Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Gala Québec Cinéma

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    André Forcier, histoires d’amitié

    André Forcier, histoires d’amitié

    À l’occasion du Gala Québec Cinéma 2018, André Forcier a reçu le prix Iris Hommage. Célébrant plus de 50 ans à pratiquer le métier de cinéaste, celui que l’on surnomme « l’enfant terrible du cinéma québécois » s’enchante d’une telle récompense. « Je m’y attendais un peu parce que j’étais dû. C’est un très grand honneur d’être reconnu par ses pairs. Après 51 ans de carrière, ça fait plaisir », affirme-t-il en entrevue avec Qui fait Quoi.

    29 juillet 2018, 07h31

    Catherine Van Der Donckt et Jean-Paul Vialard bénéficient d’une grande liberté pour penser l’univers sonore de « La part du diable »

    Catherine Van Der Donckt et Jean-Paul Vialard bénéficient d’une grande liberté pour penser l’univers sonore de « La part du diable »

    Pour son long métrage documentaire « La part du diable », Luc Bourdon a pigé à travers plus de 2 000 films afin de créer un portrait à la fois lyrique et poétique du contexte culturel, politique et social entre les années 1967 et 1980 au Québec. Film axé sur la mémoire et le travail d’archives, le projet du réalisateur de « La mémoire des anges » a nécessité aussi un énorme modelage au plan du son. La conceptrice sonore Catherine Van Der Donckt et le mixeur Jean-Paul Vialard ont discuté avec Qui fait Quoi de leur démarche.

    15 juin 2018, 06h37

    Alchimie 24 poursuit sa lancée

    Alchimie 24 poursuit sa lancée

    Au cours de la dernière année, l’expertise de l’équipe d’Alchimie 24 a été très sollicitée. Non seulement la boîte récolte trois des cinq nominations dans la catégorie « Meilleurs effets visuels » au dernier Gala des artisans Québec Cinéma, mais l’entreprise mise sur pied par Jean-François « Jafaz » Ferland représente aujourd’hui un incontournable pour le marché québécois des effets visuels. Tout juste après avoir récupéré son trophée Iris pour le travail accompli avec « Les affamés » de Robin Aubert, le superviseur en effets spéciaux a échangé quelques mots avec nous.

    8 juin 2018, 07h20

    Une expérience harmonieuse pour l’équipe des costumes et de la coiffure d’« Hochelaga, terre des âmes »

    Une expérience harmonieuse pour l’équipe des costumes et de la coiffure d’« Hochelaga, terre des âmes »

    Mario Davignon et Réjean Forget ont collaboré sur plusieurs projets ensemble. Ils se comparent d’ailleurs à un vieux couple. Mais « Hochelaga, terre des âmes » est assurément l’un de leurs plus marquants, non seulement pour l’ampleur de l’entreprise qui relate plus de 800 ans d’histoire de la ville de Montréal, mais surtout pour les défis qui se présentaient à eux. Pour ce projet, Réjean Forget a collaboré avec Ann-Louise Landry qui, elle aussi, détient une feuille de route assez impressionnante. Les deux coiffeurs ainsi que le concepteur aux costumes ont discuté avec Qui fait Quoi à propos de leur travail sur le long métrage de François Girard après avoir remporté les prix Iris pour meilleure coiffure et meilleurs costumes au dernier Gala des artisans Québec Cinéma.

    8 juin 2018, 03h28

    Insuffler une humanité à travers la conception sonore de « Les Affamés »

    Insuffler une humanité à travers la conception sonore de « Les Affamés »

    Au-delà des créatures morts-vivantes, de l’abondance d’hémoglobine et des décors de Ham-Nord, ce qui marque lors du visionnement de « Les Affamés » est l’attention accordée à l’ambiance sonore. Robin Aubert a travaillé avec ses collègues en amont et en postproduction afin de rendre très immersive la bande-son de son « film de zombies ». Alors qu’ils venaient de recueillir le prix Iris du meilleur son au Gala des artisans Québec Cinéma, Jean-Sébastien Beaudoin Gagnon, Stéphane Bergeron et Olivier Calvert ont discuté avec Qui fait Quoi de leur démarche avec le réalisateur.

    8 juin 2018, 02h40

    En réponse au texte de Sophie Durocher sur le film « Tuktuq »

    En réponse au texte de Sophie Durocher sur le film « Tuktuq »

    Louis Dussault, président de K-Films Amérique réagit au texte « Le cinéma québécois : une porte qui grince » publié dans le Journal de Montréal dans lequel la chroniqueuse Sophie Durocher soutient que « La reconnaissance de l’industrie est inversement proportionnelle à la quantité de spectateurs payants » et qu’« En gros : plus le "vrai monde" t’aime, moins le "milieu" t’aime. » La chroniqueuse donne en exemple le film « Tuktuq » de Robin Aubert qui était en nomination comme meilleur film au Gala Québec Cinéma, qui, selon elle, véhicule des clichés à la tonne, dans lequel il n’y a « aucune action » et qui donnerait à un film d’Ingmar Bergman l’air du Beachclub un soir d’été à Pointe-Calumet.

    7 juin 2018, 03h20

    Les lauréats du Gala Québec Cinéma 2018 : « Les affamés » sacré meilleur film

    Les lauréats du Gala Québec Cinéma 2018 : « Les affamés » sacré meilleur film

    La grande fête de notre cinéma : le Gala Québec Cinéma a eu lieu le dimanche 3 juin en soirée. Diffusée en direct du Studio 42 de la Maison de Radio-Canada, la soirée était animée cette année encore par le rafraichissant duo Édith Cochrane et Guylaine Tremblay. La cérémonie lors de laquelle 13 prix Iris ont été remis aux talentueux artistes derrière nos films, a permis de souligner toute la singularité et la force du cinéma d’ici et concluait à merveille les festivités qui avaient débuté le 29 mai avec le Gala Artisans Québec Cinéma.

    3 juin 2018, 22h41

    Gala Artisans Québec Cinéma 2018 : « Les affamés » et « Hochelaga, Terre des Âmes » repartent gagnants

    Gala Artisans Québec Cinéma 2018 : « Les affamés » et « Hochelaga, Terre des Âmes » repartent gagnants

    Le Gala Artisans Québec Cinéma a donné le coup d’envoi de la grande fête du cinéma québécois. Un total de 14 prix Iris ont été remis le 29 mai en soirée pour récompenser le grand talent des créateurs et créatrices qui font nos films. La soirée animée par les toujours effervescents Pier-Luc Funk et Léane Labrèche-Dor, était diffusée en direct du Studio 42 de la Maison de Radio-Canada sur ICI Artv.

    30 mai 2018, 07h00

    Le SPRINT Gala est de retour : courez voir les films dans la course

    Le SPRINT Gala est de retour : courez voir les films dans la course

    Québec Cinéma, en collaboration avec Téléfilm Canada, le Fonds des talents et la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), lance la 3e édition du SPRINT Gala dans une nouvelle version revue et améliorée. Du 29 mai au 10 juin, grâce à la collaboration exceptionnelle de 12 plateformes de diffusion, Québec Cinéma facilitera l’accès à plusieurs films en nomination au Gala Québec Cinéma et offrira près de 2 semaines de programmation de cinéma québécois.

    25 mai 2018, 04h48

    Après « Isla Blanca », Hany Ouichou est prêt pour « Les barbares de La Malbaie »

    Après « Isla Blanca », Hany Ouichou est prêt pour « Les barbares de La Malbaie »

    Assurant les rênes de la boîte de production Art & Essai fondée par Mathieu Denis depuis le départ de celui-ci, Hany Ouichou accompagne les projets qu’il choisit de chapeauter un à la fois. « Born in the Maelstrom », court métrage réalisé par Meryam Joobeur et produit avec Sylvain Corbeil, et « Isla Blanca », premier long métrage de Jeanne Leblanc, en sont deux qui ont été retenus respectivement cette année au Gala Québec Cinéma dans la catégorie du meilleur court métrage de fiction et de la meilleure interprétation féminine. Le producteur a discuté de cette plus récente production ainsi que des quelques-unes à venir.

    2 mai 2018, 06h05

    « Chien de garde », une expérience inoubliable pour Dominique Fortin

    « Chien de garde », une expérience inoubliable pour Dominique Fortin

    Monteuse à la fiche particulièrement impressionnante, Dominique Fortin a voyagé dans plusieurs grandes villes du monde depuis 35 ans afin d’accomplir son rôle. Entre « La grande séduction » de Jean-François Pouliot et « Double peine » de Léa Pool, son travail est marqué par des productions québécoises et américaines d’envergure et d’autres destinées au Canada anglais. Plus récemment, elle a collaboré à « Chien de garde », le premier long métrage de la cinéaste Sophie Dupuis, pour lequel elle a été reconnue avec une nomination dans la catégorie du meilleur montage au prochain Gala Québec Cinéma. Qui fait Quoi a discuté avec elle à propos de son travail sur ce film.

    30 avril 2018, 10h05

    Le Gala Québec Cinéma, une édition 2018 pour célébrer la cinématographie québécoise

    Le Gala Québec Cinéma, une édition 2018 pour célébrer la cinématographie québécoise

    Pour l’édition 2018 du Gala Québec Cinéma, 193 finalistes se disputeront un prix Iris le 3 juin prochain dès 20h sur ICI Radio-Canada Télé ainsi que le 29 mai pour les finalistes célébrés lors du Gala des artisans Québec Cinéma. Aux yeux de Ségolène Roderer, directrice générale de Québec Cinéma, ces festivités annuelles servent non seulement à reconnaître l’excellence du travail des créateurs d’ici, mais permettent surtout de souligner l’ensemble de la cinématographie des douze derniers mois. « C’est aussi pour remercier le public québécois de voir nos films et lui donner le goût d’en consommer plus encore », rappelle-t-elle lors du dévoilement des finalistes.

    12 avril 2018, 07h05

    Le Gala Québec Cinéma : « Hochelaga, Terre des Âmes » et « Le problème d’infiltration » en tête des nominations

    Le Gala Québec Cinéma : « Hochelaga, Terre des Âmes » et « Le problème d’infiltration » en tête des nominations

    Québec Cinéma dévoilait ce matin les finalistes de l’édition 2018 du Gala Québec Cinéma. La grande fête du cinéma québécois célèbrera à nouveau deux fois plutôt qu’une le talent de ceux qui font nos films. Les festivités débuteront le 29 mai avec le Gala Artisans Québec Cinéma, animé par Léane Labrèche-Dor et Pier-Luc Funk. 14 Prix Iris seront remis lors de cette soirée, en direct sur ICI ARTV et sur Radio-Canada.ca. Le dimanche 3 juin, la remise des prix se poursuivra avec le Gala Québec Cinéma animé par Guylaine Tremblay et Édith Cochrane. 13 prix y seront remis dès 20 h, en direct sur ICI Radio-Canada Télé et sur Radio-Canada.ca.

    10 avril 2018, 13h44

    Ségolène Roederer, le cinéma québécois dans le sang et dans le coeur

    Ségolène Roederer, le cinéma québécois dans le sang et dans le coeur

    À l’époque où le terme n’existait pas encore, Ségolène Roederer était médiatrice culturelle. Femme de média, elle a étudié en relations publiques, puis en lettres et théâtre avant de devenir animatrice dans une radio libre et après dans une chaîne locale de la télévision publique FR3. Elle est mise à la porte et découvre la vidéo d’art. Lors d’une édition de la Manifestation internationale de vidéo et de télévision de Montbéliard, elle rencontre des Québécois lors d’une rétrospective sur la vidéo québécoise, dont Bernar Hébert et Robert Morin.

    9 avril 2018, 07h20