Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Courts / moyens métrages




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    72e Festival de Cannes : le cinéma de genre, des possibilités extraordinaires pour Frédéric Chalté

    72e Festival de Cannes : le cinéma de genre, des possibilités extraordinaires pour Frédéric Chalté

    Après des études en France où il se spécialise en montage, Frédéric Chalté soumet sa candidature dans des écoles de cinéma plus théoriques dans l’Hexagone ainsi qu’au Québec. C’est finalement l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) qu’il choisit pour compléter un baccalauréat en communication, profil cinéma, un programme somme toute plutôt technique. Il se consacre alors à la réalisation et se révèle parmi l’un des chanceux à mettre en scène un court métrage à la fin de ses études. Avec ses camarades, il propose « The Babysitter », un film qui annonce son amour pour le cinéma de genre. Qui fait Quoi a discuté avec le jeune cinéaste en marge du 72e Festival de Cannes.

    3 juin 2019, 11h01

    Cinéma sous les étoiles célèbre ses 10 ans du 25 juin au 30 août 2019

    Cinéma sous les étoiles célèbre ses 10 ans du 25 juin au 30 août 2019

    Funambules Médias célèbrera la 10e édition du Cinéma sous les étoiles cette année. Depuis une décennie, le Cinéma sous les étoiles présente du documentaire social et politique gratuitement dans les parcs tout l’été, un rendez-vous devenu incontournable pour les Montréalais. De retour du 25 juin au 30 août 2019, avec une soixantaine de projections, dans 18 parcs et lieux de diffusion extérieurs, dans 10 arrondissements de la métropole et, pour une première année, à Saint-Bruno, le Cinéma sous les étoiles a toujours le but de susciter la réflexion sur des enjeux critiques.

    3 juin 2019, 10h50

    72e Festival de Cannes : la démarche instinctive de Julie Roy

    72e Festival de Cannes : la démarche instinctive de Julie Roy

    La première version de scénario de « Luz : un film de sorcières » remonte à six ans alors que Julie Roy vivait sa première grossesse. Rédigé d’un seul trait, les prémisses du court métrage ont été soumises aux institutions puis refusées de par l’aspect très polarisant du récit imaginé. C’est la comédienne Francesca Barcenas qui a relancé la réalisatrice quatre ans plus tard. Au bout du compte, la cinéaste a financé elle-même son projet, ce qui l’a également amenée à s’associer à Laurent Allaire de Chasseurs Films qui l’a accompagnée dans cette aventure. Aujourd’hui, le film se retrouve parmi les 15 sélectionnés à Talent tout court. Qui fait Quoi a discuté avec la créatrice lors du dernier Festival de Cannes.

    3 juin 2019, 10h27

    72e Festival de Cannes : Geneviève Sauvé vient de terminer deux courts métrages

    72e Festival de Cannes : Geneviève Sauvé vient de terminer deux courts métrages

    Pour sa troisième visite au Festival de Cannes, Geneviève Sauvé vient présenter deux courts métrages qu’elle termine tout juste. Prête à rencontrer les professionnels de l’industrie réunis au Marché du Film, la réalisatrice diplômée de L’inis poursuit également le développement de deux longs métrages : « Les lettres de Tripoli », un film qui compte sur l’appui du producteur libanais Elias Khlat, et « Quatre hivers sous la neige ». Rencontrée par Qui fait Quoi, elle a discuté de ces deux courts métrages ainsi que d’un nouveau projet de long métrage qui commence lentement à germer dans son esprit.

    30 mai 2019, 04h09

    72e Festival de Cannes : Johannie Deschambault, ouverte à tous les genres de projets

    72e Festival de Cannes : Johannie Deschambault, ouverte à tous les genres de projets

    Johannie Deschambault évolue dans le monde de la production audiovisuelle depuis 2008. C’est à la suite d’études en théâtre et en communications qu’elle cofonde sa première compagnie de production. Se dévouant à des projets corporatifs et destinés à l’univers de la publicité, la productrice se résolue finalement à s’inscrire à L’inis, constatant que son parcours ne la menait pas nécessairement vers le cinéma. Tout de suite après avoir gradué, en 2014, elle fonde SPORT, une nouvelle maison de production dans laquelle elle s’investit désormais à temps plein. Sélectionnée au SODEC_LAB Immersion Cannes, elle a discuté avec Qui fait Quoi en marge du 72e Festival de Cannes.

    28 mai 2019, 07h20

    72e Festival de Cannes : un nouveau tournant pour Nellie Carrier

    72e Festival de Cannes : un nouveau tournant pour Nellie Carrier

    Une chose est certaine, Nellie Carrier connaît tout un début d’année. En plus de voir un de ses projets de court métrage repartir avec le Grand prix 2018-2019 de Cours écrire ton court en mars dernier, la productrice vient de joindre les rangs d’Embuscade Films, maison de production fondée par Nicolas et Félix Dufour-Laperrière. Sélectionnée pour prendre part au SODEC_Lab Immersion Cannes, la jeune créatrice, qui poursuit également les activités de sa boîte Cinquième maison, s’est entretenue avec Qui fait Quoi pour échanger sur les projets qui l’attendent.

    28 mai 2019, 07h20

    La SODEC soutient sept projets de courts métrages de fiction

    La SODEC soutient sept projets de courts métrages de fiction

    La direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutiendra sept projets de courts métrages de fiction dans le cadre de son programme d’aide à la production (volet 2, court et moyen métrage de fiction), à la suite du dépôt du 20 février dernier.

    28 mai 2019, 06h12



    72e Festival de Cannes : une démarche rigoureuse pour Ludovic Dufresne

    72e Festival de Cannes : une démarche rigoureuse pour Ludovic Dufresne

    Durant sa plus tendre enfance, le premier métier que voulait pratiquer Ludovic Dufresne était météorologue. Fasciné depuis toujours par tout ce qui est de l’ordre du céleste, de ses manifestations et transformations, le réalisateur a finalement pris conscience que la portée poétique et magique des phénomènes météorologiques était ce qui l’intéressait plus particulièrement. C’est donc tout naturellement que son plus récent court métrage « août. septembre. », sélectionné à Talent tout court, s’articule autour de ce sujet et de deux personnages s’apprivoisant face à leurs différences. Rencontre avec le jeune cinéaste en marge du 72e Festival de Cannes.

    24 mai 2019, 07h25

    72e Festival de Cannes : « Celle qui porte la pluie » fait écho à l’expérience intime de Marianne Métivier

    72e Festival de Cannes : « Celle qui porte la pluie » fait écho à l’expérience intime de Marianne Métivier

    Dans « Celle qui porte la pluie », Agnès, une jeune adulte se réfugie dans une pension en forêt après une éprouvante visite auprès de son père mourant. Là, elle est plongée dans un monde à la frontière de la réalité et du rêve où elle devra accepter la mort imminente de son paternel. La démarche de ce court métrage de Marianne Métivier, qui se révèle être d’une rare intimité, a été accompagnée parallèlement par le processus de deuil de la jeune réalisatrice, elle-même devant faire face à la disparition de son père durant la production. C’est à l’occasion du 72e Festival de Cannes, alors que le film se retrouve dans la sélection 2019 de Talent tout court, que la cinéaste s’est entretenue avec Qui fait Quoi.

    24 mai 2019, 07h20

    72e Festival de Cannes : Metafilms, de « La femme de mon frère » à « La contemplation du mystère »

    72e Festival de Cannes : Metafilms, de « La femme de mon frère » à « La contemplation du mystère »

    Metafilms accorde toujours une grande place à la préproduction. La mise en branle de « La femme de mon frère », premier long métrage de Monia Chokri, présenté en ouverture d’Un Certain Regard au 72e Festival de Cannes ne fait pas exception. Très tôt, le casting s’est précisé et les différents membres de l’équipe technique ont enclenché les discussions. Rencontré quelques jours après la première du film, Sylvain Corbeil a échangé avec Qui fait Quoi à propos d’un tournage qui s’est déroulé sur deux blocs.

    24 mai 2019, 07h20

    72e Festival de Cannes : Talent tout court célèbre sa 9e édition

    72e Festival de Cannes : Talent tout court célèbre sa 9e édition

    Cette année, quinze films canadiens sont sélectionnés à Talent tout court, une initiative de Téléfilm Canada pour le Short Film Corner du Marché du Film à l’occasion du 72e Festival de Cannes. Sélectionnés par le programmateur Danny Lennon, sept de ces courts métrages proviennent du Québec. Les autres ont été réalisés dans sept provinces du pays. Le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest, la Colombie-Britannique, l’Ontario, Terre-Neuve, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse étaient ainsi dignement représentés lors d’une rencontre réunissant les créateurs et les créatrices de cette sélection dans une session de réseautage avec des programmateurs de festivals internationaux.

    23 mai 2019, 06h38

    « HAK_MTL », le début d’une série de projets pour Alexandre Sheldon

    « HAK_MTL », le début d’une série de projets pour Alexandre Sheldon

    Réactualisant le contrôle d’organismes gouvernementaux et de puissantes entreprises sur la vie privée des utilisateurs d’Internet, Alexandre Sheldon éveille les consciences avec un tout autre point de vue dans « HAK_MTL ». En effet, en plus de s’intéresser aux hackers, ces « pirates » du Web qui veillent à défendre ce qu’il peut rester de notre liberté virtuelle en promouvant et en se battant pour l’anonymat en ligne, le réalisateur et chercheur a braqué son objectif sur l’apport de la métropole sur cet enjeu. À l’occasion de la sortie de cet essai documentaire, il a discuté avec nous de ses prochains projets et, par le fait même, de ses préoccupations.

    17 mai 2019, 07h18