Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    CONVERGENCE no 144

    1er décembre 2018, 07h09
         |      Article rédigé par Qui fait Quoi.

    L’équipe du Lien MULTIMÉDIA est ravie de vous présenter la 144e édition de CONVERGENCE, le magazine de l’entreprise et de la culture numérique. Disponible à www.lienmultimedia.com/c/144 en version flash à feuilleter en ligne et en PDF, ce magazine de 69 pages est optimisé pour lecture sur une tablette ou un écran d’ordinateur. On y trouve une série d’articles sur les pièces de théâtre « Centre d’achats » (en couverture) et « L’Assemblée », les films et séries « Fail to Appear », « Fantastic Beasts : The Crime of Grindelwald », « Bébéatrice », « Zoothérapie », « Mad Dog Labine », « 20-22 OMEGA », « La chambre des filles » et les gestionnaires Isabelle Marazzani (Campus ADN) et Paul Allard (Impak), entre autres… Bonne lecture !

    CONVERGENCE no 144

    > Édition numérique
    > PDF
    > Abonnement
    > Publicité
    > Contact

    CULTURE NUMÉRIQUE

    • « Centre d’achats » : La philosophie des grands magasins
    • Porte Parole donne une voix aux citoyens avec « L’Assemblée »
    • « Fail to Appear » du cinéaste canadien Antoine Bourges
    • Framestore contribue à « Fantastic Beasts : The Crime of Grindelwald »
    • Écho Media produit la sitcom animée « Bébéatrice »
    • En thérapie avec David Fine et Alison Snowden, auteurs de « Zoothérapie »
    • « Mad Dog Labine » Portrait d’une jeunesse régionale
    • « All Good » d’Eva Trobisch (Allemagne, 2018)
    • L’Anthropocène:l’époque humaine
    • « 20-22 OMEGA », la fresque symphonique de Thierry Loa
    • On découvre Les Coasters
    • « New Memories » de Michka Saäl
    • L’éveil adolescent à la sexualité avec « La chambre des filles »
    • Raphaël Massicotte s’amuse avec les archétypes homosexuels

    AFFAIRES ÉLECTRONIQUES

    • Isabelle Marazzani : au service de l’industrie vidéoludique depuis 25 ans
    • Impak veut vous faire consommer responsable
    • Impak coin, la cryptomonnaie qui se veut écologique

    TECHNOLOGIES

    • Technologie + gastronomie = le XVIXVI, le restaurant de Cédric Moindrot-* Gadgets
    • Calendrier

    À propos de CONVERGENCE

    Né en janvier 2000 sous l’impulsion du bulletin Le Lien MULTIMÉDIA publié depuis 1994 à ses abonnés, le magazine CONVERGENCE est encore aujourd’hui le seul magazine québécois entièrement consacré à la culture numérique et technologique d’ici et d’ailleurs.

    CONVERGENCE paraît 12 fois par année en format numérique optimisé pour tablettes de lecture, ordinateur et appareil mobile (PDF téléchargeable ou flipbook à feuilleter par écran). Chaque numéro contient entre 60 et 100 pages enrichies de contenu vidéo.

    Qu’il s’agisse de technologies de l’information et des communications, de jeux vidéo, de télévision, de cinéma numérique, d’animation, de contenu multimédia ou de musique électronique, CONVERGENCE donne la parole aux joueurs qui font bouger le Québec numérique.

    Les abonnés du Lien MULTIMÉDIA ont accès gratuitement au magazine CONVERGENCE. Il est aussi possible de s’abonner à CONVERGENCE en se rendant sur notre site Web, dans la section boutique.

    DANS NOS ARCHIVES

    Deep inc. pousse la réalité virtuelle 360 plus loin

    Deep inc. pousse la réalité virtuelle 360 plus loin

    Le studio Deep inc. réfléchit à l’évolution du langage cinématique dans la réalité virtuelle. L’équipe est formée essentiellement de développeurs de logiciels. C’est à elle (...)

    Suite