Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    CONVERGENCE no 136

    1er avril 2018, 00h00

    L’équipe du Lien MULTIMÉDIA est ravie de vous présenter la 136e édition de CONVERGENCE, le magazine de l’entreprise et de la culture numérique. Disponible à www.lienmultimedia.com/c/136 en version flash à feuilleter en ligne et en PDF, ce magazine de 65 pages est optimisé pour lecture sur une tablette ou un écran d’ordinateur. On y trouve des reportages sur les pièces de théâtre et de danse « Liminality », « Les robots font-ils l’amour ? » et « Chienne(s) », des entrevues avec Brigitte Monneau du FCTMN (en couverture) et Katie Bussière de Nubik, une série d’entrevues réalisées lors du RDV Canada organisé par Téléfilm Canada à SXSW 2018, entre autres… Bonne lecture !

    CONVERGENCE no 136

    > Édition numérique
    > PDF
    > Abonnement
    > Publicité
    > Contact

    CULTURE NUMÉRIQUE

    • Matt Wright et Janire Najera nous transportent avec « Liminality »
    • Gabriel Dharmoo chante ses « Anthropologies imaginaires »
    • « Les robots font-ils l’amour ? » un portrait de l’humain
    • La musique, la délaissée de l’univers des jeux vidéo ?
    • Dompter son cheval intérieur, selon le cinéaste Tao Gu
    • Le pouvoir rassembleur des oeuvres multimédias de Rafael Lozano-Hemmer
    • Marie-Claude St-Laurent revient sur l’écriture de « Chienne(s) »
    • Exploration de la mise en scène de « Chienne(s) » avec Marie-Ève Milot
    • « We Forgot To Break Up » la question du transgenre
    • Charlie Hidalgo et Sherren Lee racontent « The Things You Think I’m Thinking »
    • Brandon Gross fait sensation avec « On My Way Out : The Secret Life of Nani and Popi »
    • Colin Minihan dévoile « What Keeps You Alive »
    • « Haven » de Kelly Fyffe-Marshall
    • Gillian Muller et Rebekah Miskin lancent la websérie « Night Owl »
    • « First Light » de Jason Stone à SXSW 2018
    • Charlie Tyrell présente « My Dead Dad’s Porno Tapes »

    AFFAIRES ÉLECTRONIQUES

    • Brigitte Monneau veut amener FCTMN encore plus loin
    • Katie Bussière mise sur la croissance de Nubik

    TECHNOLOGIES

    • La radio toujours favorite pour l’écoute audio, mais les milléniaux préfèrent la mobilité
    • Gadgets
    • Calendrier

    À propos de CONVERGENCE

    Né en janvier 2000 sous l’impulsion du bulletin Le Lien MULTIMÉDIA publié depuis 1994 à ses abonnés, le magazine CONVERGENCE est encore aujourd’hui le seul magazine québécois entièrement consacré à la culture numérique et technologique d’ici et d’ailleurs.

    CONVERGENCE paraît 12 fois par année en format numérique optimisé pour tablettes de lecture, ordinateur et appareil mobile (PDF téléchargeable ou flipbook à feuilleter par écran). Chaque numéro contient entre 60 et 100 pages enrichies de contenu vidéo.

    Qu’il s’agisse de technologies de l’information et des communications, de jeux vidéo, de télévision, de cinéma numérique, d’animation, de contenu multimédia ou de musique électronique, CONVERGENCE donne la parole aux joueurs qui font bouger le Québec numérique.

    Les abonnés du Lien MULTIMÉDIA ont accès gratuitement au magazine CONVERGENCE. Il est aussi possible de s’abonner à CONVERGENCE en se rendant sur notre site Web, dans la section boutique.

    DANS NOS ARCHIVES

    Jonathan Mercier fier du succès d’Aztaka

    Jonathan Mercier fier du succès d’Aztaka

    Lancé il y a tout juste quelques mois, le jeu de l’entreprise sherbrookoise Citérémis parcourt déjà le monde. Ayant nécessité trois ans de travail, le jeu s’attire les éloges de (...)

    Suite