Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Gala Québec Cinéma

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Après « Isla Blanca », Hany Ouichou est prêt pour « Les barbares de La Malbaie »

    Après « Isla Blanca », Hany Ouichou est prêt pour « Les barbares de La Malbaie »

    Assurant les rênes de la boîte de production Art & Essai fondée par Mathieu Denis depuis le départ de celui-ci, Hany Ouichou accompagne les projets qu’il choisit de chapeauter un à la fois. « Born in the Maelstrom », court métrage réalisé par Meryam Joobeur et produit avec Sylvain Corbeil, et « Isla Blanca », premier long métrage de Jeanne Leblanc, en sont deux qui ont été retenus respectivement cette année au Gala Québec Cinéma dans la catégorie du meilleur court métrage de fiction et de la meilleure interprétation féminine. Le producteur a discuté de cette plus récente production ainsi que des quelques-unes à venir.

    2 mai 2018, 06h05

    « Chien de garde », une expérience inoubliable pour Dominique Fortin

    « Chien de garde », une expérience inoubliable pour Dominique Fortin

    Monteuse à la fiche particulièrement impressionnante, Dominique Fortin a voyagé dans plusieurs grandes villes du monde depuis 35 ans afin d’accomplir son rôle. Entre « La grande séduction » de Jean-François Pouliot et « Double peine » de Léa Pool, son travail est marqué par des productions québécoises et américaines d’envergure et d’autres destinées au Canada anglais. Plus récemment, elle a collaboré à « Chien de garde », le premier long métrage de la cinéaste Sophie Dupuis, pour lequel elle a été reconnue avec une nomination dans la catégorie du meilleur montage au prochain Gala Québec Cinéma. Qui fait Quoi a discuté avec elle à propos de son travail sur ce film.

    30 avril 2018, 10h05

    Le Gala Québec Cinéma, une édition 2018 pour célébrer la cinématographie québécoise

    Le Gala Québec Cinéma, une édition 2018 pour célébrer la cinématographie québécoise

    Pour l’édition 2018 du Gala Québec Cinéma, 193 finalistes se disputeront un prix Iris le 3 juin prochain dès 20h sur ICI Radio-Canada Télé ainsi que le 29 mai pour les finalistes célébrés lors du Gala des artisans Québec Cinéma. Aux yeux de Ségolène Roderer, directrice générale de Québec Cinéma, ces festivités annuelles servent non seulement à reconnaître l’excellence du travail des créateurs d’ici, mais permettent surtout de souligner l’ensemble de la cinématographie des douze derniers mois. « C’est aussi pour remercier le public québécois de voir nos films et lui donner le goût d’en consommer plus encore », rappelle-t-elle lors du dévoilement des finalistes.

    12 avril 2018, 07h05

    Le Gala Québec Cinéma : « Hochelaga, Terre des Âmes » et « Le problème d’infiltration » en tête des nominations

    Le Gala Québec Cinéma : « Hochelaga, Terre des Âmes » et « Le problème d’infiltration » en tête des nominations

    Québec Cinéma dévoilait ce matin les finalistes de l’édition 2018 du Gala Québec Cinéma. La grande fête du cinéma québécois célèbrera à nouveau deux fois plutôt qu’une le talent de ceux qui font nos films. Les festivités débuteront le 29 mai avec le Gala Artisans Québec Cinéma, animé par Léane Labrèche-Dor et Pier-Luc Funk. 14 Prix Iris seront remis lors de cette soirée, en direct sur ICI ARTV et sur Radio-Canada.ca. Le dimanche 3 juin, la remise des prix se poursuivra avec le Gala Québec Cinéma animé par Guylaine Tremblay et Édith Cochrane. 13 prix y seront remis dès 20 h, en direct sur ICI Radio-Canada Télé et sur Radio-Canada.ca.

    10 avril 2018, 13h44

    Ségolène Roederer, le cinéma québécois dans le sang et dans le coeur

    Ségolène Roederer, le cinéma québécois dans le sang et dans le coeur

    À l’époque où le terme n’existait pas encore, Ségolène Roederer était médiatrice culturelle. Femme de média, elle a étudié en relations publiques, puis en lettres et théâtre avant de devenir animatrice dans une radio libre et après dans une chaîne locale de la télévision publique FR3. Elle est mise à la porte et découvre la vidéo d’art. Lors d’une édition de la Manifestation internationale de vidéo et de télévision de Montbéliard, elle rencontre des Québécois lors d’une rétrospective sur la vidéo québécoise, dont Bernar Hébert et Robert Morin.

    9 avril 2018, 07h20



    Un nouveau site Web et une nouvelle image pour Québec Cinéma

    Un nouveau site Web et une nouvelle image pour Québec Cinéma

    Québec Cinéma s’est doté d’une toute nouvelle image de marque, ainsi que de quatre logos pour ses quatre principales activités qui offrent un visuel très clair quant à la marque Québec Cinéma. Après six ans d’existence, il était temps de donner à l’organisme une image rassembleuse, amenant sous le même chapeau les Rendez-vous du cinéma québécois, le Gala Iris, la Tournée et le Lab, explique Ségolène Roederer, directrice générale de l’organisme, qui était accompagnée de Diane Leblanc, directrice des communications-marketing de Québec Cinéma lors de l’annonce.

    7 décembre 2017, 05h52

    Fly Studio a su adapter les effets visuels au plan-séquence de Podz

    Fly Studio a su adapter les effets visuels au plan-séquence de Podz

    Créateur d’effets visuels pour de nombreuses productions cinématographiques dont « Mr. Nobody » de Jaco Van Domael, « Source Code » de Duncan Jones et « La belle et la bête » de Christophe Gans, Fly Studio a également assuré plus récemment la postproduction de « King Dave », le long métrage réalisé par Podz. Jean-Pierre Boies et Mathieu Jolicoeur ont d’ailleurs reçu l’Iris des meilleurs effets visuels lors du premier Gala des artisans Québec Cinéma, prix qu’ils partagent avec leur collègue Jean-François Talbot, aussi président et directeur général de l’entreprise. Qui fait Quoi a pu échanger quelques mots avec les deux artisans pour l’occasion.

    15 juin 2017, 07h10

    Après « Nelly », Mylène Mackay multiplie les projets

    Après « Nelly », Mylène Mackay multiplie les projets

    Révélée dans « Endorphine » d’André Turpin en 2014, Mylène Mackay ne cesse depuis d’enchaîner les projets. Que ce soit à la télévision dans « Le chalet » et « Victor Lessard » ou encore au cinéma dans « Embrasse-moi comme tu m’aimes », et même sur le Web avec « L’âge adulte », la jeune comédienne se forge lentement une place de choix dans le paysage audiovisuel québécois.

    9 juin 2017, 07h02

    Le directeur photo Étienne Roussy, allers-retours entre la fiction et le documentaire

    Le directeur photo Étienne Roussy, allers-retours entre la fiction et le documentaire

    Suivant des études en cinéma à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), Étienne Roussy définit rapidement son parcours en tant que directeur photo en assurant ce rôle dès sa sortie des classes en 2010. Il côtoie assez rapidement des réalisateurs comme Pier-Luc Latulippe et Rodrigue Jean en participant au court métrage « Rives » (2013) du premier et au long métrage du second « L’amour au temps de la guerre civile ». Le jeune diplômé traverse ensuite du côté du cinéma documentaire où il assure la cinématographie de « Bienvenue à F.L. » de Geneviève Dulude-De Celles en 2014 et celle de « Gulîstan, terre de roses » réalisé par Zaynê Akyol et pour laquelle il a été récompensé lors du premier Gala des artisans de Québec Cinéma.

    9 juin 2017, 06h28

    Bernard Gariépy Strobl, joindre l’intime au spectaculaire

    Bernard Gariépy Strobl, joindre l’intime au spectaculaire

    Avec une feuille de route des plus impressionnantes, Bernard Gariépy Strobl peut se vanter d’avoir collaboré avec plusieurs réalisateurs et réalisatrices québécois notoires. De Jean-Marc Vallée à Catherine Martin en passant par Bernard Émond et Louise Archambault, l’ingénieur du son a travaillé au fil des ans sur des projets tous aussi singuliers que nombreux. Récemment, il a travaillé sur « Arrival » de Denis Villeneuve pour lequel il a été récompensé d’un prix BAFTA du meilleur son qu’il a partagé avec Sylvain Bellemare et Claude La Haye. Mais lors du premier Gala des artisans Québec Cinéma, le mixeur a été reconnu aux côtés de ses collègues pour l’univers sonore déployé dans « Two Lovers and a Bear » de Kim Nguyen. Qui fait Quoi a discuté avec lui après qu’il ait accepté le prix Iris.

    9 juin 2017, 05h48

    Les Films Séville et Les Films Christal récoltent 17 prix Iris au Gala Québec Cinéma

    Les Films Séville et Les Films Christal récoltent  17 prix Iris au Gala Québec Cinéma

    Les Films Séville et Les Films Christal, des filiales d’Entertainment One, récoltent 17 prix Iris lors du Gala Québec Cinéma. « Juste la fin du monde », de Xavier Dolan, se démarque avec cinq prix Iris dans les catégories du meilleur film, de la meilleure réalisation pour Xavier Dolan, de la meilleure direction de la photographie pour André Turpin, de la meilleure distribution des rôles, ainsi que dans la catégorie du film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec.

    6 juin 2017, 00h00

    REPORTAGE PHOTOS : Le Gala Québec Cinéma récompense plusieurs oeuvres

    REPORTAGE PHOTOS : Le Gala Québec Cinéma récompense plusieurs oeuvres

    C’est tout un éventail de films qui a été reconnu lors du premier Gala Québec Cinéma. Animée par Édith Cochrane et Guylaine Tremblay, la cérémonie célébrait une nouvelle année riche en productions cinématographiques. En plus de reconnaître le talent des réalisateurs, acteurs, scénaristes et producteurs, les organisateurs ont permis au public de s’exprimer et de voter pour son long métrage préféré. « 1:54 » de Yan England est reparti avec les honneurs.

    5 juin 2017, 09h55