Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    L’Agora de la danse présente « One Hundred More » de Justine A. Chambers et Laurie Young dès le 19 octobre

    23 septembre 2022, 00h00

    Assumant pleinement leur statut de femmes de couleurs et de mères, Justine A. Chambers (Vancouver) et Laurie Young (Berlin) prennent le devant de la scène pour explorer toute la gamme des petits gestes liés à la résistance.

    L’Agora de la danse présente « One Hundred More » de Justine A. Chambers et Laurie Young dès le 19 octobre «One Hundred More».Photo: Gianmarco Bresadola

    Dans le sillage du mouvement Black Lives Matter, les deux danseuses et chorégraphes s’éloignent du discours pour opérer un renversement de valeurs sur le territoire du corps. À un continent de distance, les deux artistes partagent une même fascination pour les ramifications autant politicosociales que physiques des gestes. D’un simple détournement du regard jusqu’à l’iconique mouvement « Hands up, don’t shoot », les deux femmes dominent la scène pour exposer ces infinies gestuelles comme autant de puissants refus de se soumettre. Elles construisent en temps réel leur propre archive physique de la résistance.

    Le théâtre représente aussi un système, qu’elles réduisent ici à sa plus simple expression par une scénographie sobre, faite de quelques éclairages et de son, qui gravitent autour d’elles. Car elles sont les piliers et le centre. Elles prennent leur place – celle qui leur est due depuis trop longtemps. « One hundred more » s’inspire de l’essai « The Minor Gesture » de l’auteure Erin Manning. Cet ouvrage aborde la politique du mouvement et comment les « gestes mineurs », loin de ceux fixés par les normes (« gestes majeurs »), contribuent à transformer les relations humaines et à façonner le monde.

    L’une travaille à Berlin, l’autre à Vancouver. De la chorégraphie relationnelle de Laurie Young à la chorégraphie sociale de Justine A. Chambers, il n’y a qu’un petit pas qu’elles franchissent avec joie pour cette première création commune, à Montréal. Leurs démarches sont distinctes, mais leurs recherches portent sur les manières dont le – leur – corps est chorégraphié par la culture, la famille, les événements sociaux et les structures de pouvoir.

    Laurie Young. Canadienne basée à Berlin, Laurie Young ancre sa pratique multidisciplinaire dans l’incarnation et la représentation de récits non-autorisés. Pour elle, toute relation entre humains et objets ou espaces sont des chorégraphies. Elle figure parmi les fondateurs de la renommée compagnie allemande Sasha Waltz and Guests.

    Justine A. Chambers. Vivant sur le territoire non-cédé des nations Coast Salish, Justine A. Chambers aborde la danse comme un cumul d’archives incarnées. Elle privilégie les approches collaboratives pour développer des chorégraphies sociales, c’est-à-dire tirées du quotidien de la vie, à l’instar de « Family Dinner » et « The Lexicon », présentés à l’Agora de la danse en 2016.

    Crédits

    • Chorégraphie et interprétation : Justine A. Chambers, Laurie Young
    • Lumières : Emese Csornai
    • Création et composition sonore par Neda Sanai performée par Victoria Cheung
    • Costumes et direction des répétitions : Sarah Doucet
    • Soutien artistique : Kemi Craig, Josh Hite, Lee Su Feh
    • Coproduction : Agora de la danse, Centre national des arts, Sophiensaele
    • Résidences de création : Agora de la danse, Centre national des arts – Programmes artistes invités en danse, Dance Victoria, Left of Main (Vancouver) The Scotia Bank Dance Centre (Vancouver)

    Avec le soutien du NATIONALES PERFORMANCE NETZ International Guest Performance Fund for Dance, soutenu par le Federal Government Commissioner for Culture and the Media.

    Le goût de la danse

    Le public est invité à découvrir les habitudes et les histoires culinaires de quelques artistes de l’Agora, le temps de quelques bouchées partagées à la sortie du spectacle. Pour se donner autrement le goût de leur danse. Après la représentation du samedi 22 octobre, 16h avec Justine A. Chambers et Laurie Young

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité