Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Scénarisation

    • FCVQ : « Kuessipan », une démarche qui s’inscrit dans le temps

      Pour se préparer à effectuer la transposition libre de l’ouvrage « Kuessipan » de Naomi Fontaine au grand écran, Myriam Verreault a mené un vaste travail de recherche. De la littérature historique jusqu’à la poésie en passant par quelques périples sur la Côte-Nord, rien (...)

      Suite
    • Les enjeux de l’écriture des expériences de réalité virtuelle

      Faible rémunération, prise en compte du confort de l’utilisateur, design de son cheminement de l’achat du billet à la sortie de l’expérience, choix éthique des sujets, maintien de la cohérence du récit, harmonisation des techniques de scénarisation... Les enjeux de (...)

      Suite
    • FCVQ : Louis Bélanger, plus ludique avec « Vivre à 100 milles à l’heure »

      Avec « Vivre à 100 milles à l’heure », c’est la seconde fois que Louis Bélanger retrouve les mêmes mécanismes scénaristiques que « Gaz Bar Blues », c’est-à-dire ceux du récit autobiographique. Mais bien sûr, alors qu’il pige dans ses propres souvenirs, campés dans (...)

      Suite
    • FCVQ : « Alexandre le fou », faire jaillir la vérité de la schizophrénie par la fiction

      Ayant grandi et évolué dans un environnement où il a souvent côtoyé la maladie mentale, Pedro Pires avait envie de revenir vers ces gens qui l’ont particulièrement touché durant son parcours. C’est de là qu’est né le projet cinématographique « Alexandre le fou », un film (...)

      Suite
    • Ariane Louis-Seize tourne « Comme une comète »

      À peine venait-elle de présenter « Les profondeurs » en première mondiale au 34e TIFF qu’Ariane Louis-Seize reprenait la route vers le Québec afin d’y tourner « Comme une comète », un nouveau court métrage produit par Colonelle Films. Dans cette adaptation d’une nouvelle (...)

      Suite
    • FCVQ : un premier court métrage pour Fanny Perreault

      Durant sa scolarité en études littéraires à l’Université Laval où elle a pu suivre quelques cours de scénarisation, Fanny Perreault a vu l’idée derrière « Canicule », son premier court métrage, germer tranquillement dans son esprit. Inspirée par une expérience très personnelle (...)

      Suite
    • TIFF : la démarche instinctive de Miryam Charles

      Tout comme ses précédents courts métrages, Miryam Charles propose une oeuvre 100 % expérimentale avec « Second Generation », un film de cinq minutes où elle retrace les correspondances entre une jeune femme apprenant la veille de son mariage que son fiancé est accusé d’agression (...)

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    TIFF : « Je finirai en prison », le néo-western d’Alexandre Dostie

    TIFF : « Je finirai en prison », le néo-western d’Alexandre Dostie

    Trois ans après son premier court métrage, « Mutants », et deux ans après avoir été sélectionné pour le TIFF Talent Lab, Alexandre Dostie présente « Je finirai en prison », le récit de Maureen, mère de famille qui, alors qu’elle fuit de manière définitive son foyer, se retrouve mêlée à un accident meurtrier impliquant l’étrange, mais attachant Jelly. Tourné en Beauce en plein hiver, le film était présenté en première mondiale lors de la plus récente édition du Toronto International Film Festival (TIFF). Pour l’occasion, Qui fait Quoi a discuté avec le cinéaste et directeur de la distribution chez Travelling.

    14 septembre 2019, 12h24

    TIFF : Theodore Ushev apprivoise la technique de l’encaustique pour « Physique de la tristesse »

    TIFF : Theodore Ushev apprivoise la technique de l’encaustique pour « Physique de la tristesse »

    Theodore Ushev s’est intéressé au texte « Physique de la mélancolie » en 2010, avant même que « Vaysha, l’aveugle » ne se concrétise dans son esprit. Profondément ému par le récit de l’écrivain bulgare Guéorgui Gospodinov, il a voulu transposer dans un court métrage d’animation le style poétique et réaliste du roman qui racontait, en quelque sorte, sa propre enfance, sa génération.

    13 septembre 2019, 07h00

    Avec « Toute la vie », Danielle Trottier veut soulever de grandes questions

    Avec « Toute la vie », Danielle Trottier veut soulever de grandes questions

    Dans « Toute la vie », la nouvelle série qu’elle a imaginée, Danielle Trottier fait évoluer un groupe de six adolescentes entre les murs de l’école Marie-Labrecque, un établissement où sont accueillies de jeunes adolescentes, enceintes et jeunes mamans, âgées de 12 à 17 ans. Là, elles sont encadrées par Tina, la directrice, et Christophe, un psychoéducateur au passé mystérieux, afin de terminer leur secondaire 5. Avec la structure de cette dramatique annuelle qui proposera 22 épisodes d’une heure, l’auteure s’est assurée ainsi d’une rotation entre les principales élèves qui visitent l’école afin d’aborder le plus de « cas » possible.

    13 septembre 2019, 06h24

    François Jaros est de retour à l’écriture cinématographique

    François Jaros est de retour à l’écriture cinématographique

    Reconnu tant pour son travail en cinéma qu’en télévision, François Jaros est l’un des cinq finalistes du Prix spécial de la relève remis pour la toute première fois lors de la Soirée des artisans et du documentaire présentée le 12 septembre prochain. Au moment de la soirée hommage aux finalistes des 34es prix Gémeaux, Qui fait Quoi a discuté avec le jeune réalisateur qui, après un détour vers le petit écran, s’apprête à revenir à ses premières armes, le court métrage.

    12 septembre 2019, 07h00

    TIFF : Matthew Rankin représente un Canada artificiel dans « The Twentieth Century »

    TIFF : Matthew Rankin représente un Canada artificiel dans « The Twentieth Century »

    Après « Tesla : lumière mondiale », Matthew Rankin s’intéresse à une nouvelle figure historique, William Lyon Mackenzie King. Dans son premier long métrage, « The Twentieth Century », le cinéaste originaire de Winnipeg jette un regard sur la jeunesse de celui qui deviendra en 1921 premier ministre du Canada en campant son récit dans le Toronto de 1899. « J’ai tendance à dire que ce sont nos intérêts qui nous choisissent plutôt que l’inverse. J’avais une connexion très personnelle avec lui. Ce n’est pas l’Histoire en tant que telle qui m’intéressait. Mais, je me retrouvais dans son parcours », raconte le réalisateur rencontré par Qui fait Quoi en marge du TIFF où l’oeuvre était projetée en première mondiale.

    11 septembre 2019, 07h15

    « Épidémie » explore la complexité des comportements humains face à une crise

    « Épidémie » explore la complexité des comportements humains face à une crise

    Dès la première scène du premier des dix épisodes de la série « Épidémie », produite par Sphère Média Plus, en collaboration avec Québécor Contenu, et réalisée par Yan Lanouette Turgeon, le public sera plongé au coeur de cette propagation soudaine où évolue une galerie de personnages variés. Oeuvre chorale où s’entrecroisent des urgentologues, un premier ministre, un spécialiste des communications, une étudiante en biochimie et une influenceuse, la nouvelle série d’Annie Piérard, Bernard Dansereau et Étienne Piérard-Dansereau, dont le tournage s’est amorcé au début du mois d’août, promet de révéler les différentes réactions des protagonistes face à l’éclosion de ce virus. Qui fait Quoi a discuté avec le trio d’auteurs.

    11 septembre 2019, 06h55

    TIFF : Colonelle Films développe « Fleur bleue » en coproduction

    TIFF : Colonelle Films développe « Fleur bleue » en coproduction

    À la suite du rayonnement d’« Une colonie », Geneviève Dulude-De Celles poursuit sa lancée en développant un prochain long métrage, « Fleur bleue », qui a déjà obtenu l’aide à la scénarisation de la part de la SODEC en décembre dernier. Neuf mois plus tard, la réalisatrice et ses partenaires de Colonelle Films, ont été sélectionnées parmi les finalistes de « Pitch This », un événement où elles doivent présenter leur projet en six minutes à un jury composé de membres de l’industrie. Tout cela pendant la 34e édition du TIFF. À la veille de leur présentation, Qui fait Quoi a discuté avec la réalisatrice et la productrice Fanny Drew.

    10 septembre 2019, 07h05

    TIFF : Louise Archambault se montre bienveillante face au roman de Jocelyne Saucier

    TIFF : Louise Archambault se montre bienveillante face au roman de Jocelyne Saucier

    C’est d’abord et avant tout le sujet humain très fort où l’ouverture sur l’Autre est mise à l’avant-plan qui a donné envie à Louise Archambault d’adapter au grand écran le roman éponyme auréolé de succès de Jocelyne Saucier, « Il pleuvait des oiseaux ». Pour sa troisième présence au TIFF où elle présente cette fois-ci un long métrage en première mondiale, la réalisatrice met en scène la rencontre entre une bande d’ermites vivant reclus dans les bois et une octogénaire injustement internée pendant toute sa vie. Pour l’occasion, Qui fait Quoi a discuté avec la cinéaste, à Toronto.

    9 septembre 2019, 14h02

    Kalina Bertin s’apprête à tourner son deuxième long métrage documentaire

    Kalina Bertin s’apprête à tourner son deuxième long métrage documentaire

    Après « Manic » et « Manic VR », Kalina Bertin se lance dans un tout nouveau projet de long métrage documentaire, « Hawai à la recherche d’indépendance » pour lequel elle a obtenu le soutien de la SODEC dans le cadre de l’ancien Programme d’aide aux jeunes créateurs. Sélectionnée parmi les cinq finalistes du nouveau Prix spécial de la relève qui sera remis pour la première fois lors de la soirée des artisans et du documentaire des 34es prix Gémeaux le 12 septembre prochain, la réalisatrice et productrice s’est entretenue avec Qui fait Quoi à propos de ce prochain film.

    9 septembre 2019, 10h15

    TIFF : « Les profondeurs », l’expérience sensorielle et immersive d’Ariane Louis-Seize

    TIFF : « Les profondeurs », l’expérience sensorielle et immersive d’Ariane Louis-Seize

    Pour son plus récent court métrage « Les profondeurs », Ariane Louis-Seize s’est lancée dans toute une aventure. Caractérisé par de nombreux défis techniques, le tournage de ce film s’est fait en partie sous l’eau. C’est la comédienne Geneviève Boivin-Roussy qui s’est prêtée au jeu en interprétant Justine, une jeune femme qui se rend au chalet de sa mère après le décès de cette dernière et visites les bas fonds du lac après avoir trouvé une vieille combinaison de plongée. À la suite de « La peau sauvage » et de « Les petites vagues », la cinéaste originaire de Gatineau est de retour au Festival international du film de Toronto avec ce nouveau court métrage dans le « Short Cuts Programme 02 ». Pour l’occasion, Qui fait Quoi s’est entrevue avec elle.

    7 septembre 2019, 16h59

    L’autisme, source de drame et de lumière dans « Alerte Amber »

    L’autisme, source de drame et de lumière dans « Alerte Amber »

    Portés à l’écran par le réalisateur Stéphan Beaudoin, les textes d’« Alerte Amber », nouvelle série à paraître sur les ondes de TVA à compter du 9 septembre, ont été imaginés par Julie Hivon qui s’est vue proposer par l’équipe de producteurs de chez Pixcom de traiter du sujet de l’autisme. Pour déployer les subtilités de cet enjeu, l’auteure a choisi de plonger ses personnages dans une situation dramatique. Laquelle ? Celle de deux parents, Jonathan et Valérie, qui sont confrontés à la disparition de leur fils Éliot, 12 ans, atteint d’autisme.

    6 septembre 2019, 07h05

    Michelle Allen évacue la pression d’une deuxième saison de « Fugueuse »

    Michelle Allen évacue la pression d’une deuxième saison de « Fugueuse »

    Dans la deuxième saison de « Fugueuse » presque toute l’équipe originale est de retour. Ludivine Reding campe à nouveau la jeune Fanny, Claude Legault et Lynda Johnson défendent pour une seconde fois les parents de cette jeune héroïne. Et Éric Tessier reprend les rênes de ces dix nouveaux épisodes. Seul Pierre Gill cède sa place à Mathieu Laverdière à la direction de la photographie. Mais, malgré la volonté de tous et de toutes, y compris du diffuseur, à poursuivre l’aventure, Michelle Allen devait trouver la motivation pour imaginer la suite dont les épisodes sont actuellement en tournage. Qui fait Quoi a discuté avec l’auteure.

    6 septembre 2019, 06h20

    « Nadia, Butterfly », pour un rapport plus intense avec la natation

    « Nadia, Butterfly », pour un rapport plus intense avec la natation

    Tout comme c’était le cas pour « Les faux tatouages », Pascal Plante a été mené par sa cinéphilie lorsqu’il a imaginé le récit de son second long métrage « Nadia, Butterfly ». Voulant offrir au public un film que lui-même n’a jamais vu jusqu’à ce jour, il a donc choisi de raconter le périple intime d’une jeune nageuse de 22 ans à la veille de sa retraite lors des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. « Et ça conjugue mes deux vies. Je trouve aussi que la natation est un sport qui est tellement mal aimé du cinéma de fiction », confie le réalisateur qui a lui-même été nageur de haut niveau et qui a été rencontré par Qui fait Quoi sur le plateau de tournage du film.

    4 septembre 2019, 06h09

    Renée Beaulieu remporte le prix de la meilleure réalisation au Montgomery International Film Festival

    Renée Beaulieu remporte le prix de la meilleure réalisation au Montgomery International Film Festival

    Les Productions du moment nous informe que le deuxième long métrage de Renée Beaulieu, « Les salopes ou le sucre naturel de la peau », s’est vu attribuer le prix de la meilleure réalisation lors de la cérémonie de clôture de la première édition du Montgomery International Film Festival. Le film a également obtenu une nomination dans les catégories du meilleur scénario et du meilleur film.

    29 août 2019, 03h51