Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Centre d’art Diane-Dufresne présente « Regards croisés sur une oeuvre inachevée… »

    24 janvier 2018, 00h00

    Le Centre d’art Diane-Dufresne, de Repentigny, tiendra une importante exposition dédiée à l’oeuvre de Janine Leroux Guillaume qui sera ouverte au public du 24 janvier au 18 mars 2018. Cette rétrospective intitulée « Regards croisés sur une oeuvre inachevée — Janine Leroux Guillaume et Pierre Guillaume », a pour but de mettre à l’avant-plan l’imposante oeuvre de ce maître-graveur et de son compagnon de toujours et fidèle collaborateur, lesquels ont contribué significativement au rayonnement de l’art contemporain québécois.

    Le Centre d’art Diane-Dufresne présente « Regards croisés sur une oeuvre inachevée… » «Hâvre en tête».Photo: Janine Leroux Guillaume

    « Il existe de nombreuses femmes artistes qui ont eu un impact déterminant sur l’évolution de l’art au Québec, particulièrement depuis le début du 20e siècle et Janine Leroux Guillaume est l’une de celles-là. Il est tout indiqué de mettre en lumière son importante contribution au monde de la gravure et de l’estampe au Québec et au Canada. Elle l’en est une figure de proue incontournable méconnue du grand public », souligne la commissaire de l’exposition, Natalie Valade.

    Janine Leroux Guillaume fait partie de ces femmes, artistes multidisciplinaires résolument dédiées à la création, qui ont oeuvré dans les mêmes cercles artistiques, fraternisé et parfois même, échangé des collaborations avec tous ces artistes emblématiques de l’histoire de l’art contemporain et du monde culturel québécois. Elle a côtoyé, entre autres, les signataires du manifeste Refus global en passant par les monstres sacrés de la littérature et de la poésie, tels que Gaston Miron, Jacques Brault ou Gilbert Langevin pour ne nommer que ceux-là. Sa maîtrise des diverses techniques en gravure a influencé de nombreux graveurs québécois, dont Albert Dumouchel. Janine Leroux Guillaume et Pierre Guillaume ont aussi su reconnaître la force et la détermination qui se dégagent de l’Oeuvre gravée de la Repentignoise Diane Joyal.

    Rares sont les artistes canadiens invités par le célèbre atelier Lacourière-Frélaut, à Paris. Janine Leroux Guillaume l’a été de 1959 à 2000 et elle y a créé et imprimé plusieurs oeuvres majeures. Sa capacité à travailler des plaques de cuivre de grandes dimensions notamment, son flair pour des choix complexes de couleurs et sa maîtrise exceptionnelle des techniques de la gravure comme la « manière noire », les eaux fortes, la taille douce et l’aquatinte ont permis à Janine Leroux Guillaume de réaliser des oeuvres majeures qui font partie d’importantes collections publiques et privées notamment le Musée national des Beaux-arts du Québec, le Musée des Beaux-arts de Montréal, le Musée des Beaux-arts du Canada, le Musée d’Arts contemporains, la Boston Public Library ainsi que les collections SNC-Lavalin et la Collection Loto-Québec qui a acquis une trentaine d’oeuvres de l’artiste.

    L’oeuvre de Janine Leroux Guillaume dont la carrière s’étale sur sept décennies (près de 75 ans) et qui est empreinte de nature et de mysticisme se décline sous diverses formes et médiums : gravure, peinture, aquarelle, collage, dessin et sculpture. Cette nature qu’elle a tant aimé côtoyer et qui a été sa principale source d’inspiration sera un thème récurrent tout au long de cette exposition.

    Janine Leroux Guillaume s’est retirée du monde artistique il y a cinq ans. Son conjoint, Pierre Guillaume, est le gardien de son oeuvre, mais aussi un érudit du monde de l’art. Il a été l’artisan imprimeur privilégié de Janine Leroux Guillaume et il demeure le témoin privilégié du travail et de l’oeuvre de son épouse. Pierre Guillaume a offert une très précieuse contribution à toutes les étapes de l’organisation de cette première rétrospective qui permettra aux visiteurs de comprendre et d’apprécier l’art de la gravure et de l’estampe, un médium qui gagnerait à sortir de la confidentialité.

    La commissaire de l’exposition Natalie Valade ainsi que Pierre Guillaume, offriront des visites commentées de l’exposition les samedis 14 et 17 février prochain à 14 h.

    Le Centre d’art Diane-Dufresne est situé au 11, allée de la Création, Repentigny, QC J6A 0C2. Téléphone : 450-470-3010.

    DANS NOS ARCHIVES

    40 ans ADISQ : Le hip hop prend sa place dans les salles au Québec

    40 ans ADISQ : Le hip hop prend sa place dans les salles au Québec

    Steve Jolin, aussi connu sous son nom d’artiste de hip-hop Anodajay, a lancé Disques 7ième Ciel pour développer sa propre carrière. En 2006, Samian se joint à l’étiquette, puis, un an (...)

    Suite