Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Festival d’été de Québec dévoile sa programmation

    13 mars 2018, 00h00

    Le Festival d’été de Québec marque un grand coup en rassemblant les plus grandes têtes d’affiche de la scène musicale internationale et dévoile une programmation résolument actuelle pour sa 51e édition ! Foo Fighters, The Weeknd, Beck, The Chainsmokers, Shawn Mendes, Future, Lorde, Cyndi Lauper, Avenged Sevenfold et Dave Matthews Band se donneront tous rendez-vous à Québec du 5 au 15 juillet.

    Le Festival d’été de Québec dévoile sa programmation Concert sur les Plaînes d'Abraham.Photo: Sébastien Dion

    C’est à Patrice Michaud que le FEQ confie la soirée carte blanche pour un spectacle concept inégalé. Le FEQ accueillera également le mythique Neil Young pour sa toute première visite dans la Capitale : un passage longuement attendu qui risque d’être fort couru pour son unique spectacle présenté au Canada.

    « Le FEQ a passé un cap important avec son 50e anniversaire. On regarde maintenant vers l’avant et on continue d’innover avec une programmation moderne et diversifiée. La prochaine édition suit de très près les tendances mondiales : on y cumule des têtes d’affiche de plusieurs grands festivals et nous sommes convaincus que des festivaliers de tous les coins de la planète se donneront rendez-vous ici cet été », a expliqué le directeur général par intérim, Claude Doré.

    Scènes extérieures

    
Des retrouvailles explosives sont à prévoir entre les festivaliers et les Foo Fighters, qui ont bien l’intention de terminer le spectacle d’anthologie de 4 chansons qu’ils avaient livré en 2015. Leur prestation avait alors été écourtée par un imposant orage. Depuis cette tournure pour le moins étonnante, les fans de rock étaient nombreux à réclamer ce retour des plus attendus. Les Foo Fighters donneront un seul spectacle au Québec et ce sera au Festival, le 9 juillet. Le folk-rockeur Frank Turner débutera la soirée, suivi du jeune et talentueux quatuor Greta Van Fleet avec une décharge d’énergie qui plongera les festivaliers au coeur du rock des années 70. Un style et une voix qui rappellent certainement Led Zeppelin et son chanteur Robert Plant.

    Parmi les soirées incontournables cette année, le FEQ est particulièrement fier d’enfin accueillir le légendaire Neil Young sur les plaines d’Abraham. « On travaille sur sa venue depuis des années et je suis particulièrement ravi de cette prise, d’autant plus qu’il ne fait que trois dates cette année. C’est une légende au même titre que Paul McCartney, The Rolling Stones, The Who et Bob Dylan. Il offre toujours des performances de grande intensité. Un spectacle mémorable nous attend, c’est assuré ! », se réjouit Louis Bellavance, directeur de la programmation. Avec de nombreux chefs-d’oeuvre tels « Heart of Gold », « Old Man », « Rockin’in the Free World », et « Harvest Moon », la réputation de ce personnage insaisissable n’est plus à faire. Rappelons qu’il se produira à Québec pour la toute première fois. Le fils de Willie Nelson et son groupe, Lukas Nelson & Promise of the Real, se chargeront de débuter la soirée pour ensuite rejoindre Neil Young sur scène, en programme principal.

    Le coup d’envoi de la 51e édition, le 5 juillet, s’annonce spectaculaire avec la star planétaire The Weeknd. Figurant parmi le top 5 des artistes en importance depuis les deux dernières années, fracassant tous les palmarès avec ses chansons « Can’t Feel My Face » et « Starboy », le torontois ne cesse de séduire grâce à un charisme indéniable et un R&B langoureux. Ayant collaboré avec Drake, Daft Punk, Ariana Grande et récemment avec Kendrick Lamar, le nouveau roi de la pop est prêt à faire des plaines d’Abraham un immense plancher de danse. La soirée débutera avec le collectif hip-hop Brockhampton, suivi du duo électro-pop Chromeo.

    La jeunesse sera à l’honneur le 8 juillet avec la nouvelle sensation pop Shawn Mendes. Si le prolifique chanteur a tantôt connu un succès instantané sur les réseaux sociaux, il a depuis envahi les ondes radio pour devenir la nouvelle coqueluche d’une génération. Parions que ses chansons à succès « Stitches » et « Treat You Better » feront chanter les Plaines ! Le duo électro-pop anglais Oh Wonder ouvrira la soirée dès 19h.

    Le 12 juillet, c’est le surdoué de l’indie-rock Beck qui fera vibrer la Scène Bell dans le cadre de sa première visite à Québec. Avec une proposition musicale aussi éclectique qu’unique, alliant rock expérimental, funk extravagant et rap, ce génie de la pop nous présentera ses plus grands succès dont le classique de 1994 Loser ainsi que du matériel de son plus récent opus intitulé Colors, mettant de l’avant un arc-en-ciel musical pop résolument plus festif, dansant et lumineux. En première partie, la réputée formation française Phoenix réchauffera les Plaines avec une indie-pop délicieusement rythmée, inspirée des années 70 et 80.

    Nouvelle reine de la pop intelligente, Lorde débutera sa tournée à Québec le 13 juillet pour ensuite s’envoler vers l’Europe. Couronnée d’une trentaine de prix aux Grammy, Brit et MTV Awards, grâce à des succès tels que « Royals », « Tennis Court » et « Team », la chanteuse néo-zélandaise poursuit son ascension exceptionnelle vers les plus hauts sommets. En ouverture, la colorée icône des années 80 Cyndi Lauper, responsable des succès « Girls Just Want To Have Fun », « Time after Time » et « True Colors », fera une rare visite en sol canadien, en exclusivité québécoise. Cette prestation sera précédée du duo électro-pop montréalais Milk & Bone qui fera planer les Plaines avec son univers atmosphérique déroutant et ses harmonies vocales envoûtantes.

    Le samedi 7 juillet, le rap sera à l’honneur avec le suave Future. Grâce à un flow hypnotique, à la fois rapide et souple, Future impressionne plus que jamais avec ses deux albums complémentaires, Future et HNDRXX, parus en 2017. S’il s’amuse à brouiller les pistes entre la pop, le rap et un R&B intrépide, l’industrie et les critiques eux y voient clair et lui promettent un avenir brillant. Sa prestation sera précédée du maître de l’old-school rap Busta Rhymes, l’un des rapper les plus importants des années 90, et de Loud, la fierté québécoise qui vit actuellement une montée fulgurante sur la scène rap internationale.

    Qui n’a pas entendu parler de The Chainsmokers cette année ? Le duo new-yorkais, qui fait sensation avec les succès « Don’t Let Me Down » et « Closer », nous assure une performance déchaînée pour la Soirée ElectroFEQ ! C’est accompagné de tous leurs musiciens que le duo se présentera sur la scène Bell des plaines d’Abraham le 11 juillet pour faire danser les festivaliers dans le cadre de ce rendez-vous annuel. Le Dj canadien Young Bombs, le duo house anglais Gorgon City et l’un des noms les plus recherchés de la scène hip hop actuelle Tory Lanez entameront la soirée de musique électronique, qui s’annonce être le plus grand déploiement de l’ElectroFEQ depuis sa création.

    Une ambiance survoltée est à prévoir à la scène Bell le 14 juillet. La formation métal Avenged Sevenfold, qui jouit d’une très grande popularité à Québec, est de retour dans la Capitale. Lors de leur dernier passage à Québec, en janvier, M. Shadows et sa bande avaient souligné en fin de concert le désir de revenir jouer au FEQ. L’appel d’A7X et des fans a été entendu. Gageons que les retrouvailles seront aussi intenses que par le passé. Performance scénique électrisante, refrains accrocheurs chantés à l’unisson : attendons-nous à une grande soirée.

    Comment clore ces 11 jours intensifs de musique ? Avec une superbe soirée en compagnie de Dave Matthews Band, le 15 juillet, aussi de passage pour la toute première fois à Québec. Le leader charismatique et ses talentueux musiciens, réputés pour leurs performances musicales enlevantes, revisiteront leurs succès façon « jam bands ». Avec un véritable mélange de rock, de jazz, de funk et de musiques du monde, le groupe originaire de Charlotte, en Caroline du Nord, a vendu plus de 30 millions de disques depuis le milieu des années 1990. Les premières parties seront assurées par l’énergique groupe australien John Butler Trio et le récipiendaire du meilleur album country de l’année 2017 au dernier gala des Grammy, Sturgill Simpson.

    Soirée Carte Blanche

    Fidèle à ses habitudes, le FEQ invite un artiste d’ici à faire de son spectacle un événement à grand déploiement. Cette année, c’est à Patrice Michaud que l’organisation donne carte blanche pour la soirée du 10 juillet. Gagnant du Félix de l’interprète masculin de l’année et de la chanson de l’année au Gala de l’ADISQ 2017, l’artiste jouit d’une cote d’amour extraordinaire du public. Les détails de son spectacle concept seront dévoilés dans les prochaines semaines.

    Parc de la francophonie

    Avec une programmation étoffée et remarquée, la Scène Loto-Québec et les artistes qui y défileront feront courir les foules. Ouvrons les festivités le 5 juillet avec les légendaires Jethro Tull. Grâce à un style musical progressif aux mélanges de rock, blues, classique, celtique et son travail unique de flûtiste, Ian Anderson et sa bande feront assurément sensation. En ouverture, Altin Gün et le collectif musical et artistique Yamantaka Sonic Titan.

    Le 7 juillet, le FEQ présente un véritable événement musical : un hommage symphonique à Serge Gainsbourg, interprété par celle qui a partagé sa vie durant de nombreuses années, Jane Birkin. Elle sera accompagnée sur scène de l’Orchestre Symphonique de Québec dirigé par Simon Leclerc. Une oeuvre réalisée avec le talentueux compositeur Nobuyuki Nakajima.

    Un univers planant attend les festivaliers le 6 juillet avec le producteur anglais Bonobo Live (Simon Green), qui présentera son plus récent album « Migration », accompagné de ses musiciens. Ce projet électro-jazz downtempo rythmée puise ses inspirations sur le thème des rencontres, des imprévus, tout comme du déplacement de cultures propre à notre époque. L’étoile montante de l’électro-pop Geoffroy, qui avait charmé un Impérial Bell plein à craquer lors d’une Nuits FEQ en novembre dernier, a bien l’intention de conquérir un plus large public en présentant son album Coastline, encensé par la critique.

    Avec des spectacles à guichets fermés partout au Canada et aux États-Unis, elle est le nouveau visage de la musique anglophone québécoise. Le phénomène Charlotte Cardin bercera les festivaliers en compagnie d’Aliocha et de The Spencer Lee Band, le 10 juillet prochain. Le 14 juillet, ce sera au duo 2Frères d’animer la foule. En peu de temps, le groupe a cumulé éloges et réussites et défile à vive allure sur la route du succès. Ils réchaufferont le coeur des festivaliers avec leurs paroles sensibles et leurs mélodies entraînantes.

    Chouchou des critiques et tout aussi apprécié du public, le groupe américain The War on Drugs prendra possession du Parc de la Francophonie le 8 juillet avec ses airs folks rock, profonds et inspirés par Dylan et Springsteen. Le 13 juillet, au tour de la bande d’Olivier Langevin, Galaxie, de faire lever le plancher de danse avec un son stone rock groovy et psychédélique en présentant le premier spectacle à Québec de la tournée Super Lynx Deluxe. Puis, le 15 juillet, retour dans les années 90 avec un incontournable de la scène punk-rock, le groupe canadien Sum 41 ! Après sa tournée mondiale Does This Look Infected ?, la formation revient en force clôturer le FEQ. Parmi les spectacles d’ouverture à ne pas manquer : deux des quatre finalistes de la série musicale Apéros FEQ présentés par 98.9 Énergie, Lou-Adriane Cassidy et Casual Rites, le groupe rock canadien PUP, récipiendaire de nombreux prix et nominations ainsi que le duo sud-africain de rock psyché et bruyant, Make-Overs.

    Québec-Acadie : spectacle concept le 9 juillet

    En collaboration avec le Centre de la Francophonie des Amériques et le Congrès Mondial Acadien, le FEQ proposera une grande rencontre des cultures francophones avec des artistes issus de différents milieux. Une soirée riche en couleur et en émotion, alors que joueront ensemble plusieurs interprètes établis ainsi qu’une poignée de musiciens de la relève. Les détails de la soirée Québec-Acadie seront dévoilés dans les prochaines semaines.

    Place D’Youville

    Pour vibrer au son des musiques du monde et découvrir des étoiles internationales, c’est à la Place d’Youville que ça se passe. Dansez au son de la pop urbaine de Jain, du ska-reggae légendaire de The Skatalites, de l’afrobreat de l’incontournable Femi Kuti, du soul festif de St.Paul and the Broken Bones. Laissez-vous surprendre par le flamenco-pop d’un des groupes latins les plus influents Marinah / Ojos de Brujo, la fanfare soul de The Soul Rebels, l’électro-soul urbain de Busty and the Bass, le blues de Mississippi Heat, les rythmes maghrébins de Gabacho Maroc et la musique du monde à son meilleur avec la brésilienne Flavia Coelho. De plus, les amateurs de musique francophone seront heureux de retrouver Klô Pelgag, l’auteur-compositrice-interprète de l’année au gala de l’ADISQ 2017, qui présentera un spectacle grandiose accompagné d’une dizaine de musiciens. Une programmation qui vaut certainement le coup d’être explorée en détail afin de ne rien manquer.

    Espoir FEQ : redécouvrez Matt Holubowski

    Le multi-instrumentiste et auteur-compositeur Matt Holubowski, récipiendaire du prix Espoir FEQ 2017, revient charmer la foule le 6 juillet. Rappelons qu’au lendemain de sa performance remarquée en 2017, le lauréat avait reçu une bourse de 10 000$ offerte par Sirius XM et le FEQ ainsi qu’une guitare personnalisée fabriquée par le luthier Pierre-Luc Asselin. Ce prix, décerné par le Festival et présenté par le gouvernement du Québec, lui a également permis de rayonner sur différentes scènes au Québec et en Europe. En ouverture, découvrez Rebecca Noelle qui s’est pour sa part démarquée au Ottawa Bluesfest, ainsi que le gagnant du prix Espoir au Printemps de Bourge (à venir en avril).

    Place de l’Assemblée-nationale

    Le Coeur du FEQ propose une programmation d’artistes émergents qui valent définitivement le détour ! Voyez le jeune torontois Scott Helman, devenu célèbre grâce à sa chanson « Bungalow », qui a atteint plus de 9 millions d’écoutes sur Spotify. Une ambiance très groovy régnera au Coeur du FEQ avec la musique festive de Sax Machine, la pop-electro de Pale Grey et ou encore le disco funk old school de la formation The Funk Hunters. À ne pas manquer, le duo canadien indie-rock Partner, coqueluche de la communauté LGBT et l’impressionnant duo sud-africain Make-Overs.

    Lieu de rassemblement couru depuis sa création et destination musicale incontournable, le Coeur du FEQ modifie légèrement sa configuration pour améliorer le confort des festivaliers. La scène sera reculée de près de 30 pieds afin de laisser davantage d’espace aux nombreux curieux et passionnés qui souhaiteront profiter de son ambiance unique.

    Impérial Bell

    Encore une fois cette année, les têtes d’affiche de l’Impérial Bell sont nombreuses, et diversifiées ! En raison de son grand succès, la formule de l’an dernier demeure, soit deux spectacles en soirée suivi d’une prestation en late night, à 23 h 30. Le FEQ débute en force avec une soirée jazz vocal mettant en vedette Lizz Wright avec sa voix feutrée gorgée de soul, ainsi que l’étoile montante européenne Mélanie De Biasio. Une soirée coup de coeur attend les amateurs de folk le 6 juillet avec l’auteur-compositeur britannique Passenger. Des soirées francos de haut calibre y attendent également les festivaliers : Pierre Lapointe, Mononc’ Serge, les très festifs Québec Redneck Bluegrass Project, Canailles, le groupe hip-hop de l’année Alaclair Ensemble ainsi que le retour surprenant du rock’n’roll garage de Le Nombre.

    D’autres moments forts sont à prévoir, notamment avec le groupe indie-rock américain Car Seat Headrest, ou encore le rock abrasif de Metz et des punks rockeurs Chixdiggit. Une soirée nostalgie le 13 juillet offrira un saut dans le temps avec les groupes rock des années 80 the Box et Glass Tiger, ce groupe culte qui ont vendu plus de 5 millions d’albums en carrière ! C’est au groupe montréalais, à la notoriété grandissante, The Franklin Electric qu’est confiée la clôture de ces 11 jours de festivité à l’Impérial Bell.

    Nouveauté : Jazz au Théâtre Petit Champlain

    Une nouvelle scène s’ajoute cette année à l’offre du Festival ! Avec une programmation dédiée au jazz, les festivaliers seront ravis de découvrir ou redécouvrir l’ambiance intimiste du Théâtre Petit Champlain (TPC). Pas moins de 6 spectacles, proposant des artistes du Québec, du Canada, du Royaume-Uni et d’Israël – dont Chet Doxas, Ala.Ni et Shai Maestro - sont à l’horaire. Ces concerts seront accessibles gratuitement pour les détenteurs de laissez-passer et de carte ZAS du FEQ. Ces derniers devront simplement réserver leur place par téléphone à la billetterie du TPC (limite de 2 places par soir pour un ou plusieurs spectacles) et récupérer leur billet tout au plus une heure avant le spectacle. Les places sont limitées (50). Les spectacles seront également ouverts à tous ceux qui ne possèdent pas de laissez-passer du FEQ, moyennant l’achat d’un billet.

    District Saint-Joseph

    Le District Saint-Joseph sera assurément le lieu de rassemblement de prédilection pour des fins de soirées bien animées. De 22h à 23h30, les festivaliers pourront y poursuivre leur veillée et y faire la fête. Cette année, les artistes offriront deux soirs consécutifs de spectacles. Les festivités débuteront avec la formation pop-rock Bella’s Bartok les 5 et 6 juillet. La canadienne Elise LeGrow envoutera à son tour le District le 7 et 8 juillet avec son R&B accrocheur. Le groupe soul The Julian Taylor Band animera la place les 12 et 13 juillet et c’est le trio indie-pop canadien Hey Ocean ! qui clôturera le Festival le dernier samedi et dimanche de l’événement. Les Dj’s qui seront présents pour animer les fins de soirée seront annoncés sous peu.

    L’Anti, bar et spectacles

    Le talent local est mis en valeur à l’Anti cette année, qui propose une programmation alternative, émergente. Nouveauté cette année : l’Anti présentera trois spectacles plutôt que deux, et débutera les concerts à 17h chaque soir. Outre les nombreuses découvertes, les mélomanes seront ravis du passage de la formation folk-punk de Vancouver, The Dreadnoughts, le 7 juillet, ainsi que de la visite du groupe de punk français Tagada Jones, qui viendra brûler les planches le 11 juillet. L’ambiance générale de cette salle ne risque pas d’être ennuyante avec son amalgame de rock de tous genres, de métal, de folk, de rap et de hip-hop.

    Tous les détails de la programmation sont disponibles au infofestival.com.

    DANS NOS ARCHIVES

    Infinity II, une projection qui ralentit le temps

    Infinity II, une projection qui ralentit le temps

    Avec Infinity II, l’artiste sud-coréenne Heewon Lee plonge les visiteurs du Mois Multi dans un espace immersif où le flux inversé d’une chute d’eau provoque un état (...)

    Suite