Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Agora de la danse accueille « Non de nom » de Line Nault

    20 octobre 2021, 00h05

    Avec « Non de nom » de Line Nault, le spectateur est invité à naviguer au coeur d’un laboratoire vivant à la croisée de l’installation, du mouvement, de la performance et des arts numériques. Comme un kaléidoscope, comme si cinq chambres avec des lumières différentes ouvraient sur la même étrange maisonnée. L’oeuvre sera présentée du 10 au 11 novembre.

    Agora de la danse accueille « Non de nom » de Line Nault «Non de nom».Photo: Ariane Plante

    Ici, point de narration, de chronologie, ni d’étapes, toute la salle sert de terrain de jeu. Les stations découpent l’espace en un labyrinthe d’alcôves, dédale de petites galeries que le public découvre à son rythme. De notre propre perception de nous-mêmes, en passant par les rites de passage qui cristallisent notre identité jusqu’à l’éternelle question du «  Qui suis-je  ?  », cette pièce est un véritable poème-puzzle qui démultiplie les points de vue, pour mettre en lumière notre impossible quête d’identité originelle.

    S’il y a beaucoup d’écrans, d’interactivité, de fin travail de programmation dans Non de nom, on est loin du freak-show technologique ostentatoire. Chez Line Nault, les dispositifs médiatiques et numériques servent d’abord une dramaturgie, un propos et une démarche assez conceptuels. Ce sont des outils, des supports et non une fin en soi.

    Au fil des stations, les interprètes se révèlent à travers des actions simples pour les détourner parfois aussitôt grâce aux dispositifs technologiques interactifs. Aux quatre interprètes se joint virtuellement, car à distance, Alexandre St-Onge. Entité omnisciente, il œuvre par caméra-écran interposée et livre des performances visuelles et sonores qui accompagnent ou qui font carrément intrusion dans les actions des autres stations.

    Le titre, dont l’énigme se dissipe pour faire lumière : en niant cela même par quoi on se définit — le nom — ce titre annonce l’œuvre et assume son impossible quête. Comme un jeu de «  qui suis-je  » auquel toute réponse se dérobe ou qui se fragmente en d’innombrables possibles.

    Line Nault s’intéresse au perceptif plus qu’au spectaculaire. Par le corps qui parle ou qui bouge, elle fait apparaître les structures invisibles des mécanismes humains et des comportements de machines. Elle qualifie sa démarche d’«  interstitielle  », tant dans son travail sur le corps que dans son regard sur les pratiques artistiques.

    En 2018, Line présente une œuvre performative avec danse, vidéo et lutherie numérique interactive intitulée « SuperSuper ». Artiste associée chez Recto Verso de 2011 à 2016, elle y produit dans le cadre de son mandat artistique les pièces « Là » (installation participative), « 2012 » (installation interactive) et « Attachée » (version spectacle, installation-performance et livre). Par ailleurs, elle présente ces dernières années « Super 8 », « La problématique de l’erreur », « Kitmobile », « L’espace des autres », « Revenir en avant », et « Vivarium ». Ses projets sont souvent articulés autour d’une lutherie numérique conçue avec le studio Artificiel. Elle participe avec cette équipe aux projets « Séquelles-diffusion » et « Boules ».

    « Non de nom » de Line Nault

    • Une oeuvre de Line Nault
    • 10, 11, 12, 13 novembre 2021 – à partir de 17 h 30 - entrée progressive aux 15 minutes
    • Performance : Audrey Bergeron, Tony Chong, Jessica Serli et Peter Trosztmer
    • Performance espace lointain : Alexandre St-Onge
    • Lutherie numérique et dispositif médiatique audio-visuel : Alexandre Burton
    • Lumière et scénographie : Simon Guilbault
    • Costumes : Elen Ewing
    • Accompagnatrice et conseillère artistique : Ariane Plante
    • Direction photo : Les refuges et Les fleurs Philémon Crête
    • Création et fabrication des fleurs : Brigitte Breault
    • Musique additionnelle : Victor Burton Dallaire
    • Direction technique : Alex Larrègle
    • Configuration systèmes : Guillaume Arseneault
    • Aide technique : Jimmy Lakatos
    • Régie technique tournage : Les fleurs Fanny Arsenault-Villeneuve
    • Assistance technique tournage Les fleurs : David Lamarche
    • Graphisme : Jannicke Morissette
    • « Non de nom » a reçu l’appui financier du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada

    Une coproduction de Line Nault, du studio Artificiel et de l’Agora de la danse
    Résidences Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce et Agora de la danse

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité