Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Michel La Veaux songe à deux nouveaux projets de longs métrages

    Michel La Veaux songe à deux nouveaux projets de longs métrages

    Avec plus de trente années d’expérience à la caméra, Michel La Veaux s’est lancé il y a quelques années dans la réalisation. Après avoir collaboré comme directeur de la photographie sur les films de Sébastien Pilote, Benoît Pilon, Catherine Martin et Micheline Lanctôt, ce passionné de cinéma a réalisé « Hôtel La Lousiane », un premier long métrage documentaire. Il poursuit cette avenue avec « Labrecque, une caméra pour la mémoire » dans lequel il cristallise le parcours et l’oeuvre de Jean-Claude Labrecque, immortel directeur photo de la cinématographique québécoise. Alors qu’il présentait son film en première mondiale au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, le cinéaste s’est entretenu avec Qui fait Quoi à propos des projets qu’il espère concrétiser.

    15 novembre 2017, 06h20

    FCIAT : Michel La Veaux traduit son amour inconditionnel pour le cinéma à travers « Labrecque, une caméra pour la mémoire »

    FCIAT : Michel La Veaux traduit son amour inconditionnel pour le cinéma à travers « Labrecque, une caméra pour la mémoire »

    Profond admirateur de Jean-Claude Labrecque, Michel La Veaux a choisi d’immortaliser à l’écran l’oeuvre d’un des plus grands réalisateurs et directeurs photo québécois. À travers « Labrecque, une caméra pour la mémoire », coproduit par l’ACPAV et l’ONF, le cinéaste derrière « Hôtel la Louisiane » s’est fait un devoir de transposer le travail d’un grand homme de cinéma avec qui il a collaboré sur une quarantaine de projets. « On a un langage commun lui et moi. On est fous de caméras, on est fous de lumière et on est fous de cinéma », déclare-t-il en entrevue avec Qui fait Quoi.

    15 novembre 2017, 05h21


    FCIAT : « Yolanda », nouvel essai hybride de Jeannine Gagné

    FCIAT : « Yolanda », nouvel essai hybride de Jeannine Gagné

    L’an prochain, Amazone Film fêtera ses vingt ans. La boîte de production de Jeannine Gagné, aussi cinéaste, lui a permis de collaborer avec notamment Benoît Pilon, Jennifer Alleyn et Magnus Jacobson. Pour son plus récent projet, la réalisatrice et productrice se fait plaisir et filme « Yolanda », un moyen métrage de fiction qui met en scène une femme d’âge mûr qui rend visite à une amie à Montréal. « J’avais cette idée bien simple que tant que tu es en santé, peu importe l’âge, il faut rester ouvert au monde », confie-t-elle, fébrile, lors de la première mondiale du film au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

    10 novembre 2017, 05h14

    FCIAT : Picbois Productions, de « Bagages » au documentaire audio

    FCIAT : Picbois Productions, de « Bagages » au documentaire audio

    Enseignante à l’école secondaire Paul-Gérin-Lajoie d’Outremont, Mélissa Lefebvre a élaboré un projet théâtral avec des jeunes nouvellement arrivés à Montréal. Le réalisateur Paul Tom a filmé cet exercice de mise en scène ponctué d’entrevues où ces adolescents témoignent de leur expérience d’immigration. « Bagages » constitue ce film de cinquante-deux minutes produit par Karine Dubois. La productrice de Picbois Productions s’est d’ailleurs associée au projet en période de postproduction. Rencontrée au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, elle en a glissé quelques mots à Qui fait Quoi.

    9 novembre 2017, 07h20

    FCIAT : Michel Jetté plonge le spectateur dans l’univers de la dépression avec « Burn Out ou la Servitude Volontaire »

    FCIAT : Michel Jetté plonge le spectateur dans l’univers de la dépression avec  « Burn Out ou la Servitude Volontaire »

    Pour son quatrième long métrage, Michel Jetté délaisse le milieu du crime au profit d’un thème bouillant d’actualité : la dépression. Dans « Burn Out ou La Servitude Volontaire », le cinéaste marque en effet une coupure nette avec sa trilogie sur le phénomène des gangs criminels en abordant avec une démarche déroutante une réalité bien actuelle. « C’est un film qui tente des choses », déclare le réalisateur, scénariste et producteur lors de la présentation du film au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

    9 novembre 2017, 07h08

    FCIAT : « Minoritaires » montre le regard emphatique de Simon Gaudreau

    FCIAT : « Minoritaires » montre le regard emphatique de Simon Gaudreau

    Trois ans après « Fucké », le cinéaste et artiste visuel Simon Gaudreau présente « Minoritaires », son troisième long métrage documentaire produit par Colonelle Films. Délaissant l’univers glauque des habitants d’une maison de chambres, il transporte sa caméra au sein des Insoumis, un groupe de citoyens indépendantistes militant pour la préservation de la culture et de l’identité québécoise. À l’occasion de la première mondiale du film au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, le réalisateur s’est entretenu avec Qui fait Quoi.

    9 novembre 2017, 06h12

    FCIAT : Martin Laroche emprunte une esthétique hyperréaliste pour filmer « Tadoussac »

    FCIAT : Martin Laroche emprunte une esthétique hyperréaliste pour filmer « Tadoussac »

    C’est après trois étés passés à Tadoussac que Martin Laroche a décidé d’imaginer une histoire qui se déroulerait dans ce village touristique de la Côte-Nord. Lors d’une visite hivernale, il a remarqué une ambiance plus feutrée et intimiste qui a permis de faire naître Chloé, personnage central de « Tadoussac », qui s’y rend avec une quête bien précise. « Le sujet de la maternité et les personnages féminins forts, c’est quelque chose qui m’interpelle beaucoup », affirme le réalisateur en entrevue lors du 36e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

    3 novembre 2017, 07h00

    FCIAT : « Junior Majeur », une suite qui demeure dans le réalisme

    FCIAT : « Junior Majeur », une suite qui demeure dans le réalisme

    « Junior Majeur », la suite de « Les Pee-Wee 3D : l’hiver qui a changé ma vie », réunit la même équipe que le film original. En plus d’Éric Tessier à la réalisation et de Christian Larouche à la production, Emmanuel Joly et Martin Bouchard signent à nouveau le scénario du deuxième volet de cette série de films axée sur le sport national : le hockey. Alors que le long métrage était présenté en première mondiale au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Martin Bouchard a discuté avec Qui fait Quoi à propos de ce projet imaginé originalement au coeur d’une trilogie.

    3 novembre 2017, 07h00

    FCIAT : Dans « Y’est où le paradis ? », Denis Langlois filme la jalousie fraternelle sous un ciel hivernal

    FCIAT : Dans « Y’est où le paradis ? », Denis Langlois filme la jalousie fraternelle sous un ciel hivernal

    « Y’est où le paradis » marque le retour du réalisateur Denis Langlois qui avait présenté son dernier long métrage « Amnésie : l’énigme James Brighton » en 2005. Cette fois-ci, il explore la relation entre un frère et une soeur déficients intellectuels qui, suite à la mort de leur mère, s’enfuient au Matchi Manitou, convaincus que leur mère y est. Coproduit par Nicolas Comeau (1976 Productions) ainsi que Bertrand Lachance (Les productions Castor & Pollux, codirigée par Denis Langlois), le film était présenté en première québécoise au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue. Qui fait Quoi a rencontré le cinéaste.

    3 novembre 2017, 05h11

    FCIAT : Éric Tessier assure une cohérence entre la réalisation et le récit de « Junior Majeur »

    FCIAT : Éric Tessier assure une cohérence entre la réalisation et le récit de « Junior Majeur »

    Actif à la télévision avec « Pour Sarah » ces dernières années, Éric Tessier revient au cinéma afin de poursuivre les aventures amorcées avec « Les Pee-Wee 3D : l’hiver qui a changé ma vie ». Dans « Junior Majeur », le réalisateur quitte la rivalité urbaine pour dépeindre le quotidien des jeunes hockeyeurs aperçus dans le film original sous un angle régional. Le long métrage se déroule ainsi à Chicoutimi et à Rouyn-Noranda, ville dans laquelle il était présenté en première mondiale et où le réalisateur s’est entretenu avec Qui fait Quoi.

    1er novembre 2017, 06h18

    FCIAT : Christian Larouche, très occupé par ses nouveaux projets

    FCIAT : Christian Larouche, très occupé par ses nouveaux projets

    Producteur et distributeur invétéré, Christian Larouche fait partie du paysage cinématographique québécois depuis de nombreuses années. Sa feuille de route aussi impressionnante que diversifiée a souvent permis de consolider cinéma de qualité et approche plus grand public. « Junior Majeur », suite attendue du film « Les Pee-Wee 3D : l’hiver qui a changé ma vie » ne fait pas exception. Alors qu’il présentait ce nouveau long métrage avec un enthousiasme fou au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, le producteur chez Christal Films nous a glissé quelques mots à propos de ses projets à venir.

    31 octobre 2017, 06h37

    Hockey, mémoire et identité pour la 36e édition du FCIAT

    Hockey, mémoire et identité pour la 36e édition du FCIAT

    Aux côtés de Guy Parent et de Louis Dallaire, Jacques Matte a fondé le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue il y a maintenant 36 ans. Cette année, le rendez-vous annuel, qui attire les citoyens de la ville de Rouyn-Noranda au Théâtre du Cuivre, regroupe plus d’une centaine de films provenant de 23 pays différents. Du 28 octobre au 2 novembre, les cinéphiles pourront voir sur grand écran onze premières mondiales dont celle très attendue du film « Junior Majeur » réalisé par Éric Tessier. Alors qu’il s’apprête à donner le coup d’envoi à cette édition, le président du FCIAT s’est entretenu avec Qui fait Quoi.

    27 octobre 2017, 07h15

    Le court « Manon aime le hockey » de Sarah-Maude Beauchesne et Rachel Graton en première au FCIAT

    Le court « Manon aime le hockey » de Sarah-Maude Beauchesne et Rachel Graton en première au FCIAT

    Les Films Christal, Les Films Séville, des filiales d’Entertainment One, ainsi que Christal Films Productions et Panache Films soulignent que le court métrage « Manon aime le hockey » sera présenté en grande première mondiale au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT) ce samedi, 28 octobre, devant le long métrage « Junior majeur » qui prendra l’affiche partout au Québec dès le jeudi 23 novembre 2017.

    27 octobre 2017, 05h30