Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Réalisation




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    « Plus haut que les flammes », la poésie cinématographique de Monique LeBlanc

    « Plus haut que les flammes », la poésie cinématographique de Monique LeBlanc

    Grande amoureuse de la littérature, Monique LeBlanc s’est procurée la première édition du recueil de poésie « Plus haut que les flammes » de Louise Dupré lors d’une escapade à Montréal. Après avoir dévoré d’un seul trait ce livre qui l’a profondément bouleversée, elle a eu l’idée insolite de transposer les mots de ce texte relatant les répercussions d’une visite à Auschwitz-Birkenau au cinéma. C’est le studio de l’Office national du film du Canada à Moncton qui a donné le feu vert à la cinéaste. Elle pouvait ainsi aller de l’avant avec son projet de film à la forme hybride, composée d’éléments documentaires et d’autres plus philosophiques et poétiques.

    1er octobre 2020, 07h15

    Mobile Film Festival : La femme au coeur de l’édition 2020

    Mobile Film Festival : La femme au coeur de l’édition 2020

    Entièrement digital, le Mobile Film Festival (MFF) a vu le jour en 2005, en France. Son concept est simple : réaliser un court métrage d’une minute à l’aide d’un appareil mobile. Dans le cadre de sa 16e édition, après avoir abordé au préalable des sujets engagés tels que le changement climatique et les droits de l’homme, le festival se consacrera cette fois aux questions féministes et au militantisme grâce à sa thématique, Women’s Empowerment, bien ancrée dans l’actualité. Les participants intéressés ont jusqu’au 20 octobre pour envoyer leur projet.

    30 septembre 2020, 07h20

    « La nuit des rois », l’aventure inoubliable de Tobie Marier-Robitaille

    « La nuit des rois », l’aventure inoubliable de Tobie Marier-Robitaille

    Avec « La nuit des rois », Tobie Marier-Robitaille en est à sa seconde coproduction. Collaborant pour la première fois avec le réalisateur Philippe Lacôte, au sein d’un partenariat entre la France, la Côte d’Ivoire, le Canada (Péripheria Productions) et le Sénégal, le directeur de la photographie s’est retrouvé au coeur d’une expérience bien particulière où il s’est rendu à Abidjan et à Grand-Bassam pour filmer les images de ce récit où un jeune pickpocket envoyé à la prison MACA est choisi par les autres prisonniers pour leur raconter des histoires.

    30 septembre 2020, 07h10

    Le golf comme moteur narratif pour le second long métrage de Louis Godbout

    Le golf comme moteur narratif pour le second long métrage de Louis Godbout

    Du 27 juillet au 9 septembre dernier, Louis Godbout a immortalisé les images de son second long métrage « 18 trous », une comédie centrée sur la rencontre entre quatre golfeurs. Pendant 33 jours, le réalisateur s’est plié aux consignes sanitaires dans un tournage presque exclusivement en extérieur au Golf Château-Bromont en Estrie. Produit par Sébastien Poussard et Vanessa Mujica-Garcia, le film avait été pensé avant la période pandémique. Voilà un scénario qui pouvait être mis en images aisément alors que les mesures pour contrer la COVID-19 sont toujours en vigueur dans l’industrie audiovisuelle.

    29 septembre 2020, 07h15

    La Guilde canadienne ,des réalisateurs (GCR) félicite le gouvernement pour son discours du Trône

    La Guilde canadienne ,des réalisateurs (GCR) félicite le gouvernement pour son discours du Trône

    Le président de la Guilde Canadienne des réalisateurs, Tim Southam, a effectué la déclaration suivante visant le Discours du Trône. La GCR salue la promesse d’exiger que les géants du Web investissent dans des émissions canadiennes originales.

    25 septembre 2020, 07h15

    Discours du Trône : L’ARRQ se réjouit et rappelle « l’urgence d’agir »

    Discours du Trône : L’ARRQ se réjouit et rappelle « l’urgence d’agir »

    L’ARRQ s’attendait à voir l’engagement du gouvernement à rétablir l’équilibre des forces du secteur médiatique dans le discours du Trône. Elle n’a pas été déçue. Le gouvernement y exprime sa volonté d’agir afin de mettre les « géants du Web » à contribution en exigeant « qu’ils contribuent à la création, la production, et à la diffusion de nos histoires, à l’écran, en parole, en musique et à l’écrit ».

    25 septembre 2020, 07h15

    TIFF : « Aniksha », le tournage mauricien de Vincent Toi

    TIFF : « Aniksha », le tournage mauricien de Vincent Toi

    Pour donner suite à son précédent film « Le cri du lambi », Vincent Toi voulait poursuivre avec une oeuvre abordant la question des industries émergentes à l’île Maurice. Il a alors contacté Blandine Emilien, professeure en gestion des ressources humaines à l’UQAM, qui lui a fait lire un des papiers qu’elle a écrit à propos des centres d’appels implantés dans cet état de l’océan Indien. Là est né le désir d’aborder les dynamiques de pouvoir entre les multinationales et leurs employés à travers les yeux d’« Aniksha », une jeune Mauricienne qui décroche un emploi dans un de ces centres d’appels.

    25 septembre 2020, 07h11

    FCVQ : Jean-Marc Vallée fait le point sur son projet de film à propos de John Lennon et Yoko Ono

    FCVQ : Jean-Marc Vallée fait le point sur son projet de film à propos de John Lennon et Yoko Ono

    La musique a toujours joué un rôle prépondérant dans l’oeuvre de Jean-Marc Vallée. Dans sa démarche aussi puisqu’il lui arrive souvent de se nourrir de morceaux musicaux pour insuffler tout le bagage émotif à ses personnages. Depuis « C.R.A.Z.Y. », le réalisateur québécois favorise les pièces à la traditionnelle composition musicale, une tendance qui ne risque pas de s’estomper avec le projet qui l’occupe actuellement, soit le fameux long métrage à propos de Yoko One et de John Lennon. Qui fait Quoi a profité d’une discussion que l’homme derrière « Dallas Buyers Club » et « Wild » a eue avec Manon Dumais dans le cadre du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) pour rapporter les plus récents détails de sa démarche.

    25 septembre 2020, 07h00

    Anaïs Barbeau-Lavalette immortalise le déluge intérieur de « La déesse des mouches à feu »

    Anaïs Barbeau-Lavalette immortalise le déluge intérieur de « La déesse des mouches à feu »

    À la toute fin de « La déesse des mouches à feu », lorsque le générique se met à défiler, tous les noms de l’équipe explosent autour de la mention « Un film de ». C’est qu’avec cette adaptation du roman éponyme de Geneviève Pettersen, quelque chose de très spécial s’est produit sur le tournage. Bien que cette observation soit souvent notée, Anaïs Barbeau-Lavalette a vécu pour la toute première fois une véritable cohésion avec tous ses collègues. Elle a alors senti qu’elle devait ce long métrage produit par la Coop Vidéo de Montréal et scénarisé par Catherine Léger tant à son actrice principale qu’à son chauffeur et à la cantinière.

    25 septembre 2020, 07h00

    Santiago Menghini tourne actuellement son premier long métrage avec Netflix

    Santiago Menghini tourne actuellement son premier long métrage avec Netflix

    Après « Intruders », « Milk », « Red Wine » et « Regret », des courts métrages de genre particulièrement remarqués à l’international, Santiago Menghini se retrouve à la barre de son premier long métrage, une adaptation du roman d’épouvante d’Adam Nevill « No One Gets Out Alive » réalisée pour nulle autre que Netflix. Produit par l’entreprise américaine et Imaginarium Productions, société anglaise fondée par Andy Serkis et Jonathan Cavendish, le film est actuellement en production en Roumanie. Entre deux journées de tournage, le Montréalais a partagé avec Qui fait Quoi quelques détails au sujet de cette expérience cinématographique en pleine pandémie.

    24 septembre 2020, 07h00

    « Nadia, Butterfly », la belle « bébitte » de Pascal Plante

    « Nadia, Butterfly », la belle « bébitte » de Pascal Plante

    Dans « Nadia, Butterfly », produit par Nemésis Films, Pascal Plante refuse de faire de son personnage-titre une héroïne. La nageuse de 22 ans, qui vit de profonds questionnements au lendemain de sa dernière compétition aux Jeux olympiques de Tokyo, descend du piédestal où sont mis les athlètes en révélant ses failles et ses travers dans ce second long métrage du réalisateur, lui-même ancien nageur de haut niveau. « Avant sa dernière course, c’est un robot, elle ne peut rien se permettre de vivre. C’est pour ça que nous avons renversé la structure. Si je voulais faire une étude psychologique d’une athlète, c’est inintéressant que le récit converge vers sa course », explique le cinéaste en entrevue.

    23 septembre 2020, 07h20

    Benoît Pilon attend avec impatience la sortie du film « Le Club Vinland »

    Benoît Pilon attend avec impatience la sortie du film « Le Club Vinland »

    Les scénaristes Normand Bergeron et Marc Robitaille, ainsi que la productrice Chantal Lafleur, ont approché Benoît Pilon en 2012, pour la première fois, pour lui parler du projet du film « Le Club Vinland » afin qu’il le réalise. Au départ, il lisait les différentes versions du scénario et proposait des commentaires avant de se joindre carrément à l’équipe des auteurs. Il a raconté le tournage du long métrage à Qui fait Quoi lors de l’événement de relance du cinéma québécois, organisé par aimetoncinema.ca, une initiative du Regroupement des distributeurs indépendants de films du Québec.

    22 septembre 2020, 07h00

    Avec « Souterrain », Sophie Dupuis replonge dans une histoire de famille, celle des mineurs

    Avec « Souterrain », Sophie Dupuis replonge dans une histoire de famille, celle des mineurs

    Le second long métrage de Sophie Dupuis, « Souterrain », sort en salle le 9 octobre. Après le succès de « Chien de garde », la jeune réalisatrice et scénariste avoue avoir très peur de l’accueil de son nouveau film, même si son premier long métrage lui a donné la force d’en faire un second. Les gens, dit-elle, ont envie d’entendre ce qu’elle a à dire. Tournée en région, « Souterrain » plonge au coeur de la mine, mais surtout autour de la famille que forment les mineurs.

    21 septembre 2020, 07h15

    « Félix et le trésor de Morgäa », un premier long métrage d’animation pour Nicola Lemay

    « Félix et le trésor de Morgäa », un premier long métrage d’animation pour Nicola Lemay

    Jusqu’ici, Nicola Lemay a surtout réalisé des courts métrages d’animation. Avec l’Office national du film, il a créé « Noël Noël » (2003), « Les yeux noirs » (2011) et « Nul poisson où aller » (2014). Il avait bien l’idée d’un long métrage et s’est dit que ça collerait bien avec l’imaginaire de 10e Ave Productions. Son histoire, un conte fantastique, se passe au Québec. Dans les cordes de ce qu’a fait jusqu’ici Nancy Florence Savard : « La légende de Sarila », « Le coq de St-Victor » ou encore « Nelly et Simon : Mission yéti ».

    19 septembre 2020, 11h00