14 août 2017, 10h00

    Avec « Hochelaga, terre des âmes », François Girard exhume le passé

    Avec « Hochelaga, terre des âmes », François Girard exhume le passé

    « Hochelaga, terre des âmes » est attendu pour l’automne 2017. Outre son imposant budget de 15 millions $, la fresque imaginée par François Girard promet de redonner la parole aux communautés autochtones. Alors qu’il s’apprête à approuver le montage final de son film, le réalisateur québécois est venu discuter aux côtés des comédiens Georges Wahiakeron et Jacques Newashish ainsi que du chef héréditaire algonquin Dominique Rankin de ces enjeux très actuels.

    11 août 2017, 06h42

    Sebastian McKinnon développe « KIN Fables : The Stolen Child », long métrage fantastique

    Sebastian McKinnon développe « KIN Fables : The Stolen Child », long métrage fantastique

    Illustrateur et directeur photo, Sebastian McKinnon prépare son premier long métrage « KIN Fables : The Stolen Child ». En plus de coscénariser le projet aux côtés de son frère Liam McKinnon, le réalisateur coproduit cette incursion dans le monde fantastique avec Victoria Sanchez-Mandryk et Sandy Martinez de la boîte Just Believe Productions Inc. Qui fait Quoi s’est entretenu avec l’artiste établi à Montréal à propos de cette oeuvre en développement qui promet d’offrir une vision originale aux amateurs du genre.

    10 août 2017, 04h57

    Melanie Jones prépare un thriller sauvage avec « Switchback »

    Melanie Jones prépare un thriller sauvage avec « Switchback »

    Après « FSM », un premier long métrage qui se concentrait sur la vie amoureuse d’une DJ, Melanie Jones plonge dans un tout autre genre pour son nouveau projet en développement : le surnaturel. « Switchback » raconte l’histoire d’une femme qui se retrouve seule en forêt avec le corps de son petit ami après un accident. « C’est un thriller en nature sauvage. Ça se passe sur la côte ouest en Colombie-Britannique où la forêt rencontre l’océan, ce qui représente un décor idéal pour plusieurs aventures », annonce la réalisatrice en entrevue.

    10 août 2017, 04h46

    Michel La Veaux et Sébastien Pilote, de connivence

    Michel La Veaux et Sébastien Pilote, de connivence

    Michel La Veaux ne s’en cache pas, il a énormément de respect pour le réalisateur Sébastien Pilote qu’il considère comme l’un des grands réalisateurs québécois de notre époque. Ayant capté les images de ses deux premiers longs métrages, « Le vendeur » et « Le démantèlement », il s’est fait un plaisir de retrouver leur complicité d’exception sur le plateau de « La disparition des lucioles ». Il va de soi qu’un rapport professionnel de qualité les unit sur les plateaux de tournage, mais c’est surtout une forte amitié qui en découle aujourd’hui, les deux passionnés se rejoignant autant par leur cinéphilie que par leur amour des formes d’art multiples.

    9 août 2017, 04h36


    Avec « L’amour », Marc Bisaillon achève sa trilogie sur le silence coupable

    Avec « L’amour », Marc Bisaillon achève sa trilogie sur le silence coupable

    Troisième volet d’une trilogie thématique sur le silence coupable, « L’amour » (titre de travail) de Marc Bisaillon est présentement en tournage. De Rimouski à la Rive-Sud de Montréal, le réalisateur filme les images de son suspense psychologique où Alex, début vingtaine, se rend dans le Maine pour visiter son père. Explorant trente-deux différents lieux de tournage et quelques effets techniques, dont un effet Vertigo « invisible », le cinéaste s’est entretenu avec Qui fait Quoi à propos de cette aventure.

    4 août 2017, 07h10

    « The Lot », Mariel Scammell conjuge les relations amoureuses avec le cinéma de genre

    « The Lot », Mariel Scammell conjuge les relations amoureuses avec le cinéma de genre

    Diplômée de l’école de cinéma Mel Hoppenheim de l’Université Concordia, Mariel Scammell est une jeune productrice indépendante qui a déjà six courts métrages inscrits sur son curriculum vitae. Endossant également les rôles de scénariste et de réalisatrice, elle travaille actuellement sur son premier long métrage, « The Lot » qui suit deux acteurs qui deviennent prisonniers de rôles alors qu’ils rejouent les scènes d’une série télévisée policière inspirée de faits réels. Qui fait Quoi a rencontré la cinéaste pour discuter de ce thriller surnaturel en développement.

    4 août 2017, 05h30

    REPORTAGE PHOTOS : « Les pêcheurs » reprennent du service pour une cinquième saison

    REPORTAGE PHOTOS : « Les pêcheurs » reprennent du service pour une cinquième saison

    C’est pour une cinquième saison que Martin Petit et sa bande retournent au chalet. Dans ces treize nouveaux épisodes de « Les pêcheurs », l’auteur et comédien invite et retrouve une horde impressionnante de personnalités publiques québécoises dans le but de venir passer quelques moments à la campagne. Alors que le tournage s’achève dans la ville d’Eastman en Estrie, les médias étaient conviés à assister à la captation d’une scène de l’épisode « Nouveau papa » où les personnages de Martin et de sa copine font un pique-nique en compagnie de Jean-François Mercier et de Carole (Christine Beaulieu). Bref compte rendu en images.

    4 août 2017, 02h56