Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Monk.e. créé la murale « Un nouveau toit » dans Ahuntsic-Cartierville

    1er décembre 2020, 00h05

    KOLAB présente la murale « Un nouveau toit » conceptualisée par l’artiste Monk.e. dans le quartier d’Ahuntsic-Cartierville. L’organisme TANDEM Ahuntsic-Cartierville est à l’initiative de ce projet. Située au 500, boulevard Henri-Bourassa, la murale est un hommage personnel de l’artiste face aux peuples en mouvement qui doivent s’adapter à de nouveaux lieux, créant ainsi de nouvelles racines.

    Monk.e. créé la murale « Un nouveau toit » dans Ahuntsic-Cartierville «Âme migratrice». Novembre 2020..Photo: Kolab

    Réalisé en partenariat avec l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville et Concertation Femmes, ce projet s’inscrit dans une volonté d’embellissement et de revitalisation du quartier par l’art urbain. Pour souligner la production, l’artiste prépare une vidéo qui relate son processus de création ainsi que sa démarche artistique.

    Le processus artistique de Monk.e débute en février dernier alors qu’il se trouve en Afrique. Cet artiste globe-trotteur est plongé, par la force des choses, dans une réalité qui n’est pas la sienne. Face à la crise mondiale, les premières annonces de restrictions sanitaires tombent. Il décide alors de rester confiné en Ouganda où il est amené à se réfugier à la campagne, aux abords du Lac Victoria sur un chantier de construction. À cette époque, il lançait son dernier album intitulé « Souffrir le sourire aux lèvres » et c’est ce que la vie lui aura forcé à faire. Il partage alors le quotidien des ouvriers, bloqués eux aussi sur le chantier, et apprend à être résilient et à vivre en attendant que la situation revienne progressivement à la normale.

    « Lorsqu’on m’a approché pour peindre une fresque honorant l’immigration, j’ai choisi de puiser dans l’intersection entre mon histoire personnelle et celle d’ un des jeunes employés du chantier de construction, eux aussi coincé loin de leurs familles, dans des conditions inconfortables, raconte Monk.e. Nous étions tous forcés de nous adapter et de trouver une certaine paix sous ce nouveau toît improvisé. Nous devons tous apprendre à souffrir le sourire aux lèvres. »

    « Âme migratrice », une deuxième murale réalisée par l’artiste suite à une consultation des membres du Carrefour d’Aide aux Nouveaux Arrivants CANA

    Dans un second temps, l’artiste a eu la chance de mener différentes séances d’idéation numérique avec les membres du Carrefour d’Aide aux Nouveaux Arrivants. Le but de ces rencontres était de se rapprocher de la communauté multiculturelle, caractéristique à l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Chaque personne est le produit de son histoire et du terreau culturel qui l’a vu naître. Dans le cadre d’une immigration, les personnes recréent au sein de leur terre d’accueil un écosystème social dans lequel elles se sentent à l’aise, et vont à leur tour enrichir grâce à leur empreinte culturelle propre à ce nouveau lieu de vie. Inspirée par ces rencontres, une deuxième murale intitulée « Âme migratrice » a vu le jour au 147, boulevard Henri-Bourassa Est. Également, elle célèbre le 40e anniversaire du Carrefour d’Aide aux Nouveaux Arrivants.

    Ce projet de murales a été initié par TANDEM Ahuntsic-Cartierville et produit par Kolab dans le cadre du volet 2 du Programme d’art mural de la Ville de Montréal, en partenariat avec l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Celui-ci a entre autres été possible grâce à la collaboration du Carrefour d’Aide aux Nouveaux Arrivants et de Concertation Femmes.

    MONK.E, artiste humaniste

    Considéré comme l’une des figures emblématiques du paysage hip-hop au Québec, Monk.E s’est taillé une place tant au niveau de la prose que de la peinture urbaine. Membre du collectif K6A, il a su conserver la même vision artistique qu’à ses débuts, indépendante des impératifs de l’industrie. Globe-trotteur, il va à la rencontre des communautés locales et partage son art dans plusieurs pays tels que l’Angleterre, l’Australie, le Brésil, Cuba, le Kenya, l’Ouganda, la Guyane française, le Mexique et le Pérou, pour ne nommer que ceux-ci. Les échanges culturels sont au coeur de sa démarche car ils lui permettent de maîtriser un éventail de techniques et de perspectives différentes. L’art, selon le rappeur, se définit à travers un constant dialogue : entre le médium et l’auteur, entre l’œuvre et le spectateur, mais également entre le spectateur et sa communauté. Avec en poche 8 albums hip-hop et d’innombrables projets d’art urbain, Monk.E est un artiste humaniste en constante évolution qui trouvera toujours le mot ou le coup de pinceau pour rejoindre le Monde.

    TANDEM Ahuntsic-Cartierville

    Tandem est le programme montréalais en sécurité urbaine. Depuis 1987, il est administré par l’organisme communautaire Prévention du crime Ahuntsic-Cartierville. Sa mission est de promouvoir la sécurité et le sentiment de sécurité de sa communauté par des actions préventives et l’implication citoyenne.

    Kolab

    L’organisme à but non lucratif KOLAB a été créé en 2015 afin de favoriser l’implication citoyenne à travers l’art urbain et de contribuer au développement professionnel des artistes émergents. Ainsi, KOLAB désire rendre l’art accessible à tous, apporter un changement positif par le biais de celui-ci et générer un sentiment d’appartenance auprès de la communauté. L’organisme s’implique entre autres dans le milieu des arts urbains montréalais et propose aux artistes de la relève l’opportunité de se joindre à des projets d’envergure et de s’inspirer de ses pairs professionnels. L’OBNL met à disposition de ceux-ci un espace de création et leur permet d’avoir accès au matériel et aux ressources nécessaires à la conceptualisation de leurs pratiques. KOLAB rassemble, éveille, accompagne et éclaire le quotidien des montréalais dans leur réappropriation de l’espace urbain.

    Qui fait Quoi et Le Lien MULTIMÉDIA mènent une vaste initiative visant à favoriser la diversité, l’inclusion et combattre le racisme dans le milieu de l’audiovisuel, du numérique et des industries culturelles en général. Celle-ci se déclinera sur le Web, en vidéos, podcasts, reportages et visibilité dans nos publications et plateformes et s’inscrit dans la durée. Pour mener à bien ce projet, nous sommes la recherche de partenaires institutionnels et privés pour nous accompagner dans cet engagement. Il est possible de contribuer ou de soutenir cette initiative en > cliquant ici <. https://bit.ly/3hLZUZn - Pour en discuter, nous vous invitons à contacter Laura Taloté, laura lienmultimedia.com ou Steeve Laprise, slaprise lienmultimedia.com.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité