Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    VIDÉO : Octavio Kulesz commente l’évolution de l’intelligence artificielle dans les industries créatives

    17 juillet 2019, 07h00
         |      Article rédigé par Thomas Monteil.

    Comment l’intelligence va-t-elle révolutionner la manière de créer l’art sous toutes ses formes ? C’est la question que se pose Octavio Kulesz, philosophe et dirigeant l’entreprise d’édition Teseo (Argentine). Le chercheur a profité de l’occasion qu’offrait le Printemps numérique pour développer de nouveaux enjeux. Et pour lui, Montréal est un excellent endroit pour initier cette fusion du monde des sciences et de la création. Le Lien MULTIMÉDIA est allé à sa rencontre.

    VIDÉO : Octavio Kulesz commente l’évolution de l’intelligence artificielle dans les industries créatives Octavio Kulesz.Photo: Bettina Demarty

    Éditeur, chercheur et philosophe, Octavio Kulesz a plusieurs casquettes. Venu à la semaine MTL Connecte, il a animé un atelier sur le rôle de l’intelligence artificielle dans le monde l’art. « Durant une heure et demie, nous avons parlé de cet impact qui a lieu dans l’industrie créative, résume-t-il. Il y avait entre 20 et 30 participants devant lesquels j’ai fait une brève présentation de quelques minutes. Après quoi, c’est devenu un échange. Les profils étaient très variés, les gens venaient du monde de la musique ou encore de start-ups montréalaises. C’était surtout l’occasion de voir ces nouvelles opportunités et ces nouveaux enjeux du domaine de la culture. »

    Pour Octavio Kulesz, ce qui fait la force de Montréal, c’est la capacité de la ville et de ses habitants de concilier le meilleur du milieu des sciences et des industries créatives. « Il y a un regroupement de scientifiques très actif à Montréal en ce qui concerne l’intelligence artificielle, dit-il. C’est une masse critique très grande qui peut se voir par exemple avec l’Université de Montréal. Et c’est une condition indispensable pour que cet écosystème scientifique puisse croiser celui du monde culturel. » Pour le chercheur, Montréal donne une place à cette rencontre et la favorise : « C’est ce qui manque dans le monde, ce travail de réseautage scientifique. Mettre en commun des scientifiques de données avec des acteurs des industries culturelles. Parce que les acteurs du secteur culturel sont très demandeurs de ces rencontres et des formations scientifiques ! »

    Si Octavio Kulesz émet ce constat, c’est parce qu’il étudie cette évolution partout dans le monde. « Je fais deux choses, dit-il. Je dirige la compagnie de publication numérique Teseo qui est présente en Amérique latine et en Europe, cela me prend 50% de mon temps. Dans l’autre partie, je suis chercheur en culture numérique. J’ai pu voir beaucoup de modèles de ces industries notamment en Afrique, au Moyen-Orient et en Chine. La Chine justement est un très bon sujet dans ce contexte. Chez eux, on voit sortir des plateformes numériques beaucoup plus grandes que ce que l’on peut voir en Occident. »

    L’événement MTL Connecte a su confirmer les attentes d’Octavio Kulesz sur la ville et ses capacités. Il analyse cette effervescence qui va durer comme la fusion de deux façons de penser et de créer. « D’après ce que j’ai échangé, Montréal et peut être même le Québec en général, a une position très intéressante. Il s’agit d’un peuple près des États-Unis en ce qui concerne les tendances technologiques, et qui partage cette culture européenne. C’est ce que je trouve le plus intéressant et ce qui donne ce grand potentiel de culture numérique. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité