Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Jean-Paul Thomin

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Est-ce la tempête parfaite qui s’annonce pour les producteurs télé ?

    Avec la baisse continue des revenus du câble, qui devrait commencer à se refléter au niveau du financement télé disponible via le FMC à partir de 2012, le déplacement des budgets de publicité de la télé vers la vidéo enligne va créer des conditions catastrophiques pour les producteurs télé dans des délais courts ; de deux à trois ans.

    23 mai 2011, 00h00

    FMC : le volet expérimental est-il encore pertinent ?

    Fin octobre dernier, le FMC organise une réunion pour recevoir les commentaires du milieu suite aux décisions de la première fournée du volet Expérimental. L’un de ses dirigeants avoue, de manière surprenante, que le précédent Fonds des Nouveaux Médias a été aboli, notamment, parce qu’il finançait trop de jeux. C’est pourtant exactement ce que le volet Expérimental vient de faire : financer... beaucoup de jeux. Quelques mois plus tard, avec la deuxième vague d’annonces de financement, même résultat. Des jeux. Avec en mémoire ce commentaire d’octobre dernier, il faut alors appeler cette première année d’opération du volet Expérimental un échec. Ou l’art de tourner en rond. Pourquoi avoir aboli le Fonds des Nouveaux Medias si c’était pour faire la même chose ?

    25 mars 2011, 09h55

    Le temps des mutations

    Winston Churchill avait le sens de la formule et il disait : When you walk through shit, keep walking. Camarades producteurs, il va falloir marcher longtemps. Avec une presque totale absence de fonds pour financer des contenus en ligne, avec une assiette publicitaire dévorée par les sites américains et français, et nos publics qui émigrent virtuellement chaque jour, la seule chose certaine est que le temps des grands changements est venu. C’est vrai pour le Web, c’est également vrai pour la télé. Les deux ont partie liée. Car lorsque nos internautes regardent Dexter ou Mad Men sur le Web, le mobile ou Neflix, qu’arrive-t’il des contenus locaux ? Et que font les annonceurs québécois ?

    16 mars 2011, 00h10

    Le Web est alzheimer (et un peu bling-bling)

    Cette année le Web atteint les 20 ans. Bonne occasion de tenter une sorte de bilan informel pour une créature aussi vaste et dont la nature même amène chacune de ses parcelles à s’animer d’une évolution constante. La question de la mémoire du Web interpelle d’entrée. Parce que sans conscience de son histoire personnelle, aucune créature, aucune organisation ne peut progresser. Aussi parce que cette année de vieux thèmes cent fois rabâchés sur le Web refont une petite tournée ; comme la confidentialité sur les plateformes numériques, la pérennité de l’information, l’absence de contenus numériques québécois, etc.

    6 février 2011, 11h15

    Le « cash » dans le Web - par Jean Paul Thomin

    Un pionnier du multimedia au Québec, Jean Paul Thomin a créé entre 1995 et 1999 les premières fictions Web en français et le premier film produit spécifiquement pour le Web ; ‘’Ombres et Tango’’ . Il observe l’évolution stratégique et économique du numérique depuis 1993, en particulier au niveau des contenus, et offre sa version en forme de bilan de l’état du Web en 2010. Il aborde dans cet article la question des revenus liés aux contenus.

    15 octobre 2010, 00h20

    Das Résultat : le Fonds des médias du Canada et ses choix - par Jean Paul Thomin

    Un pionnier du multimedia au Québec, Jean Paul Thomin a créé entre 1995 et 1999 les premières fictions Web en français et le premier film produit spécifiquement pour le Web ; ‘’Ombres et Tango’’ . Il observe l’évolution stratégique et économique du numérique depuis 1993, en particulier au niveau des contenus, et offre sa version en forme de bilan de l’état du Web en 2010. Il aborde dans cet article la question des revenus liés aux contenus.

    15 octobre 2010, 00h05

    La décision du CRTC vue d’un point de vue multimédia, une analyse de Jean-Paul Thomin

    La décision récente prise par le CRTC concernant les redevances éventuelles aux télédiffuseurs traditionnels pourrait signaler la formation d’une tempête parfaite pour le Québec. L’érosion du marché de la télévision, en termes de publics et en termes de revenus publicitaires, ne s’est jamais traduite par un transfert vers le Web québécois. Et pour cause.

    29 mars 2010, 00h00



    Les déboires d’Avalon Multimédia et de la Commission de protection de la langue française : Le sérieux d’une banale affaire de site Web

    Et hop, vous naviguez sur Internet et tombez sur un site en anglais qui offre des produits et services au Québec. God, Save the Queen ! L’unilinguisme de ce site vous horripile à un point tel que vous décidez de porter plainte à la Commission de protection de la langue française. Aussitôt fait, votre grief est pris en charge par un spécialiste en traitement des plaintes - hé oui ! - de la Commission qui vérifiera illico le site hors-la-loi. Si les affirmations sont fondées, il procèdera à la prochaine étape : la lettre.

    21 août 2000, 00h03