Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Musique : le Centre Phi promet un novembre éclectique

    7 novembre 2017, 00h05

    De la Norvège à Montréal, et de la doom soul au jazz, des artistes en tous genres s’arrêteront au Centre Phi, en novembre, pour brûler les planches et réchauffer les spectateurs.

    Musique : le Centre Phi promet un novembre éclectique Land of Talk .Photo: Courtoisie

    Post-métal, dancehall allemand, pop norvégienne et même un orchestre autrichien de dix pièces : le mois de novembre au Centre Phi est fidèle au parti-pris éclectique qui sait attirer les amateurs de musique en tous genres.

    Land of Talk

    Après une pause de sept ans, le groupe indie montréalais Land of Talk, mené par la chanteuse et guitariste Elizabeth Powell, arrive avec un troisième album « Life After Youth », à découvrir lors d’un spectacle au Centre Phi le 23 novembre prochain. Selon le magazine Pitchfork, ce nouvel album est « rempli de formes d’écriture imprévisibles et de paroles empreintes d’une poésie remarquable », à l’image d’un premier EP paru en 2006 et des deux albums à succès qui ont suivi : « Some Are Lakes » (2008) et « Cloak and Cipher » (2010). Entre mantra et rock, les nouvelles chansons d’Elizabeth Powell annoncent déjà le retour du groupe à l’avant-plan de la scène locale.

    Phi aime Hambourg : Chefboss

    Du 23 au 25 novembre, le Centre Phi met en vedette trois films allemands marquants avec la ville d’Hambourg comme toile de fond. Pour la soirée du 24 novembre, la projection du film culte « Rocker », du réalisateur Klaus Lemke, sera suivie du spectacle de Chefboss, groupe de dancehall allemand originaire d’Hambourg. Composé de la chanteuse Alice Martin et de la danseuse/chorégraphe Maike Mohr, Chefboss se fait remarquer depuis la sortie de son premier album, « Blitze aus Gold » paru cette année. Une occasion unique de bouger au rythme endiablé de la musique allemande actuelle.

    Esmerine X « Fantasia 2000 »

    Le 28 novembre, dans le cadre de la série Phi aime Don Hahn, le groupe montréalais Esmerine renouera avec la tradition du cinéma muet en composant une trame musicale pour le film « Fantasia 2000 ». Composé du percussionniste Bruce Cawdon (Godspeed You ! Black Emperor) et de la violoncelliste Rebecca Foon (Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra, Saltland), Esmerine est reconnu pour ses performances live, en plus d’avoir produit deux albums célébrés de la critique et endisqués avec des légendes locales telles Patrick Watson et Lhasa de Sela. La formation vient tout juste de lancer un nouvel album, « Mechanics of Dominion », le 20 octobre dernier.

    Studio Dan

    Le 29 novembre, l’orchestre autrichien Studio Dan amène le courant de musique expérimentale et d’art sonore de New Vienna au Centre Phi avec son ensemble de dix pièces en tournée inaugurale au Canada. Fondé en 2005, Studio Dan s’est métamorphosé plusieurs fois depuis, au gré de projets à la frontière de la musique contemporaine dans tous ses genres : improvisation, jazz, art rock et autres.

    Pour la soirée au Centre Phi, Studio Dan présentera un mélange de pièces signées de compositeurs européens émergents ainsi que plusieurs premières canadiennes : une pièce avec deux trombones solos commandée par la compositrice biélorusse Oxana Omelchuk, une pièce concept Charts Music de Johannes Kreidler (Allemagne) composée à l’aide de graphiques boursiers et, pour terminer la soirée, une autre commande offerte par George Lewis, icône de l’AACM et gagnant du MacArthur Genius Grant, avec la musique de John Zorn.

    Ex Eye

    Le quatuor de post-métal mené par le renommé saxophoniste expérimental Colin Stetson viendra secouer les murs du Centre Phi le 30 novembre prochain pour nous présenter un premier album homonyme lancé l’été dernier. Ex Eye est constitué du batteur Greg Fox (Liturgy), du guitariste Toby Summerfield et de Shahzad Ismaily (Secret Chiefs 3, Ceramic Dog) aux synthés. Avec sa musique dure et enlevante, le groupe s’est fait remarquer dans de prestigieux festivals dont Roskilde Festival au Danemark, CTM Festival en Allemagne et Eaux Claires Fest aux États-Unis. Leurs performances live hors-norme promettent une soirée haute en décibels cathartiques. En première partie : Sheenah Ko.

    CNA Présente : Cold Specks

    La doom soul sera à l’honneur le 1er décembre, avec la visite de l’auteure-interprète canado-somalienne Cold Specks. Avec un nouvel album (Fool’s Paradise, 2017) dénotant plus d’espoir et de légèreté que ses œuvres précédentes, l’auteure du célèbre « Neuroplasticity » (2014) effectue un retour aux sources en chantant en somali pour la première fois en plus d’adopter les synthés et la basse d’une soul plus vintage. Le spectacle est présenté dans le cadre du partenariat entre le Centre Phi et le Centre national des arts (CNA), visant à promouvoir les artistes canadiens émergents à l’occasion de la série CNA Présente. En première partie : LA Timpa.

    DANS NOS ARCHIVES

    MusicBOT : la technologie de DoubleV3 derrière Radiolibre.ca

    MusicBOT : la technologie de DoubleV3 derrière Radiolibre.ca

    Benjamin Masse est à la fois musicien, administrateur à la SOPREF et à l’ADISQ, et président de la firme DoubleV3 qui possède la technologie de recommandation musicale derrière (...)

    Suite