Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Télé-Québec diffusera le « Le commerce du sexe » ce lundi à 20 h

    25 mai 2015, 00h00
         |      Article rédigé par Le Lien MULTIMÉDIA.

    Depuis une trentaine d’années, et avec l’essor d’Internet, le commerce du sexe s’est développé à l’échelle planétaire jusqu’à devenir aujourd’hui une industrie milliardaire. « Le commerce du sexe » s’y intéresse de près. Le film, qui a connu un véritable succès critique et public à sa sortie en salle, sera diffusé à Télé-Québec dans une version documentaire le lundi 25 mai à 20 h.

    Télé-Québec diffusera le « Le commerce du sexe » ce lundi à 20 h «Le commerce du sexe» (Charlie).Photo: ONF

    Réalisé par Ève Lamont, « Le commerce du sexe » propose une incursion dans un univers brutal dont les acteurs principaux banalisent la portée de leurs actions en réduisant l’exploitation sexuelle au rang d’une simple transaction. Par les propos éclairés de spécialistes et la richesse des témoignages d’hommes et de femmes qui s’affairent dans l’industrie du sexe, ou qui l’ont quittée, ce documentaire révèle l’envers du décor d’un esclavage des temps modernes. Prostitution de luxe ou de rue, agences d’escortes, salons de massage, bars de danseuses, industrie de la pornographie ou tourisme sexuel, ce commerce du corps de la femme et de la jeune fille est tentaculaire et les conséquences, dramatiques.

    Des chiffres qui font frémir :

    • Au Canada, l’âge moyen au moment d’entrer dans la prostitution se situe entre 14 et 15 ans selon le Conseil du statut de la femme, Avis sur la prostitution, 2010
    • À l’échelle mondiale, la traite à des fins d’exploitation sexuelle rapporte 99 milliards de dollars américains par an, principalement aux mains des groupes criminels selon l’Organisation internationale du travail, Profits et pauvreté : l’économie du travail forcé, 2014.
    • 71 % des femmes prostituées ont été soumises à des violences physiques et 63 % ont été violées en situation de prostitution.
    • 89 % des femmes prostituées veulent quitter l’industrie du sexe et le feraient si elles le pouvaient.

    « Le commerce du sexe » est une traversée des apparences dont personne ne sort indemne. Dans cet univers, les femmes et les filles abusées sont condamnées au silence. Le lundi 25 mai, le public est invité à participer à la séance de twivage avec la réalisatrice Ève Lamont et les membres de l’équipe de production. Mot-clic : #CommerceDuSexe. Facebook : Le Commerce du sexe. Twitter : Le Commerce du Sexe

    Ève Lamont

    Réalisatrice et caméraman chevronnée, Ève Lamont est un électron libre qui plonge au coeur de réalités sociales souvent occultées. Depuis Méchante job (2001), son premier long métrage documentaire, elle n’a cessé de pratiquer un cinéma engagé et citoyen qui s’intéresse aux exclus et aux sans voix de nos sociétés marchandes (« Pas de pays sans paysans » en 2005, « L’imposture » en 2010). En 2003, son film « Squat ! » a reçu le prix de la meilleure réalisation en long métrage documentaire canadien aux Hot Docs de Toronto. Dans son plus récent film, « Le commerce du sexe », la cinéaste nous propose une incursion dans les méandres d’une industrie méconnue aux ramifications multiples.

    « Le commerce du sexe »

    • Réalisatrice : Ève Lamont
    • Productrices : Nicole Hubert, Sylvie Van Brabant – Les Productions du Rapide-Blanc
    • Nathalie Cloutier, Colette Loumède – Office national du film du Canada
    • Produit par Les productions du Rapide Blanc en coproduction avec l’Office national du film du Canada – Québec, 2015

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité