Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    VIDÉO : Comment Civalgo veut optimiser les données du bâtiment

    25 juin 2019, 10h00
         |      Article rédigé par Thomas Monteil.

    À l’heure de l’industrialisation 4.0, l’acquisition et la gestion de données sont devenues des normes auxquelles toutes les entreprises doivent faire face. C’est dans cette optique que Civalgo vient proposer ses services. La jeune entreprise, en fonction depuis le début d’année, propose de catalyser toutes les données créées et ainsi de mettre en place une gestion adaptée. Stratège pour Civalgo, Frédérique Turnier-Caron s’est rendue à la semaine MTL Connecte pour rencontrer en personne les membres de l’industrie de la construction et leur proposer ses services.

    VIDÉO : Comment Civalgo veut optimiser les données du bâtiment Frédérique Turnier-Caron.Photo: Bettina Demarty

    À la base étudiante en droit, Frédérique Turnier-Caron se retrouve aujourd’hui dans une aventure inattendue, pour son plus grand plaisir. « J’étudie encore en droit et je suis également bachelière en psychologie, nous confie-t-elle. Si je me suis retrouvée à travailler pour Civalgo c’est à cause d’une opération au genou qui m’a alité pendant une longue période. À cet instant, des amis sont venus me présenter leur entreprise Civalgo et m’ont parlé de leur besoin d’une rédactrice. J’ai tout d’abord hésité avant de me lancer. Je ne savais pas que j’étais capable de faire un plan d’affaires, mais tout s’est fait naturellement ! »

    Civalgo est une entreprise proposant un système de gestion automatisé pour les entreprises du domaine de la construction. Le programme permet de connecter tout ce qu’il est possible dans l’entreprise et de faire converger les données vers un gestionnaire. De là, plusieurs services sont alors disponibles tels que la gestion de l’équipement et du matériel ou encore la performance des employés pour la conception d’un projet. Cette approche casse les codes de la gestion en entreprise à l’heure où la révolution industrielle 4.0 ne s’est pas totalement concrétisée dans les tous les domaines, selon Frédérique Turnier-Caron. « C’est intéressant de voir que les gros changements technologiques n’ont pas tous affecté drastiquement l’industrie de la construction, en tout cas beaucoup plus lentement que d’autres domaines, constate-t-elle. Il y a encore aujourd’hui un carcan très classique de la gestion manuelle à coup de crayon et de feuille Excel. C’est une zone de confort qui a marché, mais qui n’est pas assez complexe aujourd’hui vu le nombre incroyable de données générées. C’est peut-être ce qui nous distingue le plus. Notre projet est fondé à la base par des personnes de ce milieu « classique ». C’est comme cela qu’on s’est rendu compte que ce problème de gestion existait, et surtout comment le régler. Nous réfléchissons à beaucoup de projets comme faciliter encore davantage les achats de matériau, indiquer la performance de chaque employé, des traceurs automobiles ou encore des caméras de chantier. Les projets ne manquent pas ! »

    La présence de Civalgo à la semaine MTL Connecte s’explique alors par cette idée de rencontrer ces professionnels en quête d’optimisation. C’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles idées pour la suite de l’entreprise comme le constate Frédérique Turnier Caron. « Je n’avais aucune attente particulière pour l’événement, dit-elle. Mais l’idée d’ouverture aux autres entrepreneurs et domaines me semblait quelque chose d’important. Par exemple, la journée au CHUM m’a permis de rencontrer des entreprises du domaine de la santé que je n’aurais peut-être pas croisé ailleurs. J’ai pu y trouver des discours sur l’écoresponsabilité ou encore la 5g. Au-delà de donner des nouvelles idées, bien sûr, ça nous permet aussi de nous recentrer sur nos objectifs et projets actuels. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité