Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Cinéma VR : une nouvelle programmation à l’affiche au Centre Phi

    30 octobre 2019, 07h50

    Sous le thème Épanchements intérieurs : Narrations dystopiques en réalité virtuelle contemporaine, le Cinéma VR invite les cinéphiles et les amateurs d’art à plonger dans l’univers immersif des artistes Anish Kapoor, Nathalie Djurberg et Hans Berg, Jakob Kudsk Steensen et Mali Arun à travers quatre courts métrages. La programmation du Cinéma VR est à l’affiche depuis le 29 octobre, parallèlement à l’exposition « Cadavre exquis » présentée par Phi en collaboration avec Acute Art.

    Cinéma VR : une nouvelle programmation à l’affiche au Centre Phi «Aquaphobia».Photo: Jakob Kudsk Steensen

    Oeuvres au programme

    Anish Kapoor - « Into Yourself, Fall »

    • Sans dialogue
    • Première canadienne
    • Première oeuvre de réalité virtuelle d’Anish Kapoor, « Into Yourself, Fall » fait voyager le visiteur dans le corps humain en lui donnant la sensation de « tomber en lui-même ». Au cœur d’une forêt, un grand trou noir nous emporte dans un dédale de tunnels où les murs semblent faits de chair et de muscle. Expérience viscérale où le corps et la technologie appellent à une introspection déboussolée, cette œuvre cherche à simuler le vertige par la représentation d’un labyrinthe qui sillonne en fait l’intérieur du Soi. En collaboration avec Acute Art.

    Nathalie Djurberg & Hans Berg - « It Will End In Stars »

    • Présentée en anglais
    • Première canadienne
    • Deuxième oeuvre de réalité virtuelle immersive de ce duo d’artistes, « It Will End in Stars » évoque les fables et contes de fée de notre enfance. Le visiteur doit choisir son parcours entre le côté lumineux (le bien) ou le côté sombre (le mal), toute indécision ou tentative de retour en arrière ne servant qu’à accélérer l’arrivée au « paradis » ou en « enfer ». L’œuvre marie les personnages sculptés distinctifs de Nathalie Djurberg avec des dessins au fusain, des textes et une trame sonore troublante signée Hans Berg. En collaboration avec Acute Art.

    Jakob Kudsk Steensen - « Aquaphobia »

    • Présentée en anglais
    • Première canadienne
    • Lauréate de plusieurs prix, « Aquaphobia » utilise la réalité virtuelle pour connecter notre paysage psychologique intérieur aux écosystèmes extérieurs. S’inspirant de la phobie de l’eau comme point de départ, l’œuvre transforme notre perception du rapport entre les changements climatiques et les futurs niveaux des corps d’eau. Tout au long d’un voyage à travers le paysage, une entité aquatique en morphose nous suit, émettant des sons de plongée sous-marine et récitant un poème qui raconte la rupture entre le paysage et le visiteur virtuel.

    Mali Arun - « Mutatis »

    • Présentée en anglais
    • Première canadienne
    • Dans cette oeuvre coproduite par Good Fortune Films et Seppia avec le soutien de mk2 Films, des hommes étranges en combinaisons jaunes pénètrent dans un jardin à la nature abondante et fascinante. Le gardien des lieux les guide vers un étang où on découvre le corps inanimé d’une jeune femme, puis deux, puis trois... Une lumière étrange semble soudain sortir du corps des femmes. Dans son œuvre située entre la fiction, le documentaire et la vidéo d’art, Mali Arun explore les croyances, les rituels et les mythes dont les hommes se nourrissent pour vivre et survivre. L’artiste présente actuellement sa première exposition individuelle au Palais de Tokyo, à Paris.

    « Cadavre exquis »

    Présentée du 29 octobre 2019 au 19 janvier 2020, l’exposition « Cadavre exquis » s’inspire du jeu artistique inventé par les surréalistes qui appelle à l’inconscient collectif pour libérer la puissance de l’imagination. Elle réunit les contributions d’artistes tels Marina Abramović, Olafur Eliasson, Laurie Anderson, Antony Gormley et Paul McCarthy, qui substituent la réalité virtuelle au papier afin de transporter le visiteur dans des mondes étranges et captivants. La réalité virtuelle offre une dimension nouvelle et immersive à l’art contemporain.

    À noter que des visites guidées de l’exposition, sous forme de discussion avec un médiateur culturel, sont offertes les mardis et jeudis à 10h ainsi que les premiers dimanches de chaque mois.

    À la Fondation Phi dès le 8 novembre

    Cet automne, les amateurs d’art contemporain seront également ravis de découvrir les nouvelles expositions de la Fondation Phi pour l’art contemporain.

    Dans la galerie du 451 de la rue Saint-Jean, « Eva & Franco Mattes : What Has Been Seen », interpellera activement les contenus d’Internet, certaines pratiques comme le partage de vie, de même que nos sentiments et nos réactions quand nous regardons et partageons notre monde en ligne.

    Au 465 de la rue Saint-Jean, la galerie présentera Phil Collins. Depuis la fin des années 1990, l’artiste construit un important corpus d’oeuvres faisant appel à diverses pratiques sociales, communautés et régions du monde afin d’étudier la manière dont nous comprenons la culture populaire et y prenons part.

    La réalité virtuelle vous intéresse ? Découvrez le Guide de l’industrie :: RÉALITÉ VIRTUELLE, un ouvrage de référence unique pour comprendre les rouages de l’industrie québécoise de la réalité virtuelle : ses entreprises, ses personnalités, les grands studios, les processus, ses marchés, ses principaux pôles de production, ses forces et les défis qui l’animent.

    Il est possible de pré-commander, de contribuer ou de soutenir cette publication en > cliquant ici <.

    https://bit.ly/2YQyE5P - info lienmultimedia.com

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité