Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    L’Union des artistes doit se départir d’entre 50 et 60 de ses 75 employés

    26 mars 2020, 00h47

    Sophie Prégent, présidente de l’Union des artistes (UDA), présente l’état des lieux à l’UDA et à la Fondation des artistes dans la foulée de l’annonce du gouvernement du Québec de fermer les entreprises et les organisations considérées comme non essentielles jusqu’au 13 avril 2020.

    L’Union des artistes doit se départir d’entre 50 et 60 de ses 75 employés Sophie Prégent.Photo: UdA

    « Vous savez comme moi à quel point le secteur culturel a été affecté directement ou indirectement par la COVID-19, souligne-t-elle dans une vidéo explicative. Évidemment, quand les membres de l’Union des artistes cessent de travailler, ce sont les revenus de l’Union des artistes qui sont impactés directement. On a fait un plan de mars à décembre prochain. Dans le plan, on a considéré qu’au mois d’avril, mai et juin prochain, ce sont des pertes de 90 % des revenus à l’Union des artistes que nous subirons. On a estimé qu’après cela, une remontée progressive des milieux de travail pourrait être envisagée jusqu’au mois de décembre. Ça veut dire qu’à partir du 30 mars prochain, nous devrons, pour rester vivant à l’Union des artistes, procéder à la mise à pied d’entre 50 et 60 employés sur 75. Donc, il n’en restera pas beaucoup. À partir de minuit ce soir (NDLR : 25 mars), nous devons fermer les portes de l’Union des artistes. »

    L’équipe qui restera en place poursuivra en mode télétravail et continuera de servir les membres, notamment pour les tenir informé via les communications, avis et communiqués. « On va vous fournir de l’information, on va essayer de vous simplifier la vie, on va aussi essayer de répondre à vos questions, indique Sophie Prégent. Si vous attrapez une boite vocale, dites-vous que c’est parce qu’il n’y a pas de [personnel] à l’union pour répondre, mais rapidement, on va essayer de répondre à toutes vos questions. Soyez juste patient, on va y arriver. »

    En ce qui concerne l’émission de chèques pour certains secteurs comme le doublage, tous les chèques qui transitent normalement par l’Union des artistes seront émis le plus rapidement possible. L’équipe en charge de la comptabilité et la trésorerie à l’UdA continuera d’être efficace en télétravail et émettra les sommes dues suivant, il va sans dire, les paiements émis par les producteurs.

    « Si tout va bien, à partir de la fin de l’été, nous devrions être en mesure de récupérer [progressivement] nos employés. Si le plan ne fonctionne pas, nous allons nous réajuster et procéder à une deuxième vague de mises à pied. Mais nous n’en sommes pas là. (…) »

    La Fondation des artistes travaille pour sa part à la mise en place d’une aide spéciale, nommé le Fonds Netflix doté de 500 000 $ donné par Netflix pour aider les artistes les plus démunis. Il faudra toutefois patienter jusqu’à lundi prochain [30 mars] pour soumettre ses demandes. Sophie Prégent insiste à ce sujet, précisant que tous ceux qui se sont déjà manifesté devront soumettre à nouveau leur demande via la plateforme/formulaire qui sera alors disponible. Netflix vise prioritairement le secteur audiovisuel francophone, les gens qui ont été affectés de façon directe par la COVID-19, dont les contrats ont été annulés. Les fonds pourraient toutefois être alloués à d’autres secteurs, a indiqué la présidente de l’UDA pour des montants de 1 000 $ par foyer. La Fondation des artistes servira également de véhicule pour aider d’autres artistes dans le besoin, en phase avec sa mission. L’étude des dossiers commence lundi. Les premiers chèques pourraient être émis à compter du mercredi 1er avril.

    « J’espère sincèrement que la prochaine fois que j’aurai à m’adresser à vous, ce sera dans des temps meilleurs pour nous. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité