Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Retour sur le spectacle de Backxwash, qui clôturait la saison du MAI

    6 juin 2022, 10h56
         |      Article rédigé par Yves Tremblay.

    Le MAI (Montréal, arts interculturels) terminait sa 23e saison (2021-2022) en force avec la rappeuse alternative Backxwash le samedi 4 juin. Pour l’occasion, le diffuseur inclusif et pluridisciplinaire proposait une conviviale scène centrale à 360 degrés, en toute proximité avec les musiciens, dans sa galerie d’exposition spécialement aménagée. Y ont également performé la DJ Honeydrip ainsi que la chanteuse (aussi DJ) soul électro MAGELLA, avec sa formation composée de quatre membres au total.

    Retour sur le spectacle de Backxwash, qui clôturait la saison du MAI Backxwash au MAI.Photo: Yves Tremblay

    Originaire de Zambie, l’aspirante à la citoyenneté canadienne – un long et laborieux processus apparemment – et Montréalaise Ashanti Mutinta (Backxwash) intègre à sa poésie hip hop revendicatrice des sonorités métal industriel et divers échantillons avec une énergie foudroyante.

    On qualifie ce style de rap d’horrorcore. Son questionnement par rapport à l’identité queer – en tant que femme trans –, la religion, le mysticisme et les traumatismes, entre autres, ainsi que ses ardentes dénonciations la confirment comme une bête de scène implacable.

    Entourée de projections vidéo, notamment d’un extrait d’un discours de l’activiste Angela Davis datant des années 1960 au tout début du spectacle, la tête d’affiche a su enflammer un public mixte et enthousiaste. Backxwash occupera la première partie du rappeur new-yorkais JPEGmafia au Club Soda le 7 juin et participera également au festival Wavelenght Summer Thing à Toronto à la fin août. D’autres performances au Canada devraient être annoncées sous peu. Malheureusement, la première tournée européenne de Backxwash est reportée au printemps 2023 en raison de son statut migratoire encore indéterminé. Elle fera alors partie du Roadburn Festival à Tilburg aux Pays-Bas notamment, le plus grand festival métal d’Europe.

    Celle qui a remporté le prix Polaris en 2020 prépare présentement son prochain opus, après 3 maxis et le premier album « God Has Nothing To Do With This Leave Him Out Of It », paru aussi en 2020.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité