Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    72e Festival de Cannes : Nathalie Roy, présente pour les créateurs et les professionnels d’ici

    22 mai 2019, 06h25
         |      Article rédigé par Frédéric Bouchard.

    Rencontres, annonces et discussions. Voilà ce qui était à l’agenda très rempli de Nathalie Roy au cours de son passage au 72e Festival de Cannes. Et cette présence dans le plus important festival du monde était indispensable pour la ministre de la Culture et des Communications puisqu’elle tient à montrer à la fois son appui à la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), mais également aux producteurs, productrices, artisans, artisanes, créateurs et créatrices du Québec. Elle souhaitait leur signaler qu’ils et elles peuvent compter sur le gouvernement de la Coalition Avenir Québec pour les aider, mais aussi valoriser leur travail.

    72e Festival de Cannes : Nathalie Roy, présente pour les créateurs et les professionnels d’ici Nathalie Roy.Photo: Frédéric Bouchard

    « Le Québec est une pépinière de talent et de créativité. Je crois qu’il est extrêmement important que le gouvernement du Québec lance le message que nous sommes aux côtés des créateurs, que nous croyons en eux et que ce qu’ils font fait rayonner le Québec », affirme Nathalie Roy en entrevue avec Qui fait Quoi.

    Bien que la sélection des plus récents longs métrages de Xavier Dolan, de Monia Chokri et d’Elia Suleiman (coproduit par Possibles Média, une entreprise québécoise) dans les sections prestigieuses du festival soit une chose, la ministre de la Culture et des Communications déploie surtout ses activités au Marché du film. Au cours des derniers jours, elle a passé beaucoup de temps à discuter et à écouter les professionnels de l’industrie cinématographique. « C’est en parlant avec eux que nous comprenons leur réalité, mais aussi les enjeux auxquels ils sont confrontés », rappelle-t-elle.

    C’est sans surprise qu’un des défis qui se posent auprès des créateurs et des créatrices est le numérique, constate la députée de Montarville. « Le numérique représente une transformation et de nouvelles réalités où nous comptons investir. C’est là que s’en va l’avenir du cinéma. Naturellement, le cinéma est un art. Par ailleurs, c’est une industrie. C’est important que nos créateurs et nos artistes en vivent. Avec le numérique, avec tout ce qui se retrouve sur les plateformes et les droits d’auteurs qui ne sont pas respectés, il y a beaucoup de travail à faire », explique la ministre qui a justement fait l’annonce il y a quelques jours de l’initiative Québec/Canada XR destinée à servir les créateurs indépendants en réalité virtuelle, augmentée et mixte.

    Suite à son entretien avec Qui fait Quoi, Nathalie Roy s’apprêtait à rencontrer le ministre de la Culture français, Frank Riester. Un tête-à-tête qui s’annonce comme bien plus qu’un simple arrêt sur un itinéraire très chargé, précise-t-elle.

    « Après la visite du premier ministre François Legault en France en janvier dernier, il a été mis sur pied une mission pour travailler sur la découvrabilité. Actuellement, il y a du travail qui se fait entre la France et le Ministère de la Culture du Québec pour trouver des façons de rendre nos contenus francophones mieux identifiés et plus faciles à retrouver sur le Web. J’ai hâte de parler au ministre parce que nous allons discuter de ce groupe de travail mis sur pied afin de voir où nous en sommes rendus. C’est bien plus qu’une visite de courtoisie. Il y a des solutions qui vont être mises de l’avant. »

    Avant de revenir à Montréal, Nathalie Roy s’arrête à Paris où elle y rencontrera Michèle Boisvert, nouvelle déléguée générale du Québec à Paris qui, tout comme elle, est une ancienne journaliste. « Et nous avons d’autres rendez-vous également. Ça va vite, mais c’est tellement enrichissant », conclut-elle.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité