Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Scénarisation

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    FCIAT : Michel Jetté plonge le spectateur dans l’univers de la dépression avec « Burn Out ou la Servitude Volontaire »

    FCIAT : Michel Jetté plonge le spectateur dans l’univers de la dépression avec  « Burn Out ou la Servitude Volontaire »

    Pour son quatrième long métrage, Michel Jetté délaisse le milieu du crime au profit d’un thème bouillant d’actualité : la dépression. Dans « Burn Out ou La Servitude Volontaire », le cinéaste marque en effet une coupure nette avec sa trilogie sur le phénomène des gangs criminels en abordant avec une démarche déroutante une réalité bien actuelle. « C’est un film qui tente des choses », déclare le réalisateur, scénariste et producteur lors de la présentation du film au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

    9 novembre 2017, 07h08

    FCIAT : Martin Laroche emprunte une esthétique hyperréaliste pour filmer « Tadoussac »

    FCIAT : Martin Laroche emprunte une esthétique hyperréaliste pour filmer « Tadoussac »

    C’est après trois étés passés à Tadoussac que Martin Laroche a décidé d’imaginer une histoire qui se déroulerait dans ce village touristique de la Côte-Nord. Lors d’une visite hivernale, il a remarqué une ambiance plus feutrée et intimiste qui a permis de faire naître Chloé, personnage central de « Tadoussac », qui s’y rend avec une quête bien précise. « Le sujet de la maternité et les personnages féminins forts, c’est quelque chose qui m’interpelle beaucoup », affirme le réalisateur en entrevue lors du 36e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

    3 novembre 2017, 07h00

    FCIAT : « Junior Majeur », une suite qui demeure dans le réalisme

    FCIAT : « Junior Majeur », une suite qui demeure dans le réalisme

    « Junior Majeur », la suite de « Les Pee-Wee 3D : l’hiver qui a changé ma vie », réunit la même équipe que le film original. En plus d’Éric Tessier à la réalisation et de Christian Larouche à la production, Emmanuel Joly et Martin Bouchard signent à nouveau le scénario du deuxième volet de cette série de films axée sur le sport national : le hockey. Alors que le long métrage était présenté en première mondiale au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Martin Bouchard a discuté avec Qui fait Quoi à propos de ce projet imaginé originalement au coeur d’une trilogie.

    3 novembre 2017, 07h00

    FCIAT : Dans « Y’est où le paradis ? », Denis Langlois filme la jalousie fraternelle sous un ciel hivernal

    FCIAT : Dans « Y’est où le paradis ? », Denis Langlois filme la jalousie fraternelle sous un ciel hivernal

    « Y’est où le paradis » marque le retour du réalisateur Denis Langlois qui avait présenté son dernier long métrage « Amnésie : l’énigme James Brighton » en 2005. Cette fois-ci, il explore la relation entre un frère et une soeur déficients intellectuels qui, suite à la mort de leur mère, s’enfuient au Matchi Manitou, convaincus que leur mère y est. Coproduit par Nicolas Comeau (1976 Productions) ainsi que Bertrand Lachance (Les productions Castor & Pollux, codirigée par Denis Langlois), le film était présenté en première québécoise au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue. Qui fait Quoi a rencontré le cinéaste.

    3 novembre 2017, 05h11

    François Delisle privilégie une approche expressionniste pour « Ca$h Nexu$ »

    François Delisle privilégie une approche expressionniste pour « Ca$h Nexu$ »

    Pour « Ca$h Nexu$ », son septième long métrage, François Delisle aborde le thème de la fraternité. En racontant l’histoire d’un jeune toxicomane qui renoue avec sa famille et qui ressasse les blessures du passé, le réalisateur explore cet enjeu sous un angle plutôt intime. Alors qu’il achève le tournage, Qui fait Quoi l’a rencontré sur le plateau à Beauharnois pour discuter de sa démarche qu’il qualifie de « très éclatée au niveau visuel ».

    2 novembre 2017, 04h56

    Marie Braeuner tourne « En pleine mire » en Estrie

    Marie Braeuner tourne « En pleine mire » en Estrie

    Originaire de la France et ayant fait des études de cinéma en Belgique, Marie Braeuner réalise son nouveau court métrage « En pleine mire » au Québec. À l’occasion de la Course des Régions, elle remporte une bourse de 2 000 $ pour faire son film qu’elle décide de tourner à Dunham en Montérégie. En une dizaine de minutes, la cinéaste aborde le monde de la chasse sous le regard de quatre hommes qui se retrouvent en pleine forêt à pratiquer leur loisir. « C’est hypercodifié comme univers », déclare-t-elle en entrevue avec Qui fait Quoi.

    1er novembre 2017, 06h47

    Francis Leclerc magnifie le regard du jeune Félix Leclerc avec « Pieds nus dans l’aube »

    Francis Leclerc magnifie le regard du jeune Félix Leclerc avec « Pieds nus dans l’aube »

    Depuis « Un été sans point ni coup sûr » (2008), Francis Leclerc s’est immiscé à la télévision réalisant les séries « Apparences » et « Les Beaux Malaises ». Avec « Pieds nus dans l’aube », il effectue un retour remarqué au grand écran en adaptant le roman éponyme de son père, Félix Leclerc. Refusant catégoriquement d’épouser le genre du biopic et de raconter la vie de l’artiste en moins de deux heures, le cinéaste retrace plutôt huit mois dans la vie du jeune adolescent. Qui fait Quoi l’a rencontré pour discuter de sa démarche.

    27 octobre 2017, 07h15

    Pierre-Marc Drouin raconte un drame social et intime avec « Le siège »

    Pierre-Marc Drouin raconte un drame social et intime avec « Le siège »

    Auteur de deux romans chez Québec Amérique, Pierre-Marc Drouin se distingue aussi par son travail scénaristique mis de plus en plus à l’avant-plan depuis les dernières années. Créateur de la websérie « Tom est nerveux », l’homme originaire de Sainte-Anne-de-Sorel réalise aussi des courts métrages, dont « Une formalité » et « Poisson de mars ». Son plus récent projet à voir le jour, « Le siège », est une série dramatique de six épisodes qui sera diffusée sur plusieurs plateformes de Radio-Canada. Le jeune dramaturge en a discuté avec Qui fait Quoi.

    26 octobre 2017, 07h05

    Les projets se multiplient pour Marc-André Lavoie et Orange Médias

    Les projets se multiplient pour Marc-André Lavoie et Orange Médias

    Suivant trois longs métrages qui se sont hissés dans la liste des dix films québécois les plus rentables pour leur année de sortie respective, Marc-André Lavoie présente son quatrième film « Innocent » où Emmanuel Bilodeau se glisse dans la peau d’un homme par qui tous les malheurs se produisent. Tout comme « Bluff », le réalisateur a coproduit ce projet de manière indépendante. À l’occasion de la sortie de cette nouvelle offrande, il en a profité pour dévoiler quelques détails sur les productions qu’il souhaite développer.

    20 octobre 2017, 06h19

    FNC : Eisha Marjara pénètre dans l’univers et le quotidien d’une héroïne transgenre

    FNC : Eisha Marjara pénètre dans l’univers et le quotidien d’une héroïne transgenre

    Après avoir été acclamée pour son film « Desperately Seeking Helen » où elle explorait ses racines indiennes en examinant la carrière de la vedette de Bollywood, Helen Richardson Khan, Eisha Marjara revient avec un nouveau long métrage de fiction intitulé « Venus ». L’oeuvre suit Sid une femme transgenre qui découvre qu’elle est le père d’un fils de 14 ans nommé Ralph. Produit par Joe Balass de Compass Productions, le film poursuit les enjeux abordés par la réalisatrice montréalaise dans son court métrage « House for Sale ». « Je voulais explorer le thème du genre plus profondément », indique la cinéaste en entrevue avec Qui fait Quoi.

    17 octobre 2017, 05h24

    FNC : Sophie Bédard Marcotte explore la forme cinématographique avec « Claire l’hiver »

    FNC : Sophie Bédard Marcotte explore la forme cinématographique avec « Claire l’hiver »

    Productrice et réalisatrice, Sophie Bédard Marcotte est active dans le milieu cinématographique québécois depuis déjà plusieurs années. En plus d’avoir produit le documentaire « I’ve Seen the Unicorn » de Vincent Toi en 2014 et d’avoir réalisé son propre essai documentaire « J’ai comme reculé, on dirait », la cinéaste présente son premier projet de fiction, « Claire l’hiver », une méditation expérimentale et intimiste sur les troubles d’une jeune artiste photographe. Qui fait Quoi l’a rencontrée pour discuter davantage de ce film.

    13 octobre 2017, 05h47

    FNC : Adrien Bodson contribue à la création et à la production d’« Innocent »

    FNC : Adrien Bodson contribue à la création et à la production d’« Innocent »

    Détenteur d’un certificat de scénarisation de l’UQÀM et d’un baccalauréat en études cinématographiques de l’Université de Montréal, Adrien Bodson a produit et conceptualisé au côté de son mentor Denis Héroux, les cinq premières saisons de la série « Au coeur du cinéma québécois ». Après avoir scénarisé, réalisé et distribué plusieurs courts métrages, le producteur chez Orange Médias s’associe au réalisateur Marc-André Lavoie pour coécrire et coproduire son premier long métrage « Innocent ». Qui fait Quoi l’a rencontré pour discuter de ce projet en très grande partie autofinancé.

    6 octobre 2017, 05h56

    FNC : Marc-André Lavoie confirme son amour inconditionnel pour le cinéma avec « Innocent »

    FNC : Marc-André Lavoie confirme son amour inconditionnel pour le cinéma avec « Innocent »

    Avec « Innocent », Marc-André Lavoie récidive avec un projet autoproduit et réalisé dans un esprit pur de vouloir faire du cinéma. Avec cette histoire de Francis, un malheureux homme qui se retrouve dans les mauvaises situations au pire moment, le réalisateur s’associe avec Adrien Bodson pour coécrire et coproduire ce film à la structure narrative éclatée portant sur un thème que le réalisateur explore depuis « Bluff », le préjugé. « J’avais le goût de jouer avec des personnages dont on se fait une idée vite et qui finalement nous surprennent », affirme le réalisateur en entrevue.

    6 octobre 2017, 04h10

    En tournage de « Genèse », Philippe Lesage recherche l’hyperréalisme

    En tournage de « Genèse », Philippe Lesage recherche l’hyperréalisme

    À la suite du succès critique de son film « Les démons », Philippe Lesage refait équipe avec Galilé Marion-Gauvin (Unité Centrale) pour « Genèse », un deuxième long métrage de fiction où son expérience en cinéma documentaire (« Ce coeur qui bat », « Laylou ») imprègne à nouveau sa démarche. À quelques jours de la fin d’un tournage qui aura duré 42 jours, le cinéaste se montre particulièrement satisfait de ce film qu’il espère plus grand public. « Je voulais faire un film épique sur les premiers amours, un film très généreux, avec beaucoup de personnages. Il y a trois histoires que l’on suit », déclare-t-il en entrevue.

    29 septembre 2017, 07h00