Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    EN DIRECT DE SXSW : Avec « Kookie », Justin Harding plonge dans l’horreur et le suspense

    10 mars 2017, 07h35
         |      Article rédigé par Sophie Bernard.

    Réalisateur et producteur depuis plus de 12 ans, Justin Harding présente cette année son court métrage de suspense, « Kookie », à SXSW. À la veille de son départ pour ce festival qui prend de plus en plus d’importance sur la planète, nous avons discuté avec lui de ce film mettant en scène la jeune Ava Jamieson dans le rôle d’une petite fille à l’esprit espiègle et que sa mère, interprétée par Alana Elmer, la conjointe du réalisateur, essaie de dresser en utilisant un pot de biscuit maléfique. S’il a déjà tourné quelques courts métrages plus personnels, Justin Harding est davantage habitué aux séries télévisées non-scriptées.

    EN DIRECT DE SXSW : Avec « Kookie », Justin Harding plonge dans l’horreur et le suspense Ava Jamieson.Photo: «Kookie»

    « Je voulais travailler avec Ava, la petite fille d’une amie avec qui j’ai grandi, raconte-t-il. Un jour, je suis rentré dans un magasin d’antiquités dans la région des chalets près de Toronto et je suis tombé sur un pot de biscuits en forme de tête de clown avec un visage terrifiant. Dès que je l’ai vu, j’ai eu l’idée de "Kookie" et je l’ai acheté pour 100 $. En six heures, j’avais écrit mon histoire. » Le tournage a eu lieu pendant les Fêtes, dans la maison de sa soeur partie en vacances. De l’idée à la table de montage, il a fallu à peine six semaines à la petite équipe. Justin Harding a tout payé de sa poche, le plus coûteux s’avérant l’achat d’un disque dur et la nourriture pour nourrir l’équipe. Le film fait, depuis un an, la tournée de festivals a permis de recevoir déjà plus de 25 prix. Le réalisateur a d’ailleurs trouvé un producteur et le court métrage continue sa carrière au sein d’une anthologie sous forme de long métrage.

    Comme réalisateur, Justin Harding a travaillé sur les séries « Come Dine with Me Canada », version canadienne-anglaise d’« Un dîner presque partfait » présentée sur le réseau W Network, ainsi que sur « Canada’s Worst Driver », diffusée sur Discovery Channel. Mais c’est comme producteur qu’il a fait sa marque chez nos voisins anglophones, avec « The Amazing Race Canada » et « MasterChef Canada ». Il vient de fonder The Bokeh Collective avec Rob Brunner, réalisateur avec lequel il a déjà collaboré, une boîte qui produit des contenus de marque et que les fondateurs veulent très créative. The Bokeh Collective va d’ailleurs collaborer avec la maison torontoise Buck Productions pour la production de 40 heures de séries télé pour un réseau américain.

    À SXSW, « Kookie » est projeté lors de trois séances : le 10 mars à 23h30, le 12 mars à 20h30 et le 16 mars à 21h.

    DANS NOS ARCHIVES

    Émile Gaudreault choisit ses comédiens avec soin

    Émile Gaudreault choisit ses comédiens avec soin

    « Le vrai du faux », tout dernier film réalisé par Émile Gaudreault, est basé sur la pièce de théâtre « Au champ de Mars » de Pierre-Michel Tremblay. Le cinéaste le définit comme un film (...)

    Suite