Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    ADAPT

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    BOLT de Disney. Les animateurs racontent leurs déboires avec le hamster Rhino.

    BOLT de Disney. Les animateurs racontent leurs déboires avec le hamster Rhino.

    « Lorsqu’on m’a présenté les personnages du film et que j’ai su qu’il y aurait un hamster dans une balle de plastique, je voulais absolument éviter ce personnage », dit Clay Kaytis, un des superviseurs de l’animation sur le dernier film d’animation de Disney, Bolt. C’est pourtant bel et bien Rhino le hamster qu’il a eu à animer. Les problèmes ne sont pas venus de la boule de plastique, mais plutôt de la forme particulière de l’animal. Un corps qui a obligé le studio d’animation à revoir sa ligne de production pour être en mesure de l’animer correctement.

    7 novembre 2008, 07h25

    Jason Dozois (A2M) : les jeux vidéo devraient davantage s’inspirer de la télévision que du cinéma

    Jason Dozois (A2M) : les jeux vidéo devraient davantage s’inspirer de la télévision que du cinéma

    À l’adolescence, Jason Dozois ne s’intéressait absolument pas aux jeux vidéo. Sa passion était la musique. Après des études en musique au collège Vanier puis à l’Université Concordia, il se retrouve par hasard chez Ubisoft où il travaille sur un jeu qui ne verra jamais le jour. Mais sa vie s’en retrouve changée. Aujourd’hui à l’emploi de A2M, Jason Dozois croit cependant que la musique lui a appris avant toute chose de s’intéresser à la structure. « La structure est un exercice, une façon de guider le jugement et l’intuition », affirme-t-il.

    7 octobre 2008, 08h22

    La réinvention d’Iron Man à l’écran : un travail de collaboration inédit selon Marc Chu

    La réinvention d’Iron Man à l’écran : un travail de collaboration inédit selon Marc Chu

    Premier film de superhéros entièrement financé par la compagnie de bandes dessinées Marvel, Iron Man a été l’occasion d’une rare collaboration entre les cinéastes et l’équipe d’Industrial Light and Magic (ILM). « Nous sommes plutôt habitués à nous faire dire quoi faire et à livrer la marchandise. Sur ce film, les gens de Marvel et le réalisateur Jon Favreau ne cessaient de nous demander si nous avions des idées pour améliorer ce que l’on voyait à l’écran. C’était plutôt déconcertant au début, mais on y a vite pris goût », dit Marc Chu, animateur chez ILM.

    2 octobre 2008, 08h23

    Philippe Zerounian : Apprendre l’art avant l’outil

    Philippe Zerounian : Apprendre l’art avant l’outil

    Animateur depuis une dizaine d’années, Philippe Zerounian a d’abord suivi un long parcours avant de pratiquer ce métier. De toutes ces années de formation puis d’expérience sur le terrain, il a élaboré une vision de ce que doit être le travail d’un animateur, de ses responsabilités. « J’ai tout fait à l’envers, confie-t-il. J’ai d’abord découvert les jeux vidéo, puis je me suis intéressé au cinéma d’animation. Je n’étais pourtant pas très artistique dans ma jeunesse. »

    30 septembre 2008, 10h25

    Attention à votre C.V. invisible !

    Attention à votre C.V. invisible !

    C’est un véritable cours 101 qu’a donné Pamela Thompson, coach de carrière qui fait du recrutement pour plusieurs entreprises d’animation et d’effets spéciaux. Comment faire un C.V., quoi y mettre ? Qu’est-ce qu’une lettre d’introduction et quoi y dire ? Et un démon, qu’elle est la meilleure façon de le présenter ? Et puis, surtout, elle a mis en garde les participants d’ADAPT contre ce qu’elle appelle le C.V. invisible, c’est-à-dire la réputation qu’on se fait dans un milieu où, en bout de ligne, tout le monde connaît tout le monde.

    29 septembre 2008, 11h28

    Nick Oroc : l’artiste conceptuel au service de la production

    Nick Oroc : l’artiste conceptuel au service de la production

    Après des études au collège Dawson en illustration et design, Nick Oroc a commencé à travailler chez un petit éditeur. C’est là qu’il est passé du dessin à l’animation, par le biais particulièrement de Photoshop. Puis il se retrouve chez Ubisoft, où il travaille sur la texture de personnages de jeux de l’entreprise qui vient à peine d’ouvrir ses bureaux montréalais. C’est là qu’il rencontre Sparth, alias Nicolas Bouvier, qui lui apprend à utiliser Photoshop de façon totalement nouvelle. Encore aujourd’hui, chez Artificial Mind and Movement (A2M), ce logiciel reste son outil de travail de prédilection.

    28 septembre 2008, 23h50

    Wall-E, un film inspiré selon Michal Makarewicz

    Wall-E, un film inspiré selon Michal Makarewicz

    Michal Makarewicz, animateur chez Pixar, était de passage à la conférence ADAPT pour parler du pipeline de production de la boîte d’animation qui nous a donné quelques-uns des grands chefs-d’oeuvre des dernières années. Ce sont surtout des inspirations qui ont fait de Wall-E ce qu’il est aujourd’hui dont l’animateur a discuté. « Dans un film d’animation, le plus important, c’est l’histoire, dit-il. Tout ce qu’on fait dans le film est basé sur le scénario et s’il a des lacunes, cela se répercutera nécessairement dans le film. Et chez Pixar, ce qu’on fait, c’est 24 histoires par seconde. C’est vous dire l’énergie et le temps que l’on met dans chaque moment de l’animation. »

    28 septembre 2008, 23h50

    Les défis de Kung Fu Panda racontés par Alex Parkinson (DreamWorks)

    Les défis de Kung Fu Panda racontés par Alex Parkinson (DreamWorks)

    Le dernier film d’animation de DreamWorks, Kung Fu Panda, se veut un hommage aux films d’arts martiaux traditionnels. « Nous n’avons jamais voulu faire de pastiche. Nous avons tout fait pour que les personnages et les environnements soient près de ce que l’on retrouve en Chine. Notre inspiration venait directement de l’art asiatique », dit Alex Parkinson, superviseur des effets chez DreamWorks. Les défis demeuraient de taille pour l’équipe de DreamWorks qui voulait en faire un film au style unique qui pousse l’animation des personnages à un autre niveau. Pire encore, il fallait en faire une production qui reflétait ce qui se fait de mieux dans l’animation en 2008 en commençant la production en 2004.

    25 septembre 2008, 11h36

    Army of Two, le projet un peu fou d’EA Montréal

    Army of Two, le projet un peu fou d’EA Montréal

    Première franchise développée entièrement dans les studios d’Electronics Arts à Montréal, Army of Two - A02 pour les intimes - a demandé un travail méticuleux et de nombreuses heures supplémentaires à l’équipe de développement. François Pelletier, Jamie Helman et Louis-Alexandre Lord, qui ont tous trois travaillé au développement du jeu, ont expliqué, dans le cadre d’ADAPT, le travail technique qu’a demandé ce projet de plusieurs millions de dollars.

    24 septembre 2008, 07h50

    Le monde de Symhio, né dans la tête de Renaud Armanet

    Le monde de Symhio, né dans la tête de Renaud Armanet

    Farouchement indépendant, Renaud Armanet est à la fois auteur, doumentariste, musicien et réalisateur de films d’animation. Le jeune homme, originaire de Marseille, veut être libre au maximum, refusant de s’enfermer dans une structure. Après des études à l’École des métiers du cinéma d’animation d’Angoulême puis comme intervenant aux Gobelins, l’école de l’image, il s’est lancé dans la réalisation de documentaires, de séries pour enfants et de films d’animation. Il était à Montréal, dans le cadre d’ADAPT pour présenter Symhio, projet de court métrage qui deviendra long métrage.

    24 septembre 2008, 07h35

    Andreas Deja : près de 30 ans chez Disney

    Andreas Deja : près de 30 ans chez Disney

    Impossible de prendre des photos lors de la conférence d’Andreas Deja à ADAPT, demande express des studios. Animateur ayant participé à de grands classiques de l’animation des deux dernières décennies (Roger Rabbit, Beauty and the beast, The Lion King entre autres), il se dit avant tout redevable à ses prédécesseurs. « Le studio d’animation de Disney a une histoire si riche, si grande que l’on ne peut qu’être excité d’y participer. Cette histoire est aussi intimidante parce qu’on se dit que c’est impossible d’égaler que ceux qui y étaient avant nous. Pourtant, cette histoire est là pour nous inspirer, non le contraire », dit Andreas Deja. C’est donc devant une salle comble qu’il s’est remémoré ses moments forts de chez Disney, n’hésitant pas à revenir sur des décennies d’animations avant d’expliquer son propre travail.

    23 septembre 2008, 10h26

    Troisième édition de la Conférence //ADAPT du 22 au 26 septembre 2008 à Montréal

    //ADAPT est de retour avec sa conférence à Montréal, sur le thème de l’industrie de l’art numérique. La Conférence //ADAPT (Advanced Digital Art Production Techniques) mettra en vedette plus de 40 créateurs en arts numériques figurant parmi les meilleurs du milieu, autant dans le monde des superproductions cinématographiques, des effets spéciaux que des jeux vidéo.

    10 juillet 2008, 07h40
    [ ADAPT ]

    Ratatouille : les défis d’un long métrage d’animation

    Ratatouille : les défis d’un long métrage d’animation

    Avant d’en arriver au produit fini, en l’occurence le film d’animation Ratatouille (rat-a-too-ee), les studios Pixar ont rencontré de nombreux défis. Tout d’abord, il fallait rendre crédible l’histoire de Remy, un rat qui rêve de devenir un grand chef et qui s’acoquine avec Linguini, un apprenti cuisinier peu doué. Les défis techniques aussi ont été énormes : la mise en forme (lay-out), l’animation, les simulations, les effets spéciaux, la lumière, les personnages et la cuisine. « Les forces créatives influencent la façon dont nous faisons un film », confie Michael Fong, directeur de la supervision technique.

    8 novembre 2007, 11h10

    Corel Painter X commanditera l’Expo ART //ADAPT 2007

    La corporation Corel, éditeur de logiciels graphiques, de productivité et de médias électroniques a annoncé que Corel Painter X se joint à la conférence //ADAPT 2007 à titre de commanditaire officiel de l’Expo Art //ADAPT. L’Expo Art //ADAPT aura lieu à l’hôtel Hyatt Regency de Montréal du 24 au 28 septembre, 2007 et mettra en vedette les oeuvres d’art de quelques-uns des plus grands maîtres-peintres Corel, incluant l’artiste concept Ryan Church et Andrew Jones, qui de plus, s’ajoutent à titre de conférencier à la programmation de la conférence.

    23 août 2007, 07h01
    [ ADAPT ]