Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Longs métrages




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    TIFF : Fidélité et coups du destin pour la production d’« Il pleuvait des oiseaux »

    TIFF : Fidélité et coups du destin pour la production d’« Il pleuvait des oiseaux »

    Curieux coup du destin, lorsque Ginette Petit (Les Films Outsiders) a terminé la lecture du roman de Jocelyne Saucier, « Il pleuvait des oiseaux », il y a déjà huit ans, elle s’est immédiatement dépêchée à enclencher les démarches afin d’en obtenir les droits pour en faire une adaptation cinématographique. Bien entendu, d’autres producteurs et productrices avaient également manifesté leur intérêt similaire auprès de la maison d’édition XYZ.

    12 septembre 2019, 05h32

    TIFF : Matthew Rankin représente un Canada artificiel dans « The Twentieth Century »

    TIFF : Matthew Rankin représente un Canada artificiel dans « The Twentieth Century »

    Après « Tesla : lumière mondiale », Matthew Rankin s’intéresse à une nouvelle figure historique, William Lyon Mackenzie King. Dans son premier long métrage, « The Twentieth Century », le cinéaste originaire de Winnipeg jette un regard sur la jeunesse de celui qui deviendra en 1921 premier ministre du Canada en campant son récit dans le Toronto de 1899. « J’ai tendance à dire que ce sont nos intérêts qui nous choisissent plutôt que l’inverse. J’avais une connexion très personnelle avec lui. Ce n’est pas l’Histoire en tant que telle qui m’intéressait. Mais, je me retrouvais dans son parcours », raconte le réalisateur rencontré par Qui fait Quoi en marge du TIFF où l’oeuvre était projetée en première mondiale.

    11 septembre 2019, 07h15

    Des costumes olympiques à confectionner pour Renée Sawtelle

    Des costumes olympiques à confectionner pour Renée Sawtelle

    Après avoir travaillé sur des courts métrages comme « Fauve » de Jeremy Comte et « Pre-drink » de Marc-Antoine Lemire, Renée Sawtelle passe au long métrage avec « Nadia, Butterfly » de Pascal Plante. Pour le deuxième long métrage du réalisateur qui a offert « Les faux tatouages », la conceptrice de costumes devait contribuer à recréer un univers bien précis, celui des Jeux olympiques de Tokyo dans un 2020 fictif. Qui fait Quoi a rencontré cette dernière sur le plateau de tournage.

    11 septembre 2019, 07h06

    TIFF : Louise Archambault se montre bienveillante face au roman de Jocelyne Saucier

    TIFF : Louise Archambault se montre bienveillante face au roman de Jocelyne Saucier

    C’est d’abord et avant tout le sujet humain très fort où l’ouverture sur l’Autre est mise à l’avant-plan qui a donné envie à Louise Archambault d’adapter au grand écran le roman éponyme auréolé de succès de Jocelyne Saucier, « Il pleuvait des oiseaux ». Pour sa troisième présence au TIFF où elle présente cette fois-ci un long métrage en première mondiale, la réalisatrice met en scène la rencontre entre une bande d’ermites vivant reclus dans les bois et une octogénaire injustement internée pendant toute sa vie. Pour l’occasion, Qui fait Quoi a discuté avec la cinéaste, à Toronto.

    9 septembre 2019, 14h02

    Kalina Bertin s’apprête à tourner son deuxième long métrage documentaire

    Kalina Bertin s’apprête à tourner son deuxième long métrage documentaire

    Après « Manic » et « Manic VR », Kalina Bertin se lance dans un tout nouveau projet de long métrage documentaire, « Hawai à la recherche d’indépendance » pour lequel elle a obtenu le soutien de la SODEC dans le cadre de l’ancien Programme d’aide aux jeunes créateurs. Sélectionnée parmi les cinq finalistes du nouveau Prix spécial de la relève qui sera remis pour la première fois lors de la soirée des artisans et du documentaire des 34es prix Gémeaux le 12 septembre prochain, la réalisatrice et productrice s’est entretenue avec Qui fait Quoi à propos de ce prochain film.

    9 septembre 2019, 10h15

    France : la réforme de l’audiovisuel se précise

    France : la réforme de l’audiovisuel se précise

    En France, le ministre de la Culture, Franck Riester, en poste depuis un peu moins d’un an, a révélé, lundi 2 septembre, les grandes lignes d’une réforme de l’audiovisuel qui touche la télévision, le cinéma, les plateformes du Web, mais aussi la publicité télé.

    5 septembre 2019, 07h20

    « Nadia, Butterfly », un tournage aquatique et ambitieux

    « Nadia, Butterfly », un tournage aquatique et ambitieux

    Pour son deuxième long métrage « Nadia, Butterfly », Pascal Plante refait équipe avec Némésis Films, la boîte de production qui était derrière « Les faux tatouages », son précédent film. Cette fois-ci, c’est Dominique Dussault qui assure le déroulement de ce tournage très ambitieux dans l’univers de la nage olympique. Rencontrée par Qui fait Quoi sur le plateau alors que l’équipe se préparait à recréer un moment de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de 2020, la productrice a discuté des tenants et aboutissants de ce projet.

    5 septembre 2019, 06h29

    « Nadia, Butterfly », pour un rapport plus intense avec la natation

    « Nadia, Butterfly », pour un rapport plus intense avec la natation

    Tout comme c’était le cas pour « Les faux tatouages », Pascal Plante a été mené par sa cinéphilie lorsqu’il a imaginé le récit de son second long métrage « Nadia, Butterfly ». Voulant offrir au public un film que lui-même n’a jamais vu jusqu’à ce jour, il a donc choisi de raconter le périple intime d’une jeune nageuse de 22 ans à la veille de sa retraite lors des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. « Et ça conjugue mes deux vies. Je trouve aussi que la natation est un sport qui est tellement mal aimé du cinéma de fiction », confie le réalisateur qui a lui-même été nageur de haut niveau et qui a été rencontré par Qui fait Quoi sur le plateau de tournage du film.

    4 septembre 2019, 06h09

    « La fille du cratère » prend l’affiche à la Cinémathèque le 13 septembre

    « La fille du cratère » prend l’affiche à la Cinémathèque le 13 septembre

    Le long métrage documentaire « La fille du cratère » de Nadine Beaudet et Danic Champoux, coproduit par Les vues du fleuve et l’Office national du film du Canada, arrive en salle dès le 13 septembre à la Cinémathèque québécoise, à Montréal. Vibrant portrait d’une femme à la vitalité hors du commun, récemment disparue, le film montre avec tendresse la quête identitaire de Yolande Simard Perrault et son influence sur l’œuvre marquante de Pierre Perrault.

    1er septembre 2019, 07h03

    « Mon cirque à moi », un long métrage qui fait rêver

    « Mon cirque à moi », un long métrage qui fait rêver

    Alors qu’il prépare les sorties de « 14 jours, 12 nuits » de Jean-Philippe Duval et « Mafia Inc. » réalisé par Podz, Antonello Cozzolino se retrouve actuellement à superviser le tournage de « Mon cirque à moi », le premier long métrage de la réalisatrice Miryam Bouchard. Avec une moyenne d’environ un film par année, le producteur d’Attraction Images continue ainsi à développer la marque de l’entreprise québécoise basée sur l’originalité, l’émotion et, bien sûr, l’aspect cinématographique des projets. « Tous nos films sont faits pour rejoindre les gens, donc ils sont accessibles », rappelle le producteur rencontré sur le plateau de tournage par Qui fait Quoi.

    30 août 2019, 06h17

    Avec « Nadia, Butterfly », Stéphanie Weber-Biron s’éclate

    Avec « Nadia, Butterfly », Stéphanie Weber-Biron s’éclate

    Reconnue tant pour son implication dans le cinéma d’ici autant que celui à l’étranger, Stéphanie Weber-Biron collabore pour la toute première fois avec le réalisateur Pascal Plante sur « Nadia, Butterfly », une immersion intime et aquatique dans l’univers d’une jeune nageuse de 22 ans qui s’interroge alors qu’elle arrive à sa dernière participation aux Jeux olympiques. Pour ce projet, la directrice photo se retrouve dans un univers où elle s’amuse énormément. Qui fait Quoi l’a rencontrée lors d’une visite sur le plateau de tournage.

    30 août 2019, 06h13

    Ronald Plante privilégie la justesse dans la direction photo

    Ronald Plante privilégie la justesse dans la direction photo

    Au moment de s’associer à « Mon cirque à moi », premier long métrage de Miryam Bouchard, Ronald Plante travaillait à l’étranger. Ce qui n’a pas empêché le directeur de la photographie d’effectuer une solide préparation avec la réalisatrice en partageant plusieurs références de films et des noms de cinéastes pour réfléchir l’approche visuelle de ce film relatant le parcours de Laura, fille d’un père clown, poète et nomade, qui rêve secrètement d’une autre vie. Rencontré sur le plateau de tournage, celui qui a prêté son talent et son expertise pour mettre en images de nombreuses oeuvres québécoises s’est entretenu avec Qui fait Quoi.

    30 août 2019, 05h06

    Une superbe expérience sur « Fabuleuses » pour Lauriane Rognie

    Une superbe expérience sur « Fabuleuses » pour Lauriane Rognie

    Alternant entre projets télévisuels, publicitaires et cinématographiques, Lauriane Rognier apprécie créer des univers avec le ou la cinéaste sur des longs métrages de fiction. Au cours de la dernière année, la directrice de lieux de tournage a notamment pris part à « Fabuleuses » de Mélanie Charbonneau produit par GO Films et qui fut une expérience extraordinaire pour elle. « C’était très respectueux, très léger et très agréable. Nous faisions souvent des réunions, nous nous disions ce qui allait et nous parlions des problèmes à venir », confie-t-elle en entrevue avec Qui fait Quoi.

    30 août 2019, 05h05

    Renée Beaulieu remporte le prix de la meilleure réalisation au Montgomery International Film Festival

    Renée Beaulieu remporte le prix de la meilleure réalisation au Montgomery International Film Festival

    Les Productions du moment nous informe que le deuxième long métrage de Renée Beaulieu, « Les salopes ou le sucre naturel de la peau », s’est vu attribuer le prix de la meilleure réalisation lors de la cérémonie de clôture de la première édition du Montgomery International Film Festival. Le film a également obtenu une nomination dans les catégories du meilleur scénario et du meilleur film.

    29 août 2019, 03h51