Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    « Les astres se sont alignés » pour que 20some sorte « Home Run »

    25 novembre 2021, 07h25
         |      Article rédigé par Arnaud Perron-Bouchard.

    D’abord connu comme membre du groupe Dead Obies, qui a sorti cinq albums et un EP depuis 2012, le rappeur 20some a dévoilé « Home Run », un premier effort solo sorti fin octobre. C’est un opus purement rap pour cet artiste à la plume raffinée. Le Lien MULTIMÉDIA s’est entretenu avec 20some pour en apprendre davantage sur son premier long jeu.

    « Les astres se sont alignés » pour que 20some sorte « Home Run » 20some.Photo: Courtoisie

    Le lancement de « Home Run » avait lieu le 4 novembre dernier au Cabaret du Lion d’Or dans le cadre du Coup de coeur francophone. Il s’agissait de la première fois que 20some sautait seul sur scène, habituellement accompagné des quatre autres membres de Dead Obies. « Le défi, c’était de mettre la foule à l’aise et de bien assurer l’interaction avec le public. Ce n’est pas une chose que je suis habitué de faire », avoue le rappeur.

    Trentenaire et nouvellement père, 20some arrive avec un album personnel et mature, bien différent de son travail en quintette. On reconnaît toutefois l’écriture agile et la capacité impressionnante de marier le français avec l’anglais de celui qui signe ce projet sous l’étiquette Joy Ride Records. « Je voulais faire comprendre aux gens que tu peux faire ce que tu veux en restant toi-même. Si tu veux le faire à ta manière, tu peux le faire. Tu n’as pas besoin de rentrer dans un certain carcan. J’y suis allé avec quelque chose de très personnel sans avoir peur de me dévoiler. Dans le monde du rap, on met beaucoup de l’avant nos bons coups et nos succès, mais on ne parle pas souvent de nos moins bons. Pourquoi le rap ne pourrait pas s’accoler à une personnalité plus vulnérable ou imparfaite ? », se questionne 20some.

    « Devenir père, ça change ma vie et mes priorités. Par définition, quand tu choisis de devenir père, c’est parce que tu veux passer à autre chose. Il fût un temps dans ma vie où je pensais qu’avoir des enfants était synonyme avec renier une autre vie. Maintenant, je vois plus que j’embarque dans une nouvelle vie et il n’y a rien que je laisse derrière que je regrette. Quand on vieillit, on change de valeurs. Je pense qu’avec Dead Obies, j’avais un peu fait le tour de l’apologie de l’excès. Je me suis demandé si c’était vraiment cela que je voulais. Je me suis aussi rendu compte que les moments où j’étais le plus heureux dans ma vie, ce n’était pas quand j’étais en tournée et que l’excès me tombait dessus. Je suis un gars assez simple. Ce que j’aime le plus dans la vie, c’est quand je reviens de tournée et que je peux voir mes amis proches sans être le centre de l’attention. Est-ce qu’être connu, c’est quelque chose que j’aime ? J’en suis venu à la conclusion que pas du tout. Si j’avais le choix, j’aimerais faire ma musique et que personne ne me connaisse. »

    Bien que Dead Obies soit un des groupes de rap québécois les plus influents de la dernière décennie, cela n’a pas empêché les membres de se produire en solo parallèlement. Joe Rocca a sorti un album en 2017 et Snail Kid cumule les projets avec son frère et son père au sein du trio Brown Family. En 2018, Yes Mccan avait quitté le groupe pour se concentrer sur sa carrière en soliste. Nombreux étaient les amateurs du groupe qui attendaient impatiemment d’entendre la prose de 20some. « Je prend beaucoup de temps à faire mes trucs. Ce n’est pas un album que j’aurais pu faire vite entre deux projets. Ça fait longtemps que j’y pense, mais cela s’est fait somme toute assez rapidement. La pandémie m’a donné une pause professionnelle pour réaliser ce projet. Il y a eu aussi beaucoup de changements majeurs dans ma vie, comme le fait de devenir parent. J’avais le temps, mais aussi beaucoup de choses à dire. Les astres se sont alignés », explique l’artiste.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité