Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    La plasticienne Carmelle Pilon partage ses « Bouleversements marins »

    10 juillet 2021, 00h07

    Pour amorcer la Décennie de l’océan (2021-2030), quoi de mieux qu’un plongeon dans l’univers pictural de la plasticienne Carmelle Pilon et de son exposition « Bouleversements marins ». Jusqu’au 29 août 2021, la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord présente près d’un millier de petites peintures des 3 000 réalisées par l’artiste au cours de cette dernière année, historique.

    La plasticienne Carmelle Pilon partage ses « Bouleversements marins » «Surpeche» de Carmelle Pilon.Photo: Courtoisie

    La pièce maîtresse, un triptyque intitulé Saint-Laurent, est composée de 300 miniatures de 4 x 4 cm. Navigue autour de cet hommage au fleuve, des tableaux d’une soixantaine ou moins de miniatures ainsi qu’une série d’estampes. Chacun de ses travaux représente à la fois les splendeurs du grand bleu et un de ses dérèglements  ; réchauffement climatique, déversements de pétrole, vortex de plastique, migrations mortelles, impacts sur la biodiversité, etc.

    Dès votre arrivée dans ses bouleversements, vous êtes fixés par L’œil de la baleine, un pastel aux couleurs intenses, vous situe au cœur de l’intention de l’artiste et de ses visions océaniques.

    En concevant ces miniatures, Carmelle oppose l’infiniment petit à l’infiniment grand. De très petites scènes marines, néanmoins porteuses d’immensité, se renforcent l’une l’autre et créent une version lyrique de nos océans. Chacune d’elle, que le public pourra observer à la loupe est unique et pourtant elles forment un tout. L’artiste déconstruit ainsi le paysage marin, puis le reconstruit avec délicatesse, telle une invitation à voir de plus près notre participation à l’accélération de la transition écologique.

    « Concernée, comme plusieurs de mes contemporains par les impacts de la pollution et du réchauffement climatique, c’est bien modestement que je souhaite avec cette action éclairer l’importance de lutter ensemble par de petits et grands gestes pour la planète bleue », confie Carmelle Pilon, à propos de l’exposition « Bouleversements marins ».

    Lors du parcours de l’exposition, chants de baleines, de mer et d’abysses vous accompagnent. La trame sonore est réalisée par l’artiste franco-iranien Arash Khalatbari (ARASHKHA) qui vit et travaille au coeur de l’océan Indien sur l’île de la Réunion. Cette collaboration réunit les visions picturales et les rêves acoustiques de deux artistes, situés à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, mais unis autour d’une fascination commune pour l’océan.

    • Finissage : 29 août de 14 h à 17 h

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité