Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    CALENDRIER

    Longs métrages




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    André Dupuy commente le tournage de « Merci pour tout »

    André Dupuy commente le tournage de « Merci pour tout »

    Même s’il est très occupé à la télévision avec « L’échappée », « Le jeu » et « La règle de 3 » qui vient d’être déposée sur Ici Tou.Tv, André Dupuy demeure également actif au cinéma. Avec « Merci pour tout », son plus récent projet actuellement en tournage, il fait équipe avec l’auteure Isabelle Langlois qui propose ici son premier long métrage pour le grand écran. Rencontré sur le plateau, le producteur et président d’Amalga s’est entretenu avec Qui fait Quoi à propos de cette comédie au féminin.

    20 mars 2019, 06h53

    Jean-François Asselin se plaît dans la production télé

    Jean-François Asselin se plaît dans la production télé

    Pendant ses études en cinéma à l’Université Concordia, Jean-François Asselin s’est joint à un groupe d’étudiants mécontents du programme qu’ils suivaient. Révoltés — c’est le terme utilisé par le réalisateur lui-même — ils ont décidé de fonder leur propre boîte, qui a fait faillite au bout de cinq mois… Jean-François Asselin commence alors à faire des courts métrages (« La petite histoire d’un homme sans histoire », « Déformation personnelle », « Mémorable-moi ») avant de se tourner vers la télévision.

    20 mars 2019, 05h24

    « Jusqu’ici tout va bien » de Mohamed Hamidi prendra l’affiche le 31 mai

    « Jusqu’ici tout va bien » de Mohamed Hamidi prendra l’affiche le 31 mai

    Les Films Opale préparent la sortie du film français « Jusqu’ici tout va bien », réalisé par Mohamed Hamidi (« La vache »). Mettant en vedette Gilles Lellouche, Malik Bentalha et Sabrina Ouazani, le long métrage fut présenté en ouverture du Festival international du film de comédie de l’Alpes d’Huez en janvier dernier, où il a d’ailleurs remporté le prix du public. « Jusqu’ici tout va bien » prendra l’affiche au Québec le vendredi 31 mai 2019.

    20 mars 2019, 00h00

    Éric Poirier crée des costumes s’harmonisant aux décors de « Slaxx »

    Éric Poirier crée des costumes s’harmonisant aux décors de « Slaxx »

    À l’aise autant dans les univers excentriques (« Turbo Kid ») que réalistes (« Rebelle », « Hubert & Fanny », « Demain des hommes »), Éric Poirier se retrouve un peu à la croisée des deux en travaillant sur « Slaxx », le plus récent long métrage d’Elza Kephart. Dans ce slasher, sous-genre du cinéma d’épouvante, une paire de jeans vient hanter les employés d’une boutique de vêtements en les assassinant les uns après les autres. Qui fait Quoi a rencontré le concepteur aux costumes sur le plateau de tournage.

    19 mars 2019, 10h46

    Productions Avenida débute le tournage du film « Vinland »

    Productions Avenida débute le tournage du film « Vinland »

    Productions Avenida nous annonce le tournage du long métrage « Vinland » de Benoît Pilon (« Iqaluit », « Décharge », « Ce qu’il faut pour vivre »). Débuté depuis le 15 février dernier, le tournage se poursuivra jusqu’au 17 avril à Montréal et Saint-Césaire. Quelques jours de tournage sont également prévus en mai dans la région de Charlevoix.

    19 mars 2019, 04h45

    Les Filministes veulent faire réfléchir le plus de personnes possibles sur les enjeux féministes

    Les Filministes veulent faire réfléchir le plus de personnes possibles sur les enjeux féministes

    C’est à l’automne 2015 que Soline Asselin et Gabrielle Doré, alors étudiantes à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), ont créé les Filministes. Pendant trois ans, elles organisent des discussions entourant la projection de films, qu’ils soient documentaires, de fiction, de court ou de long format. Puis, en 2018, se concrétise la première édition du Festival Filministes qui remporte un véritable succès faisant de cet événement un incontournable à propos des enjeux féministes.

    18 mars 2019, 11h05

    Myriam Verreault navigue entre cinéma et télévision

    Myriam Verreault navigue entre cinéma et télévision

    Femme assez polyvalente, Myriam Verreault a commencé par étudier en radio au Cégep de Jonquière, en Arts et technologies des médias, ce qui lui a permis de connaître plusieurs médiums, dont la radio, un média qu’elle a adoré pour la capacité du storytelling qui lui est resté dans sa manière de travailler, a expliqué la réalisatrice lors d’une conférence aux Rendez-vous Pro, organisés dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma. Elle a ensuite travaillé comme accessoiriste avant de se joindre à Kino.

    15 mars 2019, 07h05

    Onur Karaman insuffle au film « Le Coupable » un réalisme brutal

    Onur Karaman insuffle au film « Le Coupable » un réalisme brutal

    Des personnages se questionnent sur la vie dans un cours de philosophie au Cégep, la fragilité de l’homme, sa morale, sa conscience, la légitimité, etc. Certains s’y ennuient. D’autres tentent d’éviter la solitude dans des relations plus ou moins saines. Ils vont entrer en collision dans un film choral criant de vérité, un tableau absurde et dérangeant, parfaitement orchestré dramatiquement.

    15 mars 2019, 07h05


    Avec « Everything Outside », David Findlay crée une rencontre improbable

    Avec « Everything Outside », David Findlay crée une rencontre improbable

    Dans les boisés du Lac Saint-Joseph au nord de Québec, deux artistes d’âge et de milieux distincts croisent leur destin et se lient progressivement d’une amitié particulière dans une grande maison de campagne. Louise est une peintre établie, tandis que le comédien Ahmed décroche un premier rôle important. Pour son tout premier long métrage de fiction, le cinéaste David Findlay coécrit le scénario (avec Derin Emre) et réalise le montage de cette production indépendante soutenue par la Distributrice de films.

    14 mars 2019, 07h10

    « Il n’y a pas de victoire éternelle du féminisme », estiment les Filministes

    « Il n’y a pas de victoire éternelle du féminisme », estiment les Filministes

    Depuis ses tout débuts en 2015, le Festival Filministes cherche à faire la promotion d’un cinéma réalisé par des femmes et par des personnes sous-représentées dans l’industrie cinématographique. En projetant documentaires, courts et longs métrages de fiction ainsi qu’oeuvres expérimentales, l’équipe derrière l’organisation aspire à créer la discussion sur les enjeux féministes actuels. Mais pas nécessairement en ne privilégiant que la voix de réalisatrices. En effet, les cinq jeunes femmes formant les Filministes ont accueilli un court métrage coréalisé par l’Attikamek Sipi Flamand.

    14 mars 2019, 06h28

    « L.A. Tea Time » de Sophie Bédard Marcotte sera présenté en première mondiale à Visions du Réel

    « L.A. Tea Time » de Sophie Bédard Marcotte sera présenté en première mondiale à Visions du Réel

    Maestro Films et La Distributrice de films soulignent que « L.A. Tea Time », nouveau long métrage documentaire réalisé par Sophie Bédard Marcotte et produit par Caroline Galipeau, sera présenté en première mondiale à la 50e édition du festival Visions du Réel à Nyon en Suisse.

    14 mars 2019, 05h41

    « Slut In A Good Way » : la grande sortie américaine de Charlotte...

    « Slut In A Good Way » : la grande sortie américaine de Charlotte...

    D’abord sorti sur nos écrans au Québec sous le nom de « Charlotte a du fun », Martin Paul-Hus d’Amérique Film, nous informe que le film « Slut In A Good Way » de Sophie Lorain sera distribué aux États-Unis sur plus d’une vingtaine d’écrans, suite à une offre phénoménale du distributeur américain Comedy Dynamics lors du dernier Festival de Tribeca.

    13 mars 2019, 04h24

    La directrice photo Sara Mishara a découvert son métier presque par hasard

    La directrice photo Sara Mishara a découvert son métier presque par hasard

    C’est en 2007 que Sara Mishara peaufine la lumière sur un premier long métrage, celui de Stéphane Lafleur, « Continental, un film sans fusil ». Depuis, sa carrière regorge de projets des plus hétéroclites. De « Tout est parfait » d’Yves Christian Fournier à « Tout ce que tu possèdes » de Bernard Émond en passant par « Allure » des frères Sanchez, se dessinent tout de même deux collaborations marquantes, la première avec le réalisateur d’« En terrains connus » et « Tu dors Nicole », la deuxième aux côtés de Maxime Giroux qu’elle a rencontré sur les bancs de Concordia. Retour sur la classe de maître qu’a donnée la directrice photo dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma.

    12 mars 2019, 06h28