Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Alexandre Désilets

    LES 10 DERNIERS ARTICLES




    Des projets en studio et sur scène pour Alexandre Désilets

    Des projets en studio et sur scène pour Alexandre Désilets

    L’été s’annonce bien rempli pour le chanteur Alexandre Désilets. Celui dont la voix, travaillée comme un instrument en soi, est de plus en plus utilisée dans les bandes sonores de certains films ou téléséries, prend goût à sortir du cadre auquel il a habitué son public pour diversifier sa palette créative. « Les gens commencent à découvrir que je peux faire autre chose, comme chanteur, que ce pour quoi je me suis fait connaître. J’aime faire du jazz, du R’n’B, chanter en anglais, et toutes ces voies sont en train de s’ouvrir. »

    29 juillet 2011, 00h10

    Alexandre Désilets : la sensibilité à fleur de peau

    Alexandre Désilets : la sensibilité à fleur de peau

    Écouter les chansons d’Alexandre Désilets, c’est déjà le connaître un peu. Ce chanteur autodidacte au regard un peu fuyant qui lit Castaneda ne s’enfle pas la tête de son succès sans nier sa satisfaction. Inspiré par l’art visuel et le cinéma, c’est avec une grande sensibilité qu’il parle de son art. « Je ne suis pas un revendicateur, mais il n’en demeure pas moins qu’il y a un message dans mes textes. C’est un peu comme dans un tableau impressionniste, le message est sous-jacent. Je veux que mes chansons nous mettent dans un état qui ouvre des portes », explique-t-il.

    5 septembre 2008, 10h01