Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Scénarisation

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    « Jusqu’à la fin », la mise en abime surréaliste de François Blouin

    « Jusqu’à la fin », la mise en abime surréaliste de François Blouin

    Après une série de projets au cinéma, en télévision et en réalité virtuelle, François Blouin prépare un nouveau long métrage de fiction, « Jusqu’à la fin », produit par Charles Stéphane Roy de La maison de prod. Inspiré de sa propre expérience en tant qu’assistant vidéo sur le tournage de « Battlefield Earth », le récit se déroulera principalement sur le plateau d’une production hollywoodienne. Venu présenter son projet aux professionnels de l’industrie à la plus récente édition du Marché Frontières qui se déroule pendant le Festival Fantasia, le réalisateur s’est entretenu avec Qui fait Quoi.

    20 août 2018, 10h22

    « Les nôtres », le vernis d’une petite communauté qui se ternit lentement

    « Les nôtres », le vernis d’une petite communauté qui se ternit lentement

    C’est Marianne Farley qui a présenté Jeanne Leblanc à Judith Baribeau. Au tout départ, la productrice et comédienne a proposé à ses deux collègues une prémisse de scénario qui s’est avérée au bout du compte assez lourde en terme de sujet et plutôt laborieuse en terme de recherche. La réalisatrice et la scénariste ont donc collaboré à déployer un autre récit, tout de même plutôt proche thématiquement de celui suggéré à l’origine. Cette histoire, c’est « Les nôtres » où la cinéaste derrière « Isla Blanca » fait équipe avec Judith Baribeau aux textes. Cette dernière a révélé quelques éléments de ce scénario sur le plateau de tournage.

    20 août 2018, 10h14

    Micheline Lanctôt favorise l’improvisation avec « Une manière de vivre »

    Micheline Lanctôt favorise l’improvisation avec « Une manière de vivre »

    Retrouvant André Gagnon (Lycaon Pictus) à la production sept ans après « Pour l’amour de Dieu », Micheline Lanctôt tourne actuellement « Une manière de vivre », son plus récent long métrage. Relatant la rencontre de trois personnages qui, suite à différents événements, arrivent difficilement à se pardonner leurs mauvaises actions, la réalisatrice filme leur quête d’apaisement sur fond de philosophie. « Ce sont des gens qui cherchent comment devenir les meilleurs êtres humains possibles et c’est quelque chose sur laquelle Spinoza a réfléchi durant toute sa vie », indique la cinéaste sur le plateau de tournage à propos du célèbre philosophe néerlandais qui sert de point de départ à son récit.

    16 août 2018, 05h42

    « Les nôtres » : Jeanne Leblanc surprend avec une tout autre approche

    « Les nôtres » : Jeanne Leblanc surprend avec une tout autre approche

    Après « Isla Blanca », Jeanne Leblanc s’attaque à « Les nôtres », le récit d’une petite communauté, celle de Ste-Adeline, vue à travers les yeux de la jeune Magalie qui cache un secret qui secouera la ville. Pour ce deuxième long métrage, la réalisatrice s’est entourée de Judith Baribeau à la coscénarisation et de Marianne Farley à la production. Alors que le tournage s’amorçait à Laval, la cinéaste s’est entretenue avec Qui fait Quoi à propos de ce film qu’elle décrit comme un suspense psychologique.

    14 août 2018, 07h30

    Leah Johnston développe « Creature He »

    Leah Johnston développe « Creature He »

    En plus d’avoir touché à la photographie et à la danse, Leah Johnston réalise depuis cinq ans différents courts métrages qui se sont démarqués dans différents circuits festivaliers. Maintenant prête à franchir une nouvelle étape, la cinéaste développe actuellement « Creature He », un premier long métrage qu’elle est venue présenter à la plus récente édition du Marché Frontières qui s’est déroulé en marge du Festival Fantasia. Qui fait Quoi a rencontré la réalisatrice originaire de la Nouvelle-Écosse.

    14 août 2018, 07h13

    La série de romans « A.N.G.E » d’Anne Robillard adaptée pour la télévision

    La série de romans « A.N.G.E » d’Anne Robillard adaptée pour la télévision

    La série de romans fantastiques à succès « A.N.G.E ». de l’auteure renommée Anne Robillard aura un avenir prometteur à la télévision alors qu’elle sera adaptée par une équipe de chez nous. Produit ici grâce à des talents québécois, ce projet d’envergure écrit par une icône de la littérature fantastique fascinera les centaines de milliers de fans déjà conquis par les romans de cette femme à l’imagination plus grande que nature.

    11 juillet 2018, 07h03

    « Le nid », mise en abime du processus créatif de David Paradis

    « Le nid », mise en abime du processus créatif de David Paradis

    Alors que sa relation de couple est de plus en plus houleuse, un comédien se rend dans un endroit inquiétant afin de participer à une mystérieuse expérience mijotée par sa conjointe dans l’esprit de raviver leur amour. Voilà la prémisse de « Le nid » premier long métrage de David Paradis (la websérie « Les Roux »). Réunissant Pierre-Luc Brillant et Isabelle Blais dans les deux rôles principaux, le réalisateur a développé son projet pendant de nombreuses années pour finalement façonner un film à l’image de son propre processus créatif.

    6 juillet 2018, 07h25

    « La chute de l’empire américain », drame policier à la galerie de personnages foisonnante

    « La chute de l’empire américain », drame policier à la galerie de personnages foisonnante

    Très attendu, le nouveau film de Denys Arcand sera un drame policier. S’éloignant de la campagne charlevoisienne du film « Le règne de la beauté », il situe l’action de son long métrage à Montréal, métropole culturelle, mais aussi financière. En mars dernier, il avait été annoncé que le titre original « Le triomphe de l’argent » allait devenir « La chute de l’empire américain ». Plus de doute, le cinéaste annonce clairement ses intentions et son point de vue incisif sur le rapport à l’argent dans notre société.

    1er juillet 2018, 07h22

    Jérémie Saindon prépare son premier long métrage

    Jérémie Saindon prépare son premier long métrage

    « Phratrie », le deuxième court métrage de Jérémie Saindon sélectionné à Talent tout court au 71e Festival de Cannes est en quelque sorte un prétexte pour déployer et préciser le ton du premier long métrage de fiction du réalisateur connu spécialement pour son expertise en publicité et en vidéoclip. Il compte solliciter à nouveau les mêmes comédiens pour cette oeuvre ambitieuse, soit Laurent Lucas, mais aussi Niels, Volodia, Aliocha et Vassili Schneider.

    26 juin 2018, 10h10

    La SODEC dévoile les 20 projets en scénarisation qu’elle soutiendra

    La SODEC dévoile les 20 projets en scénarisation qu’elle soutiendra

    La direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutiendra 20 projets en scénarisation dans le cadre de son Programme d’aide à la scénarisation (aide sélective aux entreprises de production – volet 1).

    22 juin 2018, 05h50

    Denys Arcand se positionne à travers les contrastes dans « La chute de l’empire américain »

    Denys Arcand se positionne à travers les contrastes dans « La chute de l’empire américain »

    On lui avait reproché de s’intéresser trop souvent aux intellectuels alors Denys Arcand a décidé de revenir avec un film de gangsters, un retour à ses premiers longs métrages. Dans « La chute de l’empire américain », il retrouve le plaisir enfantin de manipuler des armes et de collaborer avec une distribution composée de fidèles (Rémy Girard, Pierre Curzi) et de visages plus étrangers à son univers (Alexandre Landry, Maripier Morin, Florence Longpré). La plupart d’entre eux interprète dans ce nouveau film des personnages au carrefour du Bien et du Mal.

    21 juin 2018, 07h10

    « Discussions avec mes parents », entre réalité et fiction

    « Discussions avec mes parents », entre réalité et fiction

    Produite par A Media, « Discussions avec mes parents » est la nouvelle comédie écrite par François Morency. Transposition au petit écran de son livre éponyme paru aux Éditions de l’Homme qui relate les échanges entre ses parents et lui, les treize épisodes d’une demi-heure de cette première saison destinée à ICI Radio-Canada Télé pour la saison 2018-2019 est actuellement en tournage. Qui fait Quoi a discuté avec l’auteur qui se retrouve dans les décors de la demeure familiale reconstituée dans un studio de la métropole.

    20 juin 2018, 07h20

    Important changement de garde à la SARTEC

    Important changement de garde à la SARTEC

    Outre les dossiers comme les négociations, la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) a fait face à un enjeu important en 2017-2018, à savoir le départ de son directeur général, Yves Légaré, qui était en poste depuis 29 ans. Ce dernier est arrivé en 1989, au moment de la Loi sur le statut de l’artiste, votée l’année précédente, conférant l’accréditation de la SARTEC, ce qui lui a permis de négocier avec l’association des producteurs. C’est dire qu’il a eu un impact sur la société au fil des années et des négociations. Et lui trouver un remplaçant ne fut pas simple, confie Mathieu Plante, président de la SARTEC, à Qui fait Quoi.

    19 juin 2018, 07h24

    Chloé Cinq-Mars tourne très bientôt le court métrage « La coupure »

    Chloé Cinq-Mars tourne très bientôt le court métrage « La coupure »

    En attendant de pouvoir réaliser son premier long métrage « Oublier Charlotte », Chloé Cinq-Mars tournera dans les prochains jours le court métrage « La coupure ». Produit par Étienne Hansez de Bravo Charlie, le film raconte l’histoire d’une mère qui a eu une césarienne et qui a été séparée de son enfant à la naissance. « Ça prend plusieurs heures avant qu’elle le voie et lorsque ce moment arrive, le contact est vraiment difficile. Elle ne le reconnaît pas. L’instinct initial n’est pas là », explique la réalisatrice en entrevue.

    15 juin 2018, 07h25