Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    TV5 diffusera « Apocalypse, la guerre des mondes » dès le 6 janvier 2020

    6 janvier 2020, 10h07

    TV5 diffusera un nouvel opus de la célèbre série documentaire « Apocalypse » les lundis 21 h dès le 6 janvier. Narré par Mathieu Kassovitz, « Apocalypse, la guerre des mondes » présente l’affrontement Est-Ouest de 1945 à 1991. Isabelle Clarke et Daniel Costelle réalisent six nouveaux épisodes percutants présentant plus de 200 heures d’archives inédites et remises en couleurs. La série propose une nouvelle lecture de la guerre froide en s’appuyant sur les conseils de deux historiens ; Ivan Cadeau et Geoges-Henri Soutou.

    TV5 diffusera « Apocalypse, la guerre des mondes » dès le 6 janvier 2020 «Apocalypse, la guerre des mondes».Photo: Affiche

    Alors que les Alliés célèbrent le retour à la paix à l’été 1945, un rideau de fer tombe entre le bloc de l’Est, communiste, et le bloc de l’Ouest dominé par les Américains. De 1945 à 1991 sévit un affrontement entre deux systèmes. C’est la guerre froide, la guerre des mondes. Les deux camps possèdent l’arme absolue : la bombe, qui menace d’une nouvelle apocalypse. Ce monstrueux équilibre de la terreur assure paradoxalement un demi-siècle de paix et de prospérité à l’Ouest.

    « Apocalypse, la guerre des mondes »

    • 6 x 52 minutes
    • Écrit et réalisé par Isabelle Clarke et Daniel Costelle
    • Commentaire français par Mathieu Kassovitz
    • Musique originale composée par Kenji Kawai

    Résumés des épisodes

    Épisode 1 : « La grande rupture » (1945-1946)

    Été 1945. Les populations des pays victorieux fêtent le retour à un monde en paix. Et pourtant dans les coulisses de la reconstruction se prépare un affrontement plus long et plus insidieux entre ceux qui furent autrefois alliés. L’Ouest voit d’un œil inquiet la montée en puissance de Staline à l’Est. L’idéologie communiste ne cesse de s’étendre, jusqu’en Indochine, où Hô Chi Minh se lance dans une longue guerre contre les Occidentaux.

    Épisode 2 : « L’escalade de la peur » (1947-1949)

    1947. Craignant que l’Europe abîmée ne devienne le terreau du communisme, les États-Unis lancent le plan Marshall, pour permettre aux pays européens de se reconstruire. Les Français ont aussi besoin d’aide en Indochine, où Hô Chi Minh, caché dans la jungle, ne cesse d’accroître son armée et son influence… À Berlin, Staline impose un blocus, mais il préfère se concentrer sur le succès de sa toute nouvelle bombe atomique. La vague rouge continue de progresser… En Corée, la guerre est déclarée entre les communistes du Nord et une armée sud-coréenne démunie.

    Épisode 3 : « Le monde tremble » (1950-1952)

    Septembre 1950. En Corée, le conflit continue. Après un débarquement réussi à Incheon, le général MacArthur et ses troupes connaissent à nouveau la défaite dans la région glaciale du fleuve Yalu, où ils font face à un nouvel ennemi : la Chine. Truman songe à la bombe atomique... En Indochine, les Français aussi sont au plus mal. Pour le général français de Lattre, il s’agit bien d’une seule et même guerre : la guerre pour la liberté, contre le communisme. Et le véritable ennemi, c’est Staline.

    Épisode 4 : « La conquête » (1953-1955)

    Mars 1953. Staline est mort. Le Petit Père des peuples n’est plus qu’un corps embaumé devant lequel se pressent avec zèle ses potentiels successeurs. À Berlin-Est, une vague d’espoir soulève les ouvriers allemands, vite écrasés par la répression soviétique… En Asie, les conflits chauds vont prendre fin : les États-Unis quittent la Corée sans gloire, tandis que les Français, pris au piège par le Viêt-minh dans la vallée de Diên Biên Phu, livrent dans la détresse leur dernière bataille.

    Épisode 5 : « Le mur » (1956-1962)

    1956. Khrouchtchev ferme la porte aux années staliniennes. Décidé à ouvrir l’URSS au monde extérieur, il se rend aux États-Unis. Mais celui qui a écrasé dans le sang l’insurrection de Budapest n’a rien perdu de sa dureté. Et il réserve au président John Kennedy une coexistence qui n’a rien de pacifique : construction du mur de Berlin, crise des missiles à Cuba, sans oublier l’aide qu’il apporte à Hô Chi Minh au Vietnam… En retour, Kennedy prononce à Berlin, le 26 juin 1963, le discours de tous les espoirs.

    Épisode 6 : « La « chute » (1963-1991)

    22 novembre 1963. Le président Kennedy vient d’être assassiné à Dallas. Johnson, qui prend sa suite, va continuer d’enfoncer son pays dans le bourbier de la guerre du Vietnam et, en l’espace de dix ans, 3 millions de jeunes Américains vont découvrir l’enfer. Les images du Vietnam diffusées à la télévision soulèvent des vagues de protestations pacifistes et, en 1973, l’Amérique finit par rappeler ses troupes ; une victoire pour le monde communiste... Mais l’URSS en sort affaiblie. En 1989, le mur de Berlin tombe, puis l’Empire soviétique éclate… Le drapeau rouge à l’étoile d’or descend des toits du Kremlin.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité