Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC)




    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Variations dansées sur changement de tempo avec l’oeuvre interactive « Intemporelles »

    Variations dansées sur changement de tempo avec l’oeuvre interactive « Intemporelles »

    Et si le rythme d’un métronome pouvait changer radicalement la perception d’un même mouvement de danse ? C’est ce dont témoigne l’oeuvre interactive « Intemporelles », conçue et réalisée par cinq étudiants de l’École des médias de l’UQÀM : Jennifer Despot, Béatrice Desmarais, Charli Dagenais-Quesnel, Madeleine Bruneau et Hugo Déziel. Un projet produit à la vitesse de l’éclair, en deux semaines, avec des moyens réduits, en octobre 2017. Visuellement forte, l’oeuvre a déjà fait l’objet de plusieurs expositions à l’UQÀM, au Livart, au Festival Soir 2018 et au RVQC 2019. Rencontre avec Madeleine Bruneau, conceptrice visuelle de « Intemporelles », pour en savoir plus sur les dessous de la production de l’oeuvre interactive.

    3 avril 2019, 07h30

    Matt Goldberg fait sonner le téléphone avec l’installation sonore « Je t’ai raconté ? »

    Matt Goldberg fait sonner le téléphone avec l’installation sonore « Je t’ai raconté ? »

    C’est en se fondant sur son expérience de producteur de récits que Matt Goldberg a décidé de mener à bien son installation sonore « Je t’ai raconté ? ». Fruit de la collaboration entre Confabulation, sa société de production, et le Centre Phi, l’oeuvre permet à un seul spectateur à la fois d’écouter des histoires réelles et saisissantes, en décrochant un combiné de téléphone. Une création qui, présentée à l’exposition « Écho » au Centre Phi puis aux RVQC 2019, rejoue de manière originale l’art de la narration. Discussion avec Matt Goldberg, directeur artistique de « Je t’ai raconté ? », sur les tenants et aboutissants du projet.

    27 mars 2019, 07h29

    Kristina Wagenbauer travaille son second long métrage de fiction

    Kristina Wagenbauer travaille son second long métrage de fiction

    Suisse d’origine, Kristina Wagenbauer a commencé à tâter du cinéma dans le mouvement Kino. Elle a fait une trentaine de courts métrages dans ce contexte. Parallèlement, elle termine ses études en communication à l’Université de Lugano. En 2010, elle s’inscrit à L’inis dans le programme de réalisation. Elle fait partie des huit finalistes du Programme d’apprentissage pour réalisatrices de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (sélectionnée parmi 350 candidates) en 2018-2019. « Sashinka », son premier long métrage, est sorti en 2018. Nous avons discuté avec elle récemment.

    27 mars 2019, 07h25

    Samuel Matteau se lance dans la réalité virtuelle aux côtés de Studio Element avec « Le Grand Froid »

    Samuel Matteau se lance dans la réalité virtuelle aux côtés de Studio Element avec « Le Grand Froid »

    Originellement réalisateur de films de fiction, Samuel Matteau est un nouveau venu dans l’industrie de la réalité virtuelle. Avec « Le Grand Froid », il signe donc sa première expérience immersive en VR. Jouant de l’hybridation entre interactivité technologique et esthétique cinématographique, l’oeuvre invite le spectateur à accomplir un voyage dans le passé et le futur hypothétique de la Place d’Youville à Québec. Une dimension rétro-futuriste qui lui confère une impression de douce nostalgie. Entretien avec Samuel Matteau, concepteur et réalisateur de l’expérience « Le Grand Froid », pour en savoir plus sur ses intentions de réalisation, ses processus de création et les différentes étapes de sa production.

    26 mars 2019, 07h25

    Michel Huneault documente le passage irrégulier des demandeurs d’asile avec « Roxham »

    Michel Huneault documente le passage irrégulier des demandeurs d’asile avec « Roxham »

    C’est sur ses talents de photographe documentaire, ainsi que ceux d’artiste visuel, que Michel Huneault s’est appuyé pour la création de son oeuvre en réalité virtuelle « Roxham ». Documentant le passage irrégulier des demandeurs d’asile à la frontière canado-américaine, sur le chemin Roxham précisément, l’expérience aborde un enjeu social et humain central du monde contemporain de manière interactive. Produite en collaboration avec le Studio interactif de l’ONF, l’oeuvre en réalité virtuelle a dernièrement fait l’objet d’une exposition à la Cinémathèque québécoise dans le cadre des RVQC 2019. Conversation avec Michel Huneault, créateur de « Roxham », sur ses intentions de réalisation, ses intérêts thématiques et sa pratique artistique.

    26 mars 2019, 07h25

    Julien Champagne rend hommage aux cinéastes québécois avec l’installation vidéo « Écrans »

    Julien Champagne rend hommage aux cinéastes québécois avec l’installation vidéo « Écrans »

    Développer une réflexion sur le cinéma québécois tout en lui rendant hommage. C’est l’objectif de l’installation vidéo « Écrans » de Julien Champagne. Exposée à Occurrence à Gaspé, puis à la Cinémathèque québécoise à Montréal dans le cadre des RVQC 2019, l’oeuvre invite le spectateur à s’immerger dans les paysages canadiens, à la rencontre des pionniers du cinéma québécois. Une expérience immersive faisant la part belle au son et à l’image. Rencontre avec Julien Champagne, réalisateur de « Écrans », pour en savoir davantage sur ses intentions de réalisation, ses processus de création et ses secrets de production.

    25 mars 2019, 11h20

    Être noire et femme, Carmine Pierre-Dufour le voit comme une richesse

    Être noire et femme, Carmine Pierre-Dufour le voit comme une richesse

    Après des études en communication à l’Université Concordia, Carmine Pierre-Dufour part faire une maîtrise à Syracuse, dans l’état de New York. Puis, elle obtient un stage à Los Angeles, chez Focus Features, une entreprise du groupe Comcast. À son apogée, elle travaillera chez Lionsgate, où elle sera l’assistante d’une productrice. Lorsque son visa de travail a été échu, elle s’est demandé si elle restait à Los Angeles à travailler des heures de fou, sans temps pour écrire ses projets, ou revenir à Montréal où l’on trouve une belle industrie cinématographique, confie-t-elle à Qui fait Quoi.

    21 mars 2019, 07h22

    Jean-François Asselin se plaît dans la production télé

    Jean-François Asselin se plaît dans la production télé

    Pendant ses études en cinéma à l’Université Concordia, Jean-François Asselin s’est joint à un groupe d’étudiants mécontents du programme qu’ils suivaient. Révoltés — c’est le terme utilisé par le réalisateur lui-même — ils ont décidé de fonder leur propre boîte, qui a fait faillite au bout de cinq mois… Jean-François Asselin commence alors à faire des courts métrages (« La petite histoire d’un homme sans histoire », « Déformation personnelle », « Mémorable-moi ») avant de se tourner vers la télévision.

    20 mars 2019, 05h24

    Stéphane Cardin souligne l’ouverture de Netflix sur plusieurs enjeux

    Stéphane Cardin souligne l’ouverture de Netflix sur plusieurs enjeux

    En plus des Talent Labs sur lesquels il est revenu durant une conférence où il était la vedette lors de la dernière édition des Rendez-vous Pro, Stéphane Cardin a répondu aux questions des nombreux intervenants de l’industrie audiovisuelle entassés dans une salle de la BAnQ Vieux-Montréal. Ces derniers ont accueilli avec ouverture et curiosité les propos du nouveau directeur des politiques publiques de Netflix pour le Canada qui est revenu, notamment sur la journée de pitchs organisée au printemps dernier ainsi que sur les changements qui sont en train de s’opérer au sein de l’entreprise.

    15 mars 2019, 07h25

    Onur Karaman insuffle au film « Le Coupable » un réalisme brutal

    Onur Karaman insuffle au film « Le Coupable » un réalisme brutal

    Des personnages se questionnent sur la vie dans un cours de philosophie au Cégep, la fragilité de l’homme, sa morale, sa conscience, la légitimité, etc. Certains s’y ennuient. D’autres tentent d’éviter la solitude dans des relations plus ou moins saines. Ils vont entrer en collision dans un film choral criant de vérité, un tableau absurde et dérangeant, parfaitement orchestré dramatiquement.

    15 mars 2019, 07h05

    Myriam Verreault navigue entre cinéma et télévision

    Myriam Verreault navigue entre cinéma et télévision

    Femme assez polyvalente, Myriam Verreault a commencé par étudier en radio au Cégep de Jonquière, en Arts et technologies des médias, ce qui lui a permis de connaître plusieurs médiums, dont la radio, un média qu’elle a adoré pour la capacité du storytelling qui lui est resté dans sa manière de travailler, a expliqué la réalisatrice lors d’une conférence aux Rendez-vous Pro, organisés dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma. Elle a ensuite travaillé comme accessoiriste avant de se joindre à Kino.

    15 mars 2019, 07h05

    Les 37es Rendez-vous Québec Cinéma : C’était bon en salle

    Les 37es Rendez-vous Québec Cinéma : C’était bon en salle

    « Intense, libre, baveux, ou engagé en salle », le cinéma québécois a une fois de plus attiré les foules. Inspiré par une campagne plus populaire que jamais et porté par l’invitation du porte-parole Patrick Huard à « célébrer la St-Valentin de notre cinéma », le public de la 37e édition des Rendez-vous est venu en grand nombre. En effet, les analyses préliminaires de la fréquentation indiquent une assistance de 59 000 festivaliers.

    14 mars 2019, 07h33

    Avec « Everything Outside », David Findlay crée une rencontre improbable

    Avec « Everything Outside », David Findlay crée une rencontre improbable

    Dans les boisés du Lac Saint-Joseph au nord de Québec, deux artistes d’âge et de milieux distincts croisent leur destin et se lient progressivement d’une amitié particulière dans une grande maison de campagne. Louise est une peintre établie, tandis que le comédien Ahmed décroche un premier rôle important. Pour son tout premier long métrage de fiction, le cinéaste David Findlay coécrit le scénario (avec Derin Emre) et réalise le montage de cette production indépendante soutenue par la Distributrice de films.

    14 mars 2019, 07h10

    Scénaristes et réalisateurs « condamnés » à travailler ensemble ?

    Scénaristes et réalisateurs « condamnés » à travailler ensemble ?

    Lors de l’édition 2018 des Rendez-vous Pro, des scénaristes avaient vivement exprimé leur colère de voir leurs oeuvres dénaturées par un réalisateur, un producteur, voire un distributeur. La tension était palpable pendant l’heure qu’a duré cette discussion. Pour établir le dialogue, les Rendez-vous Québec Cinéma et la SARTEC ont organisé, en mars 2019, une grande table ronde réunissant le réalisateur et scénariste Luc Dionne, la réalisatrice et scénariste Isabelle Raynault, le réalisateur Daniel Roby, la scénariste Marie Vien, le scénariste Marc Robitaille, la productrice Ginette Petit et le scénariste et réalisateur Benoit Pelletier, dans une discussion animée par l’homme de média Dennis Trudeau.

    14 mars 2019, 06h10