Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Philippe Le Roux

    Philippe Le Roux

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Philippe Le Roux, entrepreneur dans l’âme

    Philippe Le Roux, entrepreneur dans l’âme

    On s’en doutait, Philippe Le Roux n’allait pas demeurer en préretraite très longtemps. Entrepreneur dans l’âme, ce Français d’origine avait déjà présidé Servacom America, première société de services autour du projet télématique Alex de Bell Canada et du minitel québécois lancé par le CETI, de 1987 à 1994, puis, de 1994 à 2013, Phéromone (ex-VDL2). En vendant ses parts dans cette dernière en janvier 2013, ce fils d’entrepreneur savait qu’il replongerait dans l’entrepreneuriat un jour ou l’autre.

    23 octobre 2014, 00h20

    Philippe Le Roux se tourne vers de nouveaux défis

    Philippe Le Roux se tourne vers de nouveaux défis

    On apprenait le 30 janvier en matinée, officiellement, qu’Yves Lapierre prenait seul les rênes de l’agence Phéromone, la boîte qu’il a cofondée avec Philippe Le Roux, sous le nom de VDL2, il y a 18 ans. Tout au long de ces quasiment deux décennies, c’est Philippe Le Roux qu’on voyait partout. Pourtant, le rôle d’Yves Lapierre n’a jamais été à négliger. En fin de journée le 30 janvier, Le Lien MULTIMÉDIA a discuté avec celui qu’il faut désormais appeler l’ancien président de Phéromone.

    31 janvier 2013, 00h39



    Phéromone travaille dans les univers d’interaction

    Phéromone travaille dans les univers d’interaction

    Au cours des deux dernières années, l’agence Phéromone a réalisé plusieurs projets mobiles pour différents clients, tels que l’Association touristique régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean, RDS ou encore le Théâtre du Nouveau-Monde. Pourtant, Philippe Le Roux, président de Phéromone, affirme qu’il n’y a pas de marché mobile, mais plutôt des univers d’interaction. Il explique la stratégie de l’agence au Lien MULTIMÉDIA.

    31 octobre 2012, 00h29

    Le Web ne change pas le monde, affirme Philippe Le Roux

    Le Web ne change pas le monde, affirme Philippe Le Roux

    Est-ce possible qu’on nous ait menti depuis 15 ans ? Philippe Le Roux lui-même s’est-il trompé pendant tant d’années ? C’est en tout cas ce qu’a affirmé le président de Phéromone lors de sa présentation « L’internet ubiquitaire » pendant le Web à Québec. « Cela fait 40 ans que ma génération dit qu’elle va changer le monde, dit-il. Mais ce n’est pas le Web qui a changé le monde, c’est le monde lui-même qui a changé. Nous sommes dans une société de réseaux et ce n’est plus l’institution qui change, mais le réseau. »

    8 mars 2011, 10h15

    L’interaction transforme les campagnes de communication, selon Philippe Le Roux

    L’interaction transforme les campagnes de communication, selon Philippe Le Roux

    Selon Philippe Le Roux de l’agence Phéromone, le monde de la publicité a changé avec la montée de l’interaction comme mode privilégié de communication. « Auparavant, la stratégie de marque se produisait en cocotant un message très fort qu’on diffusait ensuite par le truchement des médias, dit-il. Aujourd’hui, ce qui définit une marque, ce sont les interactions qu’elle a avec ses consommateurs. » Un paradigme qui demande de repenser le pipeline de production d’une bonne campagne de communication. Le Lien MULTIMÉDIA s’est intéressé à celui mis de l’avant chez Phéromone.

    13 octobre 2010, 00h14

    Philippe Le Roux (Phéromone) ne croit pas en la séparation du Web et du mobile

    Philippe Le Roux (Phéromone) ne croit pas en la séparation du Web et du mobile

    Philippe Leroux ne croit pas en la séparation du Web et des autres plateformes d’expériences interactives tout court. Ayant bâti son entreprise en tant qu’agence d’interactions, Philippe Le Roux pense que la division des différentes plateformes interactives en autant de marchés constitue une erreur. « Chez nous, on parle plutôt d’un écosystème Web, dit-il. Lorsqu’on parle de Web chez phéromones, on entend une série de normes pour gérer un réseau collaboratif et interactif de contenus. Ce qui compte, ce n’est pas la technologie mais bien l’expérience. »

    12 octobre 2010, 00h10

    De VDL2 à Phéromone, plus qu’un simple changement de nom

    De VDL2 à Phéromone, plus qu’un simple changement de nom

    Le jeudi 27 août 2009, dans le cadre du Festival des films du monde, VDL2 devenait officiellement Phéromone, un lancement précipité par la proposition du festival d’offrir à l’agence une plateforme. L’annonce a donc été devancée de deux semaines, ce qui a causé un branle-bas de combat dans les bureaux de la rue Queen, à Montréal. Pourtant, le virage est en gestation depuis longtemps et le changement de patronyme de l’entreprise n’est qu’accessoire dans l’histoire. Philippe Le Roux, associé et président, explique au Lien MULTIMÉDIA comment l’agence Web devient aujourd’hui une agence d’interactions.

    7 septembre 2009, 00h05

    VDL2, développeur de stratégies Web

    VDL2, développeur de stratégies Web

    Depuis quelques mois, l’agence Internet VDL2 annonce coup sur coup des nominations. Comme nous vous le rapportions récemment, l’entreprise passe de 35 à 50 employés et investira cet automne de nouveaux locaux pour mieux loger son personnel. Yves Lapierre, Philippe Le Roux et André Bélanger ont rencontré Le Lien MULTIMÉDIA pour faire le point sur ces changements et parler de la stratégie de développement de ce pionnier du Web québécois.

    13 août 2007, 10h10

    VDL2 déménagera dans des locaux plus vastes

    VDL2 déménagera dans des locaux plus vastes

    Depuis le début de l’année 2007, les embauches se sont multipliées chez VDL2. Dernière arrivée en date, Andrée Harvey, qui a quitté Idées au cube pour se joindre à l’agence Internet à titre de directrice de compte. L’entreprise fondée en 1994 par Gilles Dauphin, Yves Lapierre et Philippe Le Roux vient de vivre deux vagues de recrutement et tous ces nouveaux arrivés, il faut bien les loger. VDL2 quittera donc cet automne ses locaux du 1er étage du 700, rue Wellington, pour investir le 3e étage du 75, rue Queen.

    7 août 2007, 10h43


    [Tendances Web 2006] Philippe Le Roux (VDL2) : la convergence est pour aujourd’hui

    [Tendances Web 2006] Philippe Le Roux (VDL2) : la convergence est pour aujourd’hui

    Pour Philippe Le Roux, analyste Internet associé chez V(DL)2, les concepts à l’origine du Web sont en train de se concrétiser. L’infrastructure de départ du Web - la séparation du design (CSS), de la présentation (DHTML), et du contenu/fonctionnalité (CGI-BIN et bases de données) - est devenue incontournable. Les gens se rendent compte que l’approche intégrée des systèmes de gestion de contenu (à la Websphere ou Microsoft CRM) pose de nombreux problèmes d’évolution à mesure que les contenus ne sont plus destinés uniquement au Web.

    7 juillet 2006, 09h57