Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    CALENDRIER

    Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC)

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Stéphane Cardin souligne l’ouverture de Netflix sur plusieurs enjeux

    Stéphane Cardin souligne l’ouverture de Netflix sur plusieurs enjeux

    En plus des Talent Labs sur lesquels il est revenu durant une conférence où il était la vedette lors de la dernière édition des Rendez-vous Pro, Stéphane Cardin a répondu aux questions des nombreux intervenants de l’industrie audiovisuelle entassés dans une salle de la BAnQ Vieux-Montréal. Ces derniers ont accueilli avec ouverture et curiosité les propos du nouveau directeur des politiques publiques de Netflix pour le Canada qui est revenu, notamment sur la journée de pitchs organisée au printemps dernier ainsi que sur les changements qui sont en train de s’opérer au sein de l’entreprise.

    15 mars 2019, 07h25

    Onur Karaman insuffle au film « Le Coupable » un réalisme brutal

    Onur Karaman insuffle au film « Le Coupable » un réalisme brutal

    Des personnages se questionnent sur la vie dans un cours de philosophie au Cégep, la fragilité de l’homme, sa morale, sa conscience, la légitimité, etc. Certains s’y ennuient. D’autres tentent d’éviter la solitude dans des relations plus ou moins saines. Ils vont entrer en collision dans un film choral criant de vérité, un tableau absurde et dérangeant, parfaitement orchestré dramatiquement.

    15 mars 2019, 07h05

    Myriam Verreault navigue entre cinéma et télévision

    Myriam Verreault navigue entre cinéma et télévision

    Femme assez polyvalente, Myriam Verreault a commencé par étudier en radio au Cégep de Jonquière, en Arts et technologies des médias, ce qui lui a permis de connaître plusieurs médiums, dont la radio, un média qu’elle a adoré pour la capacité du storytelling qui lui est resté dans sa manière de travailler, a expliqué la réalisatrice lors d’une conférence aux Rendez-vous Pro, organisés dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma. Elle a ensuite travaillé comme accessoiriste avant de se joindre à Kino.

    15 mars 2019, 07h05

    Les 37es Rendez-vous Québec Cinéma : C’était bon en salle

    Les 37es Rendez-vous Québec Cinéma : C’était bon en salle

    « Intense, libre, baveux, ou engagé en salle », le cinéma québécois a une fois de plus attiré les foules. Inspiré par une campagne plus populaire que jamais et porté par l’invitation du porte-parole Patrick Huard à « célébrer la St-Valentin de notre cinéma », le public de la 37e édition des Rendez-vous est venu en grand nombre. En effet, les analyses préliminaires de la fréquentation indiquent une assistance de 59 000 festivaliers.

    14 mars 2019, 07h33

    Avec « Everything Outside », David Findlay crée une rencontre improbable

    Avec « Everything Outside », David Findlay crée une rencontre improbable

    Dans les boisés du Lac Saint-Joseph au nord de Québec, deux artistes d’âge et de milieux distincts croisent leur destin et se lient progressivement d’une amitié particulière dans une grande maison de campagne. Louise est une peintre établie, tandis que le comédien Ahmed décroche un premier rôle important. Pour son tout premier long métrage de fiction, le cinéaste David Findlay coécrit le scénario (avec Derin Emre) et réalise le montage de cette production indépendante soutenue par la Distributrice de films.

    14 mars 2019, 07h10

    Scénaristes et réalisateurs « condamnés » à travailler ensemble ?

    Scénaristes et réalisateurs « condamnés » à travailler ensemble ?

    Lors de l’édition 2018 des Rendez-vous Pro, des scénaristes avaient vivement exprimé leur colère de voir leurs oeuvres dénaturées par un réalisateur, un producteur, voire un distributeur. La tension était palpable pendant l’heure qu’a duré cette discussion. Pour établir le dialogue, les Rendez-vous Québec Cinéma et la SARTEC ont organisé, en mars 2019, une grande table ronde réunissant le réalisateur et scénariste Luc Dionne, la réalisatrice et scénariste Isabelle Raynault, le réalisateur Daniel Roby, la scénariste Marie Vien, le scénariste Marc Robitaille, la productrice Ginette Petit et le scénariste et réalisateur Benoit Pelletier, dans une discussion animée par l’homme de média Dennis Trudeau.

    14 mars 2019, 06h10

    « La fin des terres » de Loïc Darses (ONF) sortira en salle le 12 mars

    « La fin des terres » de Loïc Darses (ONF) sortira en salle le 12 mars

    Peu après sa première mondiale devant une salle comble et un public ému en clôture des Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC), le long métrage documentaire « La fin des terres » de Loïc Darses sortira en salle à Montréal dès le mardi 12 mars à la Cinémathèque québécoise, et des projections avec sous-titres anglais se tiendront au Cinéma Moderne à compter du vendredi 22 mars.

    12 mars 2019, 07h00

    La directrice photo Sara Mishara a découvert son métier presque par hasard

    La directrice photo Sara Mishara a découvert son métier presque par hasard

    C’est en 2007 que Sara Mishara peaufine la lumière sur un premier long métrage, celui de Stéphane Lafleur, « Continental, un film sans fusil ». Depuis, sa carrière regorge de projets des plus hétéroclites. De « Tout est parfait » d’Yves Christian Fournier à « Tout ce que tu possèdes » de Bernard Émond en passant par « Allure » des frères Sanchez, se dessinent tout de même deux collaborations marquantes, la première avec le réalisateur d’« En terrains connus » et « Tu dors Nicole », la deuxième aux côtés de Maxime Giroux qu’elle a rencontré sur les bancs de Concordia. Retour sur la classe de maître qu’a donnée la directrice photo dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma.

    12 mars 2019, 06h28

    Frédérick Pelletier ne vit pas dans l’urgence de tourner

    Frédérick Pelletier ne vit pas dans l’urgence de tourner

    Le cinéaste Frédérick Pelletier a d’abord étudié en arts plastiques au Cégep Lévis-Lauzon avant de s’inscrire en cinéma à l’Université Concordia, de 1996 à 2001. Il garde un excellent souvenir de sa cohorte qui comprenait le réalisateur Maxime Giroux et la directrice photo Sarah Mishara. « Nous sommes restés amis pour la vie », confie-t-il à Qui fait Quoi. Parallèlement, il travaille comme préposé à l’accueil à la Cinémathèque québécoise. « J’étais littéralement payé pour regarder des milliers d’heures de films ! » lance-t-il.

    12 mars 2019, 06h17

    Pour Sened Dhab (France Télévisions), il faut penser le numérique différemment que le linéaire

    Pour Sened Dhab (France Télévisions), il faut penser le numérique différemment que le linéaire

    Aujourd’hui directeur de la fiction numérique chez France Télévisions, Sened Dhab a commencé sa carrière comme scénariste, script doctor et journaliste avant de bifurquer vers le marketing. Il s’est intéressé très tôt et de très près aux nouvelles plateformes, a-t-il expliqué lors d’une conférence aux Rendez-vous Pro. Après trois ans à l’agence Darewin, il a été débauché par France Télévisions, d’abord pour s’occuper de la programmation linéaire, puis, depuis janvier 2019, du numérique.

    11 mars 2019, 11h20

    Créer, raconter et s’émanciper lorsqu’on est une femme

    Créer, raconter et s’émanciper lorsqu’on est une femme

    Qu’est-ce qui pousse les créatrices, qu’elles soient productrices, réalisatrices ou scénaristes, à construire des contenus dans tous les formats ? Tally Abecassis, cinéaste documentaire et productrice de balados, Karine Dubois, productrice, Carmine Pierre-Dufour, scénariste, et Kristina Wagenbauer, réalisatrice et scénariste, en ont discuté lors d’un panel, animé par l’entrepreneure en communication Dorothy Alexandre, pendant le colloque Pleins feux sur créatrices aux voix plurielles, organisé par les Rendez-vous Québec Cinéma et Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques (FCTMN), lors des Rendez-vous Pro.

    8 mars 2019, 07h30

    Stéphane Cardin fait le point sur les Talent Labs de Netflix

    Stéphane Cardin fait le point sur les Talent Labs de Netflix

    Dans une salle pleine à craquer, le directeur des politiques publiques de Netflix pour le Canada, Stéphane Cardin, était très attendu par les professionnels lors des Rendez-vous Pro. En poste depuis six mois, l’ancien vice-président, Industries et affaires publiques du Fonds des médias du Canada était prêt à répondre aux inquiétudes et aux interrogations de ceux et celles qui perçoivent enfin un visage, une voix à qui s’adresser pour pénétrer l’énigmatique et hermétique géant américain. Le prétexte de cette rencontre ? Les Talent Labs que l’entreprise met en place depuis quelques mois et qui étaient à l’ordre du jour.

    8 mars 2019, 07h30

    RVQC : financer le genre en s’inspirant des initiatives à l’étranger

    RVQC : financer le genre en s’inspirant des initiatives à l’étranger

    Est-ce que devant les financeurs, le cinéma de genre est traité de la même manière que tous les autres types de production ? Quelles solutions sont possibles pour les artisans et créateurs de cinéma d’horreur, de cinéma d’animation, de films pour la famille et même de comédies ? Une chose est certaine, ces oeuvres sont nécessaires à une cinématographie nationale qui carbure aux drames, selon les intervenants réunis pour la table ronde « Cinéma de genre : une question de cash ? » à l’occasion de la plus récente édition des Rendez-vous Québec Cinéma. Retour sur cette conversation.

    8 mars 2019, 07h05

    Sabrina Hammoum perçoit le documentaire comme un outil

    Sabrina Hammoum perçoit le documentaire comme un outil

    Alors qu’elle tournait « Koriass, revenir de loin », Sabrina Hammoum s’est rendue à l’école Saint-François à Québec sous l’initiative du populaire rappeur engagé. Cet établissement, où les enseignants et les éducateurs se promènent armés de walkies-talkies, est en fait un qui accueille les enfants aux troubles de comportement et d’apprentissage. Quelques mois plus tard, la réalisatrice décidait de faire « Une place pour eux », un moyen métrage documentaire qui propose de pénétrer dans les murs de cette école, et qui était présenté en première mondiale lors des 37es Rendez-vous Québec Cinéma.

    8 mars 2019, 05h34