Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    FCIAT : Isabelle Pruneau-Brunet, de la télévision jeunesse à « Réservoir »

    FCIAT : Isabelle Pruneau-Brunet, de la télévision jeunesse à « Réservoir »

    Diplômée de la cohorte 2010 du Programme cinéma de L’inis, la même que Kim St-Pierre, Isabelle Pruneau-Brunet s’est de tout de suite trouvée des affinités avec sa collègue réalisatrice. Au fil des ans, elles ont développé plusieurs projets de séries jeunesse jusqu’à ce qu’elles se retrouvent ensemble sur l’écriture d’un premier long métrage de fiction destiné au grand public. C’est particulièrement le thème de la quête spirituelle qui l’a convaincue de prendre part à l’aventure de « Réservoir » qui se retrouvait en première mondiale au 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT).

    6 novembre 2019, 07h08

    FCIAT : une démarche exploratoire pour « Habiter le mouvement »

    FCIAT : une démarche exploratoire pour « Habiter le mouvement »

    Lorsqu’elle a été invitée à suivre le chorégraphe français Thierry Thieû Niang dans une tournée avec Cinédanse, Béatriz Mediavilla savait précisément ce qu’elle n’avait pas envie de faire. Pas de film à propos des coulisses ni de portrait sur le travail du danseur. S’est plutôt dessiné un documentaire poétique divisé en dix chapitres où le spectateur fait la rencontre de danseurs non professionnels et d’êtres humains touchés par la beauté des gestes. Ce projet, « Habiter le mouvement », a pris forme au fil d’un processus créatif évolutif où la réalisatrice a suivi le chorégraphe et sa troupe à Saint-Jean-Port-Joli, Paspébiac, Montréal et Rouyn-Noranda.

    1er novembre 2019, 07h13

    FCIAT : Martin Bilodeau croit au futur du cinéma et des médias

    FCIAT : Martin Bilodeau croit au futur du cinéma et des médias

    Depuis plus de 25 ans, Martin Bilodeau oeuvre dans le monde de la critique cinématographique au Québec. Journaliste de formation, il voit en moyenne 200 films par année et siège à titre de directeur général pour Médiafilm depuis l’an dernier en plus d’y être le rédacteur en chef depuis 2006. Dans un échange animé par la cinéaste Béatriz Mediavilla en marge du 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT), où le public s’est révélé extrêmement participatif, celui qui a collaboré au journal Le Devoir pendant presque 20 ans s’est confié à propos de son métier, des défis qu’il rencontre et, bien sûr, de l’agence de presse spécialisée qu’il pilote à l’ère du numérique. Qui fait Quoi était sur place.

    1er novembre 2019, 04h58

    FCIAT : « Les Chiens-Loups », dans un souci de vérité

    FCIAT : « Les Chiens-Loups », dans un souci de vérité

    Pour « Les Chiens-Loups », documentaire réalisé par Dominic Leclerc, tout a commencé lorsqu’Alexandre Castonguay a été approché afin d’effectuer une résidence d’artistes à l’école Notre-Dame-de-Protection à Rouyn-Noranda. Très rapidement, le comédien s’est tourné vers la fable « Le loup et le chien » de La Fontaine afin d’offrir une formation sur le corps et la voix aux élèves. Dès lors, suite à leur collaboration sur « Alex marche à l’amour » réalisé en 2013, il communique avec le documentariste pour qu’il le suive sur ce projet. Les deux amis et collègues se sont assis avec Qui fait Quoi pour discuter de ce film présenté en première mondiale lors de la plus récente édition du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT).

    31 octobre 2019, 07h21

    FCIAT : Mariloup Wolfe trouve la vérité dans les nuances et les subtilités

    FCIAT : Mariloup Wolfe trouve la vérité dans les nuances et les subtilités

    Au moment de la lecture du scénario de « Jouliks », adapté de la pièce éponyme de Marie-Christine Lê-Huu, Mariloup Wolfe a tout de suite vu le film qui pouvait en découler. Non seulement l’écriture de la scénariste, qui signe elle-même la transposition au grand écran de son propre texte, était dotée d’une précision et de nombreux détails rendant très tangibles les images qu’elle avait en tête, mais la réalisatrice a été particulièrement interpellée par ce déchirant et tragique récit raconté à travers les yeux d’une fillette de sept ans. Alors que le film est projeté au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT), quelques jours avant sa sortie en salles, Mariloup Wolfe a discuté avec Qui fait Quoi.

    31 octobre 2019, 07h00

    FCIAT : Jean-Marc Vallée, briser le moule de la fiction

    FCIAT : Jean-Marc Vallée, briser le moule de la fiction

    Alors qu’il prend une pause de son métier depuis presqu’un an après avoir enchaîné les projets cinématographiques et télévisuels chez nos voisins du Sud, Jean-Marc Vallée était invité au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue pour prendre part à un petit-déjeuner causerie où il est notamment revenu sur son envie de faire du cinéma, sur son parcours ainsi que sur sa façon de tourner des films. Retour sur les moments marquants de cette discussion agrémentée par une trame sonore spécialement choisie par le réalisateur québécois amoureux de musique.

    30 octobre 2019, 07h01

    FCIAT : « Le dernier Nataq », le film le plus personnel de Lisette Marcotte

    FCIAT : « Le dernier Nataq », le film le plus personnel de Lisette Marcotte

    Dès qu’elle a entendu parler qu’une murale faite en l’hommage au travail poétique de Richard Desjardins serait peinte sur le boulevard Rideau à Rouyn-Noranda, Lisette Marcotte avait là un passionnant sujet de documentaire : suivre la construction d’une oeuvre inspirée par le célèbre auteur-compositeur-interprète et cinéaste, symbole de fierté pour la ville abitibienne. C’est après avoir tourné quelques images de ce film, « Le dernier Nataq », qu’elle est entrée en communication avec le principal intéressé afin de lui proposer de participer au film. Ce que l’homme qui ne parle jamais de lui devant les caméras a finalement accepté de faire.

    30 octobre 2019, 05h29

    FCIAT : « Réservoir », un tournage exigeant porté par l’amour de son équipe

    FCIAT : « Réservoir », un tournage exigeant porté par l’amour de son équipe

    La préparation du tournage de « Réservoir », où une équipe dédiée de 17 collègues s’est rendue dans les eaux du réservoir Gouin en Mauricie pour tourner le premier long métrage de Kim St-Pierre, a été effectuée avec beaucoup de naïveté. Tout de suite arrivées sur place, la réalisatrice et ses troupes ont été confrontées aux intempéries les obligeant à utiliser dès le départ une journée contingente. En entrevue avec Qui fait Quoi, la réalisatrice est revenue sur cette expérience de tournage et sur les intentions créatives derrière ce film produit par Julie Groleau et présenté en première mondiale au 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT).

    29 octobre 2019, 06h14

    FCIAT : Pour Jean-Simon Leduc, le jeu se précise en tournage

    FCIAT : Pour Jean-Simon Leduc, le jeu se précise en tournage

    Découvert dans « L’amour au temps de la guerre civile » de Rodrigue Jean et avec « Maudite poutine » de Karl Lemieux, puis révélé dans « Et au pire, on se mariera » de Léa Pool et « Chien de garde » de Sophie Dupuis, Jean-Simon Leduc commence à être un visage de plus en plus reconnu de l’univers cinématographique québécois. Même à la télévision, il est actuellement au générique de « Cerebrum » et a été aperçu dans certains épisodes de la seconde saison d’« En tout cas ». Mais pour le moment, c’est au cinéma, dans « Réservoir », le premier long métrage de Kim St-Pierre, qu’il peut être vu.

    29 octobre 2019, 04h55

    FCIAT : Micheline Lanctôt dans la sobriété et l’épure

    FCIAT : Micheline Lanctôt dans la sobriété et l’épure

    Dans « Une manière de vivre », produit par Lycaon Pictus, Micheline Lanctôt poursuit une réflexion sur l’éthique qui s’articule à travers toute son oeuvre : qu’est-ce qui définit un être humain ? Puisant à travers ses préoccupations personnelles, la cinéaste utilise comme point de départ de son récit le philosophe néerlandais Baruch Spinoza afin de réfléchir un film autour de trois personnages qui tentent de devenir de meilleures personnes. À l’occasion de la première mondiale du long métrage au 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, la réalisatrice s’est entretenue avec Qui fait Quoi.

    25 octobre 2019, 06h46

    « Réservoir » de Kim St-Pierre sortira le 6 décembre

    « Réservoir » de Kim St-Pierre sortira le 6 décembre

    Fragments Distribution sortira en salle le 6 décembre prochain le premier long métrage de Kim St-Pierre, « Réservoir », à Montréal, Québec et Sherbrooke. Scénarisé par Kim St-Pierre et Isabelle Pruneau-Brunet, produit par Julie Groleau, « Réservoir » met en vedette Jean-Simon Leduc, Maxime Dumontier et Marco Collin.

    25 octobre 2019, 05h32

    « 14 jours 12 nuits » de Jean-Philippe Duval sera présenté en première au FCIAT

    « 14 jours 12 nuits » de Jean-Philippe Duval sera présenté en première au FCIAT

    Les Films Séville, une filiale d’Entertainment One, nous informent que « 14 jours 12 nuits » sera présenté en grande première québécoise dans le cadre de la 38e édition du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT) le 30 octobre prochain en présence de la comédienne Leanna Chea, de la scénariste Marie Vien et du producteur Antonello Cozzolino.

    16 octobre 2019, 04h14

    « Une manière de vivre » de Micheline Lanctôt prendra l’affiche le 1er novembre

    « Une manière de vivre » de Micheline Lanctôt prendra l’affiche le 1er novembre

    Maison 4:3 prépare la sortie du tout dernier film de Micheline Lanctôt, « Une manière de vivre » en rendant disponible la bande-annonce du film, qui sera présenté en première mondiale au 38e Festival international de cinéma en Abitibi-Témiscamingue de Rouyn-Noranda (26 au 31 octobre 2019) et qui prendra ensuite l’affiche au Québec le 1er novembre.

    3 octobre 2019, 05h27

    Le FCIAT projettera en première mondiale « Une manière de vivre » de Micheline Lanctôt

    Le FCIAT projettera en première mondiale « Une manière de vivre » de Micheline Lanctôt

    Maison 4:3 nous informe que le film « Une manière de vivre » de Micheline Lanctôt sera présenté en première mondiale au 38e Festival international de cinéma en Abitibi-Témiscamingue de Rouyn-Noranda (26 au 31 octobre 2019). Il prendra ensuite l’affiche au Québec le 1er novembre. Le film met en vedette Laurent Lucas, Rose-Marie Perreault, Gabrielle Lazure et Pierre-Luc Lafontaine dans les rôles principaux aux côtés de Jacqueline Van der Geer, Paul Doucet, Ariel Ifergan et Robin Aubert.

    23 août 2019, 04h49