Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Inferno, la barrière invisible

    3 mars 2008, 16h19
         |      Article rédigé par [Michael Bertiaux].

    Attention voleurs, un gadget renversant est sur le point de gâcher une future mauvaise action. Découvrez l’Inferno, une barrière invisible qui génère du son pour bloquer des intrus à la manière du 21e siècle. Inferno est une arme de défense qui prend la forme d’une longue caisse de son. Le gadget est capable de générer un son de 125 décibels, soit 40 de plus que la limite recommandée avant de protéger ses oreilles. C’est aussi puissant que le son émis par un marteau-piqueur qui, après quelques secondes d’exposition, peut entraîner la perte permanente de capacités auditives. Cependant, avec Inferno, en plus d’un bruit intolérable, un intrus devra jongler avec plusieurs autres problèmes s’il ne prend pas ses jambes à son cou.

    Inferno, la barrière invisible

    Le dispositif est fabriqué de sorte à fonctionner avec des systèmes de sécurité. Outre la barrière de son, il occasionne le vertige, de la douleur dans la région de la poitrine et la nausée. La panoplie de modèles disponibles sur www.inferno.se s’installe tant à l’intérieur de camions que dans des boutiques. Toutefois, pas de modèles pour les maisons afin d’éviter les soucis judiciaires et les maux de tête d’une adoption à grande échelle.

    L’arme-gadget est si performante que la compagnie suédoise Indusec vient d’adopter la version miniature de l’Inferno pour ses dépôts d’armes nucléaires. Selon une étude de la Royal Institute of Technology in Stockholm, le dispositif n’expose pas les malfrats à un dommage des oreilles car, pour ce faire, le son devrait être de 130 décibels et non pas 125. La barrière est disponible pour les commerçants au prix de 1800$.

    DANS NOS ARCHIVES

    (nextMEDIA) : 64 % des producteurs ont le caquet bas, mais seulement 5 % craignent pour leur survie

    Pat Ferns, Michael Girgis (Fourthwall media) et Andrew Cochran dévoilent les résultats d'un sondage tenu sur les lieux par voie de vote interactifLes producteurs canadiens en nouveaux médias (...)

    Suite