Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Sortie de « Sparc », le sport virtuel spécialement conçu pour la VR par CCP Games

    1er mars 2017, 16h42

    CCP Games sort « Sparc », un jeu de sport virtuel uniquement jouable en réalité virtuelle. Dans « Sparc », les joueurs s’affrontent en ligne dans une discipline rapide, technique et amusante qui se joue avec l’ensemble du corps. « Sparc » est actuellement en développement sur Oculus Rift, HTC Vive et Playstation VR. Il s’agit de la toute première licence originale conçue par CCP en dehors des titres de l’univers « EVE », et sa sortie est prévue plus tard en 2017.

    Sortie de « Sparc », le sport virtuel spécialement conçu pour la VR par CCP Games «Sparc».Photo: CCP Games

    Dans « Sparc », les amis de longue date ou les parfaits inconnus réunis grâce au matchmaking s’affrontent en 1 contre 1. Les joueurs utilisent leurs contrôleurs pour jeter des projectiles à leur adversaire, tout en se protégeant des attaques ennemies en déviant, bloquant ou évitant les projectiles adverses. Les réflexes et la précision sont au coeur de cette nouvelle discipline sportive.

    « Sparc » permet aux joueurs de s’affronter en ligne, mais également d’admirer les exploits de leurs congénères grâce à Courtside, la plateforme sociale dédiée au mode spectateur du jeu. Courtside invite aussi bien les joueurs, qui attendent de participer au combat suivant, que les simples spectateurs qui souhaitent regarder la rencontre depuis leur écran classique à se retrouver sur le bord du terrain pour profiter de l’action débridée du jeu. Différents modes de jeu à deux joueurs, des challenges solo et des modes d’entrainement attendent les plus modernes des sportifs, qui profiteront également d’options de personnalisation poussées.

    « Après nos premières expérimentations en matière de réalité virtuelle en position debout, nous étions convaincus de pouvoir créer un sport nouveau à destination de la génération actuelle de matériel. Nous avons conçu « Sparc » afin que les joueurs puissent laisser éclater leur talent tout en s’améliorant par la pratique physique », explique Morgan Godat, Executive Producer de CCP Atlanta. « Au final, nous souhaitons que les joueurs voient « Sparc » comme un terrain de jeu virtuel en plein coeur de leur salon, où ils peuvent retrouver leurs amis et affronter les joueurs du monde entier. »

    « Notre but est d’exploiter notre passion pour la réalité virtuelle en tant que nouveau médium, et de créer les killer apps de cette première génération technologique », confie Hilmar Veigar Pétursson, CEO de CCP Games. « Nous avons démarré avec la VR mobile et « Gunjack », puis la VR en position assise avec « EVE : Valkyrie », tous deux disponibles durant la première année de commercialisation des casques de réalité virtuelle. Avec « Sparc », nous espérons capitaliser sur les forces singulières de la réalité virtuelle afin d’offrir une profondeur de jeu et un intérêt qui captiveront les joueurs sur la durée. »

    Ce n’est que le début de l’aventure pour « Sparc ». CCP Games aura de nouvelles informations à dévoiler, notamment sur son gameplay et son contenu, d’ici sa sortie plus tard en 2017.

    DANS NOS ARCHIVES

    Lynn Hugues présente des interfaces 3D pour les jeux vidéo

    Lynn Hugues présente des interfaces 3D pour les jeux vidéo

    Lynn Hugues en a marre des manettes, des claviers et des souris. « Les interfaces des jeux “hardcore” sont terribles, dit-elle. Elles imposent au joueur de passer de longues heures (...)

    Suite