Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Télé-Québec diffusera la série « La course folle » (Trinôme & Fille)

    30 janvier 2020, 05h20

    En mai, chaque année, le feu vert tant attendu est donné. Les 325 équipages des Îles-de-la-Madeleine prennent alors le large à la conquête du homard, denrée saisonnière tant convoitée. Avec « La course folle », Télé-Québec monte à bord des homardiers pour témoigner du courage, de la vaillance, mais surtout de la passion de ces pêcheurs qui se lancent corps et âme dans une compétition pour mettre la main sur la plus grande quantité de homards.

    Télé-Québec diffusera la série « La course folle » (Trinôme & Fille) «La course folle».Photo: Télé-Québec

    Ce jeudi 30 janvier, Télé-Québec dévoilera le premier épisode de la série en primeur sur telequebec.tv, juste avant d’y déposer les sept autres épisodes, le 6 février. « La course folle » sera diffusée à la télé les jeudis à 20 h, dès le 6 février.

    Aux Îles de la Madeleine, les pêcheurs n’ont que neuf semaines pour cumuler les revenus de toute une année. Ils se lancent donc, beau temps, mauvais temps, dans une course contre la montre des plus risquées. En compagnie de Julien, Dominic, Maxime et Olivier, trois capitaines et un apprenti en voie de devenir capitaine lui aussi, nous découvrons les enjeux de cette pêche sans quotas, ressource à protéger pour qu’elle reste durable. Entre rires et émotions, Julien, Dominic, Olivier, Maxime, leurs aides-pêcheurs et leurs familles, toutes des personnalités fort différentes, très colorées et très attachantes, nous font vivre des moments précieux et touchants, riches d’une parlure dont l’accent et les expressions nous restent en mémoire longtemps.

    « Sur les quais des Îles de la Madeleine, on ne souhaite pas uniquement aux pêcheurs une pêche abondante. On leur demande d’être prudents, d’être vigilants, commente Hugo Bourque, scénariste de "La course folle" et natif des Îles-de-la-Madeleine. Tous connaissent un pêcheur disparu. L’histoire de la pêche au homard est riche d’histoires humaines. Si beaucoup de gens aiment le homard, très peu connaissent vraiment tout ce que sa pêche implique. »

    « La compétition entourant la pêche aux homards fait en sorte que les pêcheurs sortent en mer dans des conditions de vent et de pluie qui pourraient s’avérer dangereuses, souligne Jean-François Fontaine, réalisateur de "La course folle". Les suivre fut parfois périlleux, mais les images et les propos sont riches et permettent de mieux comprendre… »

    « Avec "La course folle", Télé-Québec est fière de permettre aux Québécois de vivre une expérience unique et de saisir l’importance des périples et des défis qui guettent chaque jour les pêcheurs de homard des Îles-de-la-Madeleine, explique le directeur général des programmes de Télé-Québec, Richard Haddad. Quel privilège de suivre ces hommes et ces femmes attachants qui se livrent, chaque année, à une périlleuse course contre la montre pour nous rapporter ce précieux crustacé, dans une région dont la beauté ne laisse personne indifférent. La série "La course folle" nous permet aussi de présenter la richesse, la vitalité et la diversité du Québec et de ses régions. »

    La pêche au homard aux Îles, en chiffres

    • 9 semaines de pêche seulement pour déterminer le revenu annuel de chaque pêcheur
    • 10 quais, à partir desquels des homardiers pêchent aux Îles
    • 325 bateaux et leurs équipages
    • 273 cages par bateau
    • 68,1 millions $ en débarquement de homards en 2018
    • plus de 1 500 emplois liés à la pêche au homard, soit 20 % de la population active des Îles
    • 2 femmes pêcheuses/propriétaires de homardier aux Îles

    « La course folle »

    • Série documentaire : 8 épisodes
    • Pêcheurs suivis de façon privilégiée : Julien Boudreau, Dominic Éloquin, Maxime Poirier, Olivier Renaud
    • Scénariste : Hugo Bourque
    • Réalisateur : Jean-François Fontaine
    • Producteurs au contenu : Valérie Beaulieu, Hugo Bourque
    • Productrices exécutives : Valérie Beaulieu, Christine Simard
    • Production : Trinôme & Filles – Québec, 2019
    • Diffusion : À la télé le jeudi 20 h, dès le 6 février. Sur le Web, le premier épisode sera offert sur telequebec.tv en primeur le 30 janvier. Tous les épisodes seront mis en ligne à compter du 6 février.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité