Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    « SEX(E) » : l’influence des genres vue par le Théâtre de la Bourde

    6 décembre 2017, 00h08

    Le Théâtre de la Bourde présente à l’Espace La Risée les 7-8-9, 14-15-16 décembre à 20h la pièce « SEX(E) » de l’auteure Pascale Marineaum dans une mise en scène Yann Aspirot, avec Yann Aspirot, Jade Barshee, Maxime Isabelle, Pascale Marineau et Lilie-Rachel Morin. Olivia Watson signe la conception décor et costumes. Marie-Hélène Grisé assure la direction technique.

    « SEX(E) » : l’influence des genres vue par le Théâtre de la Bourde «SEX(E)» .Photo: Affiche (portion)

    Synopsis : « Hey ! Savez-vous c’est quoi la différence entre un homme pis une femme ? » Oui, le sexe. « Hey ! C’est-tu moi ou les hommes pis les femmes c’est pas pareil ? » Effectivement. Ce sont des genres différents qui s’influencent beaucoup et parfois d’une drôle de façon. « Hey ! Y’a-tu juste moi qui trouve que la catégorisation par le genre, des fois, c’est pas mal absurde ? » Non. Le Théâtre de la Bourde le pense aussi et propose un spectacle sur le sujet.

    Démarche

    Le Théâtre de la Bourde propose un spectacle-laboratoire exposant certaines de ses réflexions sur l’influence du genre. Que ce soit dans les rapports sociaux, sur la parole, dans les images exposées à la télévision ou sur le Web, le sexe affecte notre façon de communiquer et de nous comprendre. Il teinte notre opinion. Il nous divise. Il nous fait angoisser, mais nous fait aussi jouir. Dans ce spectacle à tableaux, vous verrez comment le genre exerce, parfois de façon absurde, sa grande influence. Comment il modifie l’interprétation d’une situation. Comment il domine et dirige notre esprit. Et surtout, comment il est la source de bonnes rigolades. Si vous en avez assez que ce soit la belle grande blonde qui meurt en premier dans les films d’horreur, que les hommes riches soient les seuls à pouvoir gouverner un pays, ce spectacle est un incontournable pour vous.

    Les billets sont en vente sur www.lavitrine.com ou à la porte, en argent comptant au prix de 20 $ (15 $ pour les étudiants, tous frais compris), le soir-même des représentations, dès 19h30.

    DANS NOS ARCHIVES

    Le directeur artistique Francis Tremblay croit à la collaboration

    Le directeur artistique Francis Tremblay croit à la collaboration

    Le directeur artistique de « Série noire », Francis Tremblay, a commencé en cinéma avec un de ses amis. Ensemble, ils ont fait des films. Puis, au moment de choisir un programme universitaire, (...)

    Suite