Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Cédric Bourdeau

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Cédric Bourdeau collabore avec Rodrigue Jean

    Cédric Bourdeau collabore avec Rodrigue Jean

    Le producteur Cédric Bourdeau porte plusieurs casquettes, même s’il demeure d’abord et avant tout producteur. Il travaille à la fois pour le collectif Les Films de l’autre et pour sa propre boîte de production, Les productions Kinesis. Lorsque le cinéaste Rodrigue Jean a voulu autoproduire « L’amour au temps de la guerre civile », son quatrième long métrage de fiction, il a demandé à Cédric Bourdeau de l’aide pour le financement, du coup, le producteur s’est engagé dans la suite du projet.

    12 février 2015, 00h10

    « L’amour au temps de la guerre civile », dans la suite logique du travail de Rodrigue Jean

    « L’amour au temps de la guerre civile », dans la suite logique du travail de Rodrigue Jean

    Présenté au Québec à partir du 6 février, le plus récent long métrage de Rodrigue Jean, « L’amour au temps de la guerre civile » a été vendu dans quatre pays : États-Unis, Italie, France et Royaume-Uni. À quelques jours de sa sortie en salles, nous avons échangé avec le réalisateur de « Full Blast » (1999) et « Hommes à louer » (2009).

    6 février 2015, 00h05


    Cédric Bourdeau, producteur à surveiller

    Cédric Bourdeau, producteur à surveiller

    Le nom de Cédric Bourdeau ne vous dit peut-être rien. Avec sa boîte, Les productions Kinesis, il est pourtant derrière de nombreux courts, moyens et longs métrages indépendants qui ont fait bonne récolte de prix dans les festivals. Spécialisé dans le cinéma d’auteur, il veut encourager la relève québécoise dans son développement créatif.

    12 juin 2014, 00h10


    « Bunker » : deux soldats face à l’inconcevable

    « Bunker » : deux soldats face à l’inconcevable

    Patrick Boivin et Olivier Roberge réalisent des projets communs depuis près de 10 ans. Tous deux originaires de Québec, c’est à Montréal qu’ils se sont rencontrés. Après avoir beaucoup bossé en publicité et avoir abondamment donné au créneau du court métrage, le tandem s’est attaqué au format long métrage en 2011 avec « Enfin l’automne », un titre autoproduit. Le tournage de « Bunker », une production Kinesis (Stéphane Tanguay ; Cédric Bourdeau) sur le plateau de laquelle Qui fait Quoi les a rencontrés il y a quelques jours, marque leur deuxième coscénarisation et coréalisation pour le grand écran.

    , 0h0