Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Patrice Désilets

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Webinaire : Start-up en jeux vidéo et ludo-éducatif

    Webinaire : Start-up en jeux vidéo et ludo-éducatif

    Qu’est-ce qui fait qu’un studio puisse se dire indépendant ? Face aux géants que sont les Ubisoft ou Warner du paysage du jeu vidéo québécois, comment les studios indépendants tirent-ils leur épingle du jeu ? Comment financent-ils leurs projets ? Arrivent-ils à créer de la propriété intellectuelle et la conserver ? Sachant que le Québec compte 130 studios indépendants, Le Lien MULTIMÉDIA en collaboration avec Qui fait Quoi, Emploi Nexus Montréal, Ingenio et webtv.coop, a réuni Judith Beauregard, productrice exécutive et cofondatrice de TOBO, David Chateauneuf, cofondateur de Red Barrel, et Patrice Désilets, cofondateur de Panache Jeux Numériques pour discuter de leurs réalités. Webdiffusé en direct par webtv.coop le 19 février dernier, ce webinaire est maintenant disponible pour visionnement en ligne à l’adresse suivante : www.lienmultimedia.com/46725.

    1er mars 2015, 00h35

    Patrice Désilets et son équipe veulent faire des jeux qui ont du Panache

    Patrice Désilets et son équipe veulent faire des jeux qui ont du Panache

    Patrice Désilets s’est taillé, depuis 1997, une solide réputation dans le monde du jeu vidéo québécois, entre autres comme directeur créatif chez Ubisoft pendant presque 12 ans, puis chez THQ de 2011 à 2013. Son départ d’Ubisoft après le rachat de THQ avait fait grand bruit dans la communauté. En juillet 2014, il fondait, avec Jean-François Boivin, Panache Digital Games, ou Panache Jeux Numériques en version française. Le Lien MULTIMÉDIA a discuté avec lui et Jean-François Mailloux, collaborateur Gestion et Marketing, de ce nouveau studio indépendant québécois.

    20 février 2015, 10h05

    Patrice Désilets (re)part de chez Ubisoft

    Patrice Désilets (re)part de chez Ubisoft

    La rumeur a commencé à courir sur les réseaux sociaux en milieu d’après-midi ce mardi 7 mai : Patrice Désilets a quitté Ubisoft, lui qui avait réintégré l’entreprise récemment, alors que l’éditeur de jeu de Montréal avait acquis THQ en janvier 2013. On connaît la relation tumultueuse entre l’artiste et le studio du Mile-End : entré dans l’entreprise en 1997 lorsque celle-ci s’est installée à Montréal, il part trois ans plus tard, suite à un désaccord créatif.

    8 mai 2013, 00h05


    Depuis les Playmobil jusqu’à Assassin’s Creed : Patrice Désilets commente sa carrière

    Depuis les Playmobil jusqu’à Assassin’s Creed : Patrice Désilets commente sa carrière

    « Je n’étais pas prêt pour le monde des jeux vidéo. J’ai appris sur le tas », a expliqué Patrice Désilets, Game Director chez THQ, lors de la dernière soirée organisée par le chapitre montréalais de l’IGDA (International Game Developers Association). Le Lien MULTIMÉDIA a pu l’entendre commenter sa carrière et ce qu’il en a appris, jeu par jeu, à commencer par le premier titre sur lequel il a été amené à travailler, Hype : The time quest (1999), un jeu PC utilisant la licence Playmobil.

    24 novembre 2011, 00h10

    Désilets avant Désilets : le parcours jusqu’au jeu

    Désilets avant Désilets : le parcours jusqu’au jeu

    « Je ne suis pas un penseur de jeux. Je ne sais pas comment, mais je les fais ! », a dit Patrice Désilets lors d’une soirée organisée par le chapitre montréalais de l’IGDA (International Game Developers Association). S’il n’est plus besoin de présenter le développeur aujourd’hui directeur de jeux chez THQ, le parcours qui l’a mené à entrer dans l’univers du jeu vidéo est moins connu. Le Lien MULTIMÉDIA revient sur cet aspect de sa carrière.

    24 novembre 2011, 00h10

    Patrice Désilets à la barre d’un nouveau projet au studio THQ Montréal

    Patrice Désilets à la barre d’un nouveau projet au studio THQ Montréal

    THQ (NASDAQ : THQI) vient de confirmer qu’un des piliers de l’industrie, Patrice Désilets, s’est joint aux rangs des studios THQ en tant que directeur créatif pour le studio de développement de jeux de Montréal où il travaillera sur un nouveau projet dont le concept reste à être défini. Tout récemment de retour dans l’industrie après une pause d’un an, Patrice Désilets sera à la tête d’une équipe dynamique dont le rôle sera de créer et de développer des propriétés intellectuelles originales pour THQ.

    16 juin 2011, 00h15

    Patrice Désilets, idéateur d’Assassin’s Creed

    Patrice Désilets, idéateur d’Assassin’s Creed

    Patrice Désilets est directeur créatif chez Ubisoft Montréal depuis 1997. Ayant d’abord travaillé sur le jeu Prince of Persia : The Sands of Time, un des grands succès du studio montréalais sur la Playstation 2, il a ensuite relevé le défi de créer une nouvelle marque pour la nouvelle génération de consoles (nos actuelles PS3 et Xbox 360). Le résultat fut Assassin’s Creed, aujourd’hui la marque phare d’Ubisoft Montréal. Avec plus de 8 millions de copies vendues du premier titre et 9 millions du deuxième, la marque est aujourd’hui considérée comme l’une des grandes franchises du jeu vidéo.

    24 juin 2010, 20h27

    Patrice Désilets content de voir Assassin’s Creed 2 sortir des studios d’Ubisoft

    Patrice Désilets content de voir Assassin’s Creed 2 sortir des studios d’Ubisoft

    Patrice Désilets, directeur créatif sur Assassin’s Creed 1 et 2, vient de traverser 20 mois de dur labeur. « Nous avons créé le jeu à partir du studio de Montréal, mais aussi avec des équipes de Singapour et Annecy. C’est la suite directe d’Assassin 1. L’histoire recommence directement après la fin du premier. Nous avons pensé cet univers pour avoir des suites et c’est vraiment avec le deuxième titre que l’on s’en rend compte. On suit l’histoire de Desmond Miles, un gars enlevé dans le temps présent par une entreprise malveillante. Ils expérimentent sur lui une machine qui permet de revivre la vie d’ancêtres grâce au décodage de son ADN. Dans le premier titre, on était dans la peau d’Altaïr, le maître assassin et dans le second, on joue Ezio, un jeune noble florentin pendant la Renaissance italienne. »

    23 novembre 2009, 00h05

    Ubisoft réinvente son processus de développement pour Assassin’s Creed

    Ubisoft réinvente son processus de développement pour Assassin’s Creed

    Lors de la première rencontre IGDA de la saison 2006-2007, le directeur créatif Patrice Desilets et la productrice Jade Raymond (tous deux chez Ubisoft-Montréal) sont venus mettre en parallèle la théorie et la pratique dans la conception d’un gameplay pour la nouvelle génération de consoles. Pour le jeu Assassin’s Creed, sa première licence 100% next gen, Ubisoft a notamment développé des outils capables de rendre automatiquement interactif un univers 3D quelconque.

    22 septembre 2006, 10h25

    Ubisoft donne un aperçu d’Assassin’s Creed

    Ubisoft donne un aperçu d’Assassin’s Creed

    Ce 20 septembre à la S.A.T, Patrick Desilets et Jade Raymond d’Ubisoft ont présenté aux développeurs de jeu montréalais une avant-première ô combien « organique » du très attendu « Assassin’s Creed ». Les concepteurs de ce jeu vidéo d’action/aventure à la 3e personne ne proposent rien de moins que de « redéfinir le genre » sur la prochaine génération de consoles (Xbox360 et PS3 en tête). Le genre sera donc intuitif, naturel et organique ou ne sera point.

    21 septembre 2006, 14h15