Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    London Games Festival

    London Games Festival

    LES 10 DERNIERS ARTICLES


    [London Games Festival] Peter Molyneux explique pourquoi il a vendu Lionhead à Microsoft

    [London Games Festival] Peter Molyneux explique pourquoi il a vendu Lionhead à Microsoft

    Le créateur de jeux vidéo Peter Molyneux, l’une des personnalités britanniques les plus reconnues à l’international dans l’univers du divertissement électronique, a profité d’une tribune au London Game Summit pour expliquer ce qui l’a mené à vendre son entreprise à Microsoft. Voici l’histoire d’un artiste qui s’est senti bien malheureux dans la peau d’un entrepreneur.

    8 octobre 2006, 17h11

    [London Game Summit] Mike Vorhaus (Frank N. Magid Associates) dresse l’état du marché américain du jeu vidéo

    [London Game Summit] Mike Vorhaus (Frank N. Magid Associates) dresse l’état du marché américain du jeu vidéo

    Mike Vorhaus directeur général du cabinet Frank N. Magid Associates a partagé avec les participants du London Game Summit les résultats d’un sondage réalisé plus tôt cette année dans le but de cerner le marché américain du jeu vidéo. Il s’avère que 88 % des Américains écoutent la télévision aux heures de grandes écoutes, seulement 4 % d’entre eux regardent des films au cinéma. Et que 55 % des Américains jouent aux jeux vidéo, toutes plateformes confondues (PC, console, Web, téléphone sans fil). Voici quelques chiffres-clés.

    8 octobre 2006, 17h09





    [London Games Festival] : On s’amuse au Fringe Festival

    [London Games Festival] : On s’amuse au Fringe Festival

    Disséminé aux quatre coins de Londres, le volet Fringe du London Games Festival jette un regard différent, moins commercial, plus ludique en tous les cas, sur l’univers du divertissement électronique. Le Lien MULTIMÉDIA, qui ne dispose malheureusement pas du don d’ubiquité, a assisté à une portion de l’événement Playtime. Ce séminaire interactif d’une journée tenu au 01zero-one sur Hopkins Street, au coeur de Soho, a mis en scène diverses propositions artistiques sur le thème du jeu interactif (pris ici dans tous ses sens). Nous y avons rencontré des artistes locaux (au second article suivra ce week-end). Nous comptons bien assister à d’autres activités Fringe d’ici dimanche. Entre temps, voici quelques photos de Playtime.

    4 octobre 2006, 18h25

    [London Games Festival] : London Content Outsourcing and Middleware Market

    [London Games Festival] : London Content Outsourcing and Middleware Market

    Organisé par TIGA, l’équivalent britannique d’Alliance numériQC, le London Content Outsourcing and Middleware Market, est certes le volet le plus « business » du London Games Festival. Cet événement de maillage et de « speed dating » tenu à l’Église St Mary’s (Wyndham Place au centre de Londres) a donné à une trentaine d’exposants l’occasion de faire valoir leurs produits et services auprès de clients potentiels. Reportage photo.

    4 octobre 2006, 15h09


    [London Games Festival] Jamie Macdonald (Sony Computer Ent. Worldwide Studios) ouvre le GDC London

    [London Games Festival] Jamie Macdonald (Sony Computer Ent. Worldwide Studios) ouvre le GDC London

    C’est à nul autre que le VP de Sony Computer Entertainment Studio qu’incombait la responsabilité d’ouvrir la London Game Developers Conference. Jamie Macdonald a parlé du nécessaire changement que provoquent le développement des jeux pour consoles de nouvelle génération, la multiplication des canaux de diffusion et des sources de revenus. « Oubliez tout ce que vous avez appris depuis 5-10-15 ans, délaissez vos façons de faire et redéfinissez-vous », a-t-il dit, en substance. Ses propos ne vont pas sans rappeler ceux que Yannis Mallat, directeur général d’Ubisoft Montréal, nous exposait récemment.

    3 octobre 2006, 16h38

    [London Games Festival] : Yan Cyr d’Enzyme en vadrouille...

    [London Games Festival] : Yan Cyr d’Enzyme en vadrouille...

    Yan Cyr, président d’Enzyme Testing Lab, évolue dans l’univers hypercompétitif du test de jeux vidéo. « C’est rien d’étonnant, dit-il. On est à peine une dizaine de compagnies à travers le monde à se battre pour un marché composé de quoi... une trentaine de gros éditeurs par marché, soit une centaine au total. ». Plus de 90 % de la clientèle d’Enzyme se trouve hors du Canada : 40 % aux États-Unis, 40 % en Europe et 5 % en Asie.

    3 octobre 2006, 07h32

    [London Games Festival] : Bug Tracker vante Montréal comme pôle majeur en impartition

    [London Games Festival] : Bug Tracker vante Montréal comme pôle majeur en impartition

    Antoine Carre, qui dirige le bureau montréalais de la société d’assurance-qualité Bug Tracker, estime qu’il est grand temps que Montréal se positionne comme un réel pôle de compétences dans le domaine du test de jeux vidéo. « J’aimerai qu’on soit davantage fédérateur, dit-il, qu’on mette un peu de côté la concurrence entre nous et qu’on dise haut et fort que Montréal possède une véritable expertise dans le domaine du test. Et une compétence bien supérieure à ce qu’offrent l’Inde et la Chine. »

    2 octobre 2006, 20h21