Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Mehdi Benboubakeur ouvre l’édition 2019 du Printemps numérique de Montréal sous le signe de l’IA

    19 mars 2019, 09h59
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    C’est au Centre Canadien d’Architecture que s’est donnée cette année la soirée d’ouverture du Printemps numérique à l’occasion de la dixième itération d’Intersections. Au programme, une conférence du professeur bruxellois Hugues Bersini sur l’intelligence artificielle. Originellement consacré à la créativité numérique, l’événement a en effet décidé d’élargir son champ d’action à l’intelligence numérique dans son ensemble pour son édition 2019. D’autres changements sont également à prévoir, dont le lancement d’un Printemps numériques à Bruxelles et l’ouverture d’une Semaine numérique à Montréal. Entrevue avec Mehdi Benboubakeur, directeur général du Printemps numérique de Montréal, pour faire un tour des nouveautés de cette édition 2019.

    Mehdi Benboubakeur ouvre l’édition 2019 du Printemps numérique de Montréal sous le signe de l’IA Medhi Benboubakeur (Printemps numérique).Photo: Oriane Morriet

    Depuis 2014, le Printemps numérique accompagne les transformations numériques de Montréal sous la forme de spectacles, expositions, tables rondes, classes de maître et rencontres professionnelles organisées dans divers lieux de Montréal, du 21 mars au 21 juin. Si l’édition 2019 du Printemps numérique n’y fait pas exception, elle renouvelle cependant l’événement en introduisant une nouvelle perspective sur la thématique du numérique. « La transformation numérique se fait à une vitesse incroyable. Nous suivons de près cette transformation en changeant aussi nos façons d’intervenir. Nous souhaitons en effet être créatifs dans notre manière d’aborder les choses. Nous sommes pour cela constamment en réflexion-action », commente Mehdi Benboubakeur.

    Dernièrement, le Printemps numérique a ainsi revisité la mission qu’il s’était originellement donnée. Jusqu’en 2018, le coeur de l’événement se centrait en effet sur la créativité numérique pour positionner Montréal comme un des pôles mondiaux de cette créativité. Suite à un long travail de consultation, le Printemps numérique a cependant décidé d’élargir son champ d’action en s’intéressant à l’intelligence numérique dans son ensemble. « Nous pensons que le code est transversal. Les technologies ou les approches qui sont développées dans un secteur peuvent influencer tous les autres secteurs. Une technologie développée pour la réalité virtuelle est ainsi applicable en médecine », affirme Mehdi Benboubakeur.

    Si la créativité numérique reste au centre des préoccupations de Printemps numérique, Mehdi Benboubakeur souhaite aussi célébrer les innovations numériques des secteurs de la santé, de l’éducation, de l’entrepreneuriat, de l’architecture et des transports. Grâce à l’organisation de rencontres réunissant les professionnels de ces différentes disciplines, le directeur général espère favoriser le transfert de technologies d’une branche à une autre. « C’est ce qu’on appelle le time to market. Il s’agit de faire atterrir des technologies dans différents secteurs pour maintenir Montréal dans le peloton de tête international en matière d’intelligence numérique », résume-t-il.

    La formule semble d’ailleurs faire recette puisque cette année, le Printemps numérique se déploiera également à Bruxelles. Sous une forme toutefois quelque peu réduite, la capitale belge célébrera son Printemps numérique dans le musée Kanal-Centre Pompidou, du 22 au 24 mars 2019. Une initiative du Ministre-Président belge Rudi Vervoort parrainée par le Printemps numérique de Montréal pour donner à connaître au public bruxellois les nouvelles technologies. « Cela fait écho à la visite de leurs majestés le Roi et la Reine des Belges l’année dernière. Nous leur avions fait découvrir nos écosystèmes pour accélérer la coopération entre les acteurs du numérique. Ils sont tombés en amour avec l’idée », raconte Mehdi Benboubakeur.

    Placé également sous le signe de l’intelligence artificielle, le Printemps numérique de Bruxelles accueillera plusieurs entreprises montréalaises du secteur numérique. « Unlimited et Imagine360 dans la réalité virtuelle ; 4elements dans la ludification numérique de l’espace public ; Element AI dans l’intelligence artificielle », énumère Mehdi Benboubakeur. Des échanges qui renforcent un peu plus la collaboration internationale entre la Belgique francophone et le Québec. « Pour nous, le numérique est une économie du savoir. Il est extrêmement important qu’on puisse partager les connaissances en créant des partenariats basés sur le respect mutuel tout en ayant des objectifs commerciaux et économiques », avance le directeur général.

    Dernière nouveauté de l’édition 2019 du Printemps numérique, le lancement de la semaine numérique de Montréal : MTL connect. « Cette idée est venue de notre expérience avec Intersections dont nous célébrons aujourd’hui la dixième itération », précise Mehdi Benboubakeur. Du 25 mai au 2 juin 2019, Montréal accueillera donc une série d’événements en deux volets, un volet grand public et un volet professionnel. Concernant le volet professionnel, l’idée est d’aborder les transformations numériques lors de conférences, keynotes, panels de discussions, ateliers collaboratifs, zones technologiques, rencontres d’affaires et visites d’entreprises. Une thématique différente sera chaque jour abordée : santé, intelligence artificielle, transports, architecture et industrie culturelle.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité