Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Festival Quartiers Danses a conclu sa 19e édition

    22 septembre 2021, 00h42

    C’est le 19 septembre que s’est terminé la 19e édition du Festival Quartiers Danses (FQD). Du 8 au 19 septembre, le FQD a retrouvé le public, totalisant 12 500 festivaliers en salles, en contexte urbain et en ligne. En salles, ce sont 14 chorégraphes montréalais.es pour un total de 21 performances à la Cinquième salle de la Place des Arts, à la Salle Bourgie du Musée des Beaux-arts et à l’amphithéâtre du Musée McCord.

    Le Festival Quartiers Danses a conclu sa 19e édition Susan Paulson.Photo: Robert Tinker

    En contexte urbain, le FQD a présenté 54 performances de 21 chorégraphes montréalais.e.s dans 8 quartiers distincts : la Place des Festivals, l’Avenue du Musée, la Place du Marché Atwater, la Forêt Urbaine du Musée McCord, la Rue Bernard à Outremont, les Jardins Gamelin et le Lien Nord du Canal Lachine. Le FQD a également diffusé en ligne durant tout le festival, les 3 programmations cinéma de la 19e édition : les 16 co-productions 2020, les 2 nouvelles co-productions 2021, la programmation rétrospective de 13 ans de courts-métrages sur la danse de création et la programmation nationale et internationale.

    « Quelle belle surprise, les festivaliers étaient au rendez-vous, avides de culture et de danse, s’exclame Rafik Hubert Sabbagh, directeur général et artistique du FQD. Les chorégraphes et interprètes montréalais.e.s ont pu présenter leurs créations, impatient.e.s de côtoyer de nouveau la scène et le public. Non seulement la bienveillance, le bonheur et l’enthousiasme nous ont habités lors des 12 jours du festival, mais également tout l’été, nous étions présents pour fêter nos 19 ans pour soutenir et diffuser la danse de création !. »

    Retour sur la 19e édition : une programmation 100% montréalaise

    En salles, le FQD a ouvert le festival avec la chorégraphe Mohawk Barbara Kaneratonni Diabo et la compagnie de danse A’no :wara Dance Theatre pour présenter la nouvelle création « Sky Dancers (Danseurs du ciel) ». Durant les 12 jours du festival, à la Cinquième Salle de la Place des Arts, des chorégraphes comme Adrian W.S. Batt, James Viveiros en collaboration avec Sara Hanley ou encore Pauline Gervais ont présenté en première mondiale leurs nouvelles créations. Le FQD a eu l’honneur d’accueillir pour deux soirées, la chorégraphe et interprète Margie Gillis qui a présenté le projet « Héritage » existant depuis 10 ans, avec les performances en première mondiale « Histoire d’Isolement Programme 1 » et « Programme 2 » totalisant ainsi 10 nouvelles créations de danse.

    La chorégraphe Jeanne Renaud, considérée comme l’une des grandes fondatrices de la danse contemporaine au Québec et associée au mouvement des automatistes (1940), a présenté en première mondiale le projet « Renaud/Feldman » interprété par Louise Bédard et Marc Boivin à la Salle Bourgie du Musée des Beaux-arts de Montréal. La chorégraphe et interprète Suzanne Miller a quant à elle bénéficié d’une résidence de création à l’amphithéâtre du Musée McCord pour présenter la pièce « Needle and Thread ». La FQD a clôturé son festival en salle avec la pièce « The Smile Club » de la chorégraphe et interprète Kyra Jean Green de la compagnie Trip The Light Fantastic à la Cinquième Salle de la PDA.

    Une programmation en contexte urbain : au coeur de la rentrée culturelle montréalaise

    En contexte urbain, les festivaliers ont pu assister à 54 performances gratuites présentées par 21 chorégraphes montréalais.e.s comme Elon Höglund de la compagnie Tentacle Tribe, la Gargoyle Dance Company, Véronique Giasson, CORPUS Collective, Pauline Berndsen Danse ou encore James Viveiros et Nicolas Patry. En investissant 8 quartiers distincts en 12 jours, plus de 8 000 festivaliers étaient au rendez-vous à la Place des Festivals, à la Forêt Urbaine du Musée McCord, à la Place du Marché Atwater, à l’Avenue du Musée, sur la Rue Bernard à Outremont et au Lien Nord du Canal Lachine. Pour la première fois, le FQD a présenté un déambulatoire d’une trentaine de minutes au Lien Nord du Canal Lachine. Cette pièce mise en scène par Marc Béland a permis à 6 groupes faisant partie de la Vitrine émergente de présenter leurs nouvelles créations.

    De plus, pour fêter ses 19 ans, le FQD, a été présent, plus que jamais, dans l’actualité estivale en offrant du 28 juin au 3 septembre à toute la communauté de la danse montréalaise et aux artistes du festival, deux scènes permettant à plusieurs groupes de pratiquer leurs oeuvres devant un public de quartier, au Parc Gédéon-de-Catalogne. Cette initiative est une première mondiale permettant à plus d’une centaine de danseurs et une trentaine de chorégraphes de raffiner leurs oeuvres devant un public de citoyens de quartier du Sud-Ouest.

    Une programmation cinéma en ligne et en salle

    Le FQD a présenté au Cinéma du Musée des Beaux-Arts de Montréal la programmation cinéma comptant 40 courts métrages sur la danse de création répartie dans 3 programmes distincts : une programmation rétrospective de 13 années de courts métrages sur la danse de création, la programmation nationale et internationale, les 16 co-productions 2020 du FQD et les 3 nouvelles co-productions 2021 du FQD. Bonne nouvelle, il est possible de visionner les 40 courts métrages en ligne, jusqu’au 31 décembre 2021.

    Afin de rejoindre un public national et international, le FQD a rendu accessible, en ligne, les 40 courts métrages durant toute la durée du festival. Grâce à cette webdiffusion, en 12 jours, un total de 1 102 utilisateurs provenant du Canada, de l’Espagne, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne, des États-Unis, de la Géorgie et du Panama ont visionné les court métrages.

    Pour une deuxième année consécutive, l’accent a été mis sur les partenariats internationaux avec notamment La Fundicion basée à Bilbao, diffuseur spécialisé en danse, ayant aussi deux festivals. Le diffuseur a projeté en salles durant deux journées consécutives les 40 courts métrages de la 19e édition du FQD. Les projections ont rassemblé plus de 150 personnes en salle.

    Prix du festival

    Le jury du Festival Quartiers Danses a décerné, cette année encore, cinq prix : le prix d’honneur, le prix de la meilleure interprétation, le prix de la meilleure oeuvre chorégraphique en salle, le prix de la meilleure oeuvre chorégraphique en contexte urbain et le prix découverte.

    Les lauréat.e.s sont :

    Le prix d’honneur a été remis à la chorégraphe et interprète reconnue mondialement depuis 48 ans, Margie Gillis pour l’ensemble de sa carrière et son projet « Héritage ».

    Le prix de la meilleure interprétation a été décerné au chorégraphe et interprète Charles Brécard.

    Le prix de la meilleure oeuvre chorégraphique en salles a été remis ex aequo à la chorégraphe et interprète Véronique Giasson ayant dansé durant 8 ans aux Ballets Preljocaj à Aix-en-Provence et aux chorégraphes Vera Kvarcakova et Jérémy Galdeano, deux ex premiers solistes des Grands Ballets canadiens.

    Le prix de la meilleure oeuvre chorégraphique en contexte urbain a été remis aux chorégraphes et interprètes Maïka Giasson et Alexandre Wilhelm.

    Le prix découverte a été remis à la chorégraphe et interprète Jessica Joy Muszynski interprète chez Rubberband.

    Ce qui s’en vient après le festival

    Le Festival est à peine terminé que la prochaine édition est déjà en préparation. L’appel de projets pour la 20e édition du festival sera lancé dès le 5 octobre prochain. La 20e édition du FQD se tiendra du 7 au 18 septembre 2022 et fera un focus Pays-Basque/Espagne incluant quatre compagnies ainsi qu’un focus sur deux chorégraphes canadiennes basées à New-York. Bien sûr, les chorégraphes d’ici seront présent.e.s en majorité, pour souligner que Montréal est l’une des 7 capitales de la danse.

    Le FQD poursuit ses activités tout au long de l’année avec son département de médiation culturelle dans les quartiers de Montréal en faisant plus de 200 ateliers de médiation dans les centres sociaux, communautaires, éducatifs et de santé à chaque année.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité