Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Alexandre Désilets

    • Alexandre Désilets lance « Le rêve est assez beau »

      L’énergie aussi palpable que contagieuse, « Le rêve est assez beau » déplie le récit d’un amour dont on choisit de préserver la braise, toujours. Sur un tempo enlevant et au gré de textures électroniques titillant adroitement la nostalgie des années 80, « Le rêve est assez beau (...)

      Suite
    • Alexandre Désilets propose « Seul »

      Quelques mois après avoir lancé son huitième long jeu « Les gens heureux », et après en avoir déjà dévoilé trois extraits dansants à souhait, qui se sont d’ailleurs attirés une réception fort favorable sur les ondes radiophoniques, Alexandre Désilets présente la pièce « Seul (...)

      Suite
    • Alexandre Désilets propose l’album « Les gens heureux »

      Après avoir dévoilé les extraits « Les gens heureux », « Trop court l’été » — qui se sont attirés une réception fort favorable en plus de s’être frayé un chemin franc vers les ondes radiophoniques de la province —, la trajectoire du récent effort de l’artiste (...)

      Suite
    • Alexandre Désilets sort « Trop court l’été »

      La voix texturée, toujours limpide, Alexandre Désilets chante, dans un furtif mélange des langues, le deuil annuel accompagnant l’immanquable défilement des saisons. Plus précisément, il parle de cette nostalgie des amours éphémères qui ne durent qu’un (...)

      Suite
    • Alexandre Désilets dévoile le maxi « Down de nos high »

      Le prolifique auteur-compositeur-interprète Alexandre Désilets lance un maxi aux titres brillants, conçus pour (ré)animer le corps et l’esprit.

      Suite
    • Alexandre Désilets propose « Down de nos high » (version radio)

      Un an après « Extravaganza » et ses quatre extraits radio chaleureusement accueillis par les stations commerciales, Alexandre Désilets prouve encore une fois son indéniable maîtrise de l’enivrant et du dansant.

      Suite
    • Alexandre Désilets sort son nouvel EP « Extravaganza »

      Déployant avec assurance interprétations vibrantes et mélodies contagieuses, Alexandre Désilets réitère son inclination avouée pour la pop texturée avec « Extravaganza », un EP d’envergure qui vient de voir le jour.

      Suite



    LES 10 DERNIERS ARTICLES











    Des projets en studio et sur scène pour Alexandre Désilets

    Des projets en studio et sur scène pour Alexandre Désilets

    L’été s’annonce bien rempli pour le chanteur Alexandre Désilets. Celui dont la voix, travaillée comme un instrument en soi, est de plus en plus utilisée dans les bandes sonores de certains films ou téléséries, prend goût à sortir du cadre auquel il a habitué son public pour diversifier sa palette créative. « Les gens commencent à découvrir que je peux faire autre chose, comme chanteur, que ce pour quoi je me suis fait connaître. J’aime faire du jazz, du R’n’B, chanter en anglais, et toutes ces voies sont en train de s’ouvrir. »

    29 juillet 2011, 00h10

    Alexandre Désilets : la sensibilité à fleur de peau

    Alexandre Désilets : la sensibilité à fleur de peau

    Écouter les chansons d’Alexandre Désilets, c’est déjà le connaître un peu. Ce chanteur autodidacte au regard un peu fuyant qui lit Castaneda ne s’enfle pas la tête de son succès sans nier sa satisfaction. Inspiré par l’art visuel et le cinéma, c’est avec une grande sensibilité qu’il parle de son art. « Je ne suis pas un revendicateur, mais il n’en demeure pas moins qu’il y a un message dans mes textes. C’est un peu comme dans un tableau impressionniste, le message est sous-jacent. Je veux que mes chansons nous mettent dans un état qui ouvre des portes », explique-t-il.

    5 septembre 2008, 10h01