Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Festival REGARD

    • Guillaume Lambert agira comme porte-parole du 24e Festival Regard

      Afin de commencer l’année 2020 sur une bonne note, l’équipe du Festival REGARD communique l’identité de son porte-parole pour la 24e édition du Festival qui se tiendra du 11 au 15 mars prochain à Saguenay. C’est l’acteur, scénariste, auteur et réalisateur (...)

      Suite
    • FCVQ, REGARD et FICFA s’associent

      Le Festival international du court métrage au Saguenay (REGARD), le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) et le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) viennent d’annoncer un partenariat qui découle de la journée de co-développement des festivals de (...)

      Suite
    • Le Festival REGARD revient avec une saison estivale chargée

      En attente de la prochaine édition, le Festival REGARD (Caravane Films Productions) a entamé une saison estivale chargée en proposant des projections de courts métrages sous plusieurs formes différentes. La Tournée de REGARD se démarque autant par le nombre de lieux de diffusions et les (...)

      Suite
    • Le regard distancié de Guillaume Harvey

      « À mon père et nos badlucks ». Voilà la dédicace que Guillaume Harvey fait à son père à la fin de « Les sentiers battus », un court métrage inspiré de sa relation avec son paternel. Pour ce projet cinématographique qu’il a tourné à Saint-David-de-Falardeau, au nord de Chicoutimi, le (...)

      Suite
    • Marie-Pier Dupuis se découvre une affection pour le pouvoir narratif du cinéma

      Diplômée en 2016 du baccalauréat en communication, profil cinéma de l’UQÀM, Marie-Pier Dupuis a démarré ses études universitaires à 20 ans, alors que la plupart de ses collègues avaient l’âge qu’elle a aujourd’hui. La jeune femme s’est ainsi heurtée à des (...)

      Suite
    • Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné, un duo de cinéastes qui perdure

      Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné collaborent ensemble depuis plus de dix ans. En plus d’un parcours parallèle où ils développent leurs propres projets personnels, les deux réalisateurs ont fondé en 2015 La boîte de pickup, leur propre boîte de production. Après de nombreux (...)

      Suite
    • Jorge Camarotti met en scène l’immigration au quotidien

      En 2011, Jorge Camarotti réalise son premier court métrage « 165 Days ». Après un parcours en photographie où il signe, entre autres, « Les Chroniques du Mile-End », un livre de photographies, il se rapproche de ses premières amours, le cinéma. Sept ans plus tard, il revient derrière la (...)

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES


    FCVQ, REGARD et FICFA s’associent

    FCVQ, REGARD et FICFA s’associent

    Le Festival international du court métrage au Saguenay (REGARD), le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) et le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) viennent d’annoncer un partenariat qui découle de la journée de co-développement des festivals de cinéma franco-canadiens qui s’est tenue le vendredi 20 septembre dernier.

    25 septembre 2019, 06h02

    Le Festival REGARD revient avec une saison estivale chargée

    Le Festival REGARD revient avec une saison estivale chargée

    En attente de la prochaine édition, le Festival REGARD (Caravane Films Productions) a entamé une saison estivale chargée en proposant des projections de courts métrages sous plusieurs formes différentes. La Tournée de REGARD se démarque autant par le nombre de lieux de diffusions et les nombreuses collaborations avec les événements de la région, que par la diversité des programmes de courts métrages qu’elle propose. Il y en a pour tous les goûts ; à l’image des cinq jours du Festival qui aura lieu pour une 24e édition en mars 2020. Les seules différences : les degrés en plus, les surprises oranges et parfois quelques moustiques en plein air.

    7 août 2019, 06h58

    Le regard distancié de Guillaume Harvey

    Le regard distancié de Guillaume Harvey

    « À mon père et nos badlucks ». Voilà la dédicace que Guillaume Harvey fait à son père à la fin de « Les sentiers battus », un court métrage inspiré de sa relation avec son paternel. Pour ce projet cinématographique qu’il a tourné à Saint-David-de-Falardeau, au nord de Chicoutimi, le cinéaste originaire du Saguenay a oeuvré seul, lui qui apprécie la collaboration créative. C’était notamment le cas pour « En attendant Pascal » réalisé et scénarisé en tandem avec Marc-André Carpentier. Qui fait Quoi a rencontré le réalisateur au Festival REGARD pour en apprendre davantage sur sa démarche artistique.

    26 avril 2019, 07h15

    Marie-Pier Dupuis se découvre une affection pour le pouvoir narratif du cinéma

    Marie-Pier Dupuis se découvre une affection pour le pouvoir narratif du cinéma

    Diplômée en 2016 du baccalauréat en communication, profil cinéma de l’UQÀM, Marie-Pier Dupuis a démarré ses études universitaires à 20 ans, alors que la plupart de ses collègues avaient l’âge qu’elle a aujourd’hui. La jeune femme s’est ainsi heurtée à des individus à la personnalité plus affirmée, mais qui avaient aussi développé une véritable vision du cinéma, ce qu’elle ne possédait pas du tout à l’époque. Encore aujourd’hui convaincue qu’elle a poursuivi son parcours académique de manière trop précoce, l’étudiante savait néanmoins qu’elle voulait oeuvrer dans le domaine du cinéma.

    26 avril 2019, 07h15

    Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné, un duo de cinéastes qui perdure

    Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné, un duo de cinéastes qui perdure

    Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné collaborent ensemble depuis plus de dix ans. En plus d’un parcours parallèle où ils développent leurs propres projets personnels, les deux réalisateurs ont fondé en 2015 La boîte de pickup, leur propre boîte de production. Après de nombreux courts métrages et séries documentaires, les deux créateurs continuent de multiplier les productions. Leur plus récent film « Forêt noire » était présenté au Festival REGARD où ils sont également revenus sur leur parcours durant la discussion « Voir Double : la réalisation en duo ».

    5 avril 2019, 07h15

    Jorge Camarotti met en scène l’immigration au quotidien

    Jorge Camarotti met en scène l’immigration au quotidien

    En 2011, Jorge Camarotti réalise son premier court métrage « 165 Days ». Après un parcours en photographie où il signe, entre autres, « Les Chroniques du Mile-End », un livre de photographies, il se rapproche de ses premières amours, le cinéma. Sept ans plus tard, il revient derrière la caméra pour « Kinship », un court métrage produit par la boîte 53/12 de François Delisle. Le film était projeté à REGARD et pour l’occasion Qui fait Quoi s’est entretenu avec le réalisateur.

    4 avril 2019, 07h12

    Philippe Lupien et Marie-Hélène Viens, un tandem de cinéastes complémentaires

    Philippe Lupien et Marie-Hélène Viens, un tandem de cinéastes complémentaires

    La réalisation en duo n’est pas donnée à tous. Pour Philippe Lupien et Marie-Hélène Viens, partenaires de vie comme derrière la caméra, cette association s’est imposée naturellement. Ensemble, ils ont créé « Fernand le grand », « Amen » et « Nous sommes le freak show », trois courts métrages où ils ont pu parfaire un travail collaboratif et complémentaire. De l’idée jusqu’au montage, ils ont parcouru les différentes facettes de leur démarche à l’occasion d’une rencontre intitulée « Voir double : la réalisation en duo » qui s’est déroulée lors de la 23e édition du Festival REGARD.

    4 avril 2019, 05h38

    Franie-Éléonore Bernier se plaît à naviguer dans les eaux de la comédie

    Franie-Éléonore Bernier se plaît à naviguer dans les eaux de la comédie

    Au moment de terminer sa formation en réalisation à L’inis en 2018, Franie-Éléonore Bernier réalise « Mal de coeur », un court métrage de fiction scénarisé par Stéphanie Bélanger. Dans un contexte extrêmement rapide de tournage et de montage, elle met en scène Pascal Contamine et Martin Dubreuil dans le rôle de deux frères, l’un tentant de se sortir d’une dépression grâce au deuxième qui tente de le faire rire. Cinéaste de la relève à la feuille de route déjà garnie, elle s’est entretenue avec Qui fait Quoi à l’occasion du Festival REGARD.

    3 avril 2019, 07h00

    Renée Beaulieu souhaite davantage de films populaires féminocentristes

    Renée Beaulieu souhaite davantage de films populaires féminocentristes

    L’automne dernier, « Les salopes ou le sucre naturel de la peau » a pris l’affiche. Le deuxième long métrage de Renée Beaulieu mettait en scène Brigitte Poupart dans le rôle de Marie-Claire, une chercheuse universitaire qui étudie les réactions des cellules de la peau pendant l’acte sexuel. À travers cette proposition provocatrice, la cinéaste souhaitait renverser une considération de notre cinématographie nationale : le cinéma québécois populaire ne propose pas ou peu de premiers rôles féminins.

    29 mars 2019, 06h25

    REGARD : Amélie Hardy considère les possibilités cinématographiques du documentaire

    REGARD : Amélie Hardy considère les possibilités cinématographiques du documentaire

    À la fin de ses études en cinéma à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), Amélie Hardy se retrouve à effectuer le montage d’« Elle pis son char », un court métrage documentaire de Loïc Darses. Le parcours exceptionnel de ce film propulse les deux collègues dans la sphère professionnelle du cinéma. Dès lors, la jeune femme se découvre un besoin de raconter des histoires, et plus encore, de mettre en images des idées qui lui sont chères. « Train Hopper », court métrage documentaire, naît de ce désir. Qui fait Quoi a discuté avec la cinéaste en marge du Festival REGARD où l’oeuvre était présentée.

    28 mars 2019, 07h00

    Rémi Fréchette fait son chemin en dehors des circuits traditionnels

    Rémi Fréchette fait son chemin en dehors des circuits traditionnels

    Grâce à « Montreal Dead End », anthologie d’épouvante qu’il a initiée et dirigée et qui réunissait 18 réalisateurs et réalisatrices, Rémi Fréchette a pu se joindre à Marcel Giroux pour coproduire l’aventure cinématographique d’horreur où il signait lui-même un segment. Cette association a mené le jeune réalisateur à renouveler son partenariat avec le producteur de GPA Films pour « Kill Mall », un prochain projet de long métrage. Mais entre temps, il a réalisé le court métrage « A Night of Sweats » dans lequel il met en scène la rencontre sulfureuse de deux danseurs dans une ambiance très 80s. Qui fait Quoi a rencontré le cinéaste lors de la projection du film au Festival REGARD.

    28 mars 2019, 06h30

    REGARD : Jean-Martin Gagnon, réalisateur et producteur, emballé par ses projets

    REGARD : Jean-Martin Gagnon, réalisateur et producteur, emballé par ses projets

    Jeune membre de la Coop Vidéo de Montréal, Jean-Martin Gagnon développe depuis quelques années une expertise en production, notamment en tant qu’adjoint aux producteurs pour « Écartée » de Lawrence Côté-Collins et pour « Les mauvaises herbes » de Louis Bélanger. Récemment, il a agi en tant que producteur délégué sur « Un paradis pour tous » de Robert Morin et sur le court métrage « Le 11 avril dernier » de Yoakim Bélanger. Parallèlement à ce rôle, il déploie une carrière en réalisation avec « Planter » et « Puisqu’on se tue toujours trop tard », ce dernier ayant été présenté dans le cadre du Festival REGARD.

    27 mars 2019, 07h20

    La 23e édition de REGARD s’est achevée avec grand succès

    La 23e édition de REGARD s’est achevée avec grand succès

    C’est tout au long des cinq jours de Festival que les festivaliers du Saguenay et d’ailleurs, ont vibrés à l’unisson de l’équipe REGARD. Le court métrage québécois et international a une fois de plus été célébré, la programmation s’est avérée d’une grande qualité et c’est dimanche, avec la programmation des coups de coeur du public que s’est achevée cette 23e édition.

    26 mars 2019, 00h29