Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le Centre de lutte contre la criminalité sur Internet du FBI enregistre plus de 2000 plaintes par jour

    21 juin 2021, 10h00
         |      Article rédigé par Khaoula Bidouh.

    La criminalité sur Internet n’a cessé d’augmenter au fil des ans, car de plus en plus de personnes utilisent Internet et les pirates trouvent de nouveaux moyens d’attaquer les systèmes vulnérables.

    Le Centre de lutte contre la criminalité sur Internet du FBI enregistre plus de 2000 plaintes par jour Cybercriminalité.Photo: Pete Linforth (via Pixabay)

    Selon une récente analyse d’Atlas VPN, le Centre des crimes sur Internet (IC3) du FBI enregistre environ 2 331 plaintes par jour. Le nombre de plaintes quotidiennes a été calculé en divisant un million par le nombre de jours nécessaires pour atteindre 6 millions à partir de 5 millions de cybercrimes.

    Les données sont fournies par la division du « Federal Bureau of Investigation appelée « Internet Crime Complaint Center ». L’IC3 recueille et communique ses données dans un rapport annuel et informe le public en envoyant des avis sur les nouvelles escroqueries ou l’augmentation de certains crimes.

    Il a fallu sept ans à l’IC3 pour atteindre son premier million de plaintes. En revanche, le dernier million de cybercrimes a été enregistré en 429 jours seulement. Il faut donc de moins en moins de temps pour obtenir un nouveau million de plaintes chaque année.

    Bien sûr, l’augmentation de ce nombre n’est pas seulement due au fait que la criminalité sur Internet est devenue plus courante. Une autre raison est que les gens sont devenus plus conscients de comment et où signaler de telles attaques. Un plus grand nombre de cas signalés aide le FBI à enquêter plus efficacement sur la cybercriminalité.

    Tendances en matière de cybersécurité en 2021

    Le premier semestre de 2021 a montré que la cybercriminalité continue d’évoluer. Par exemple, de nombreuses attaques par ransomware ont visé de grandes entreprises, car ce type d’attaque est une entreprise à faible risque pour les pirates et un moyen facile de gagner rapidement de l’argent.

    L’une des attaques par ransomware qui s’est distinguée cette année a été celle de Colonial Pipeline, largement couverte, fin avril. Les cybercriminels ont exigé une rançon de 4,4 millions $ US en bitcoins. Bien que Colonial Pipeline ait payé la rançon, le FBI a pu récupérer la majeure partie du paiement. En raison de cette attaque, de nombreux Américains ont dû faire face à des pénuries de gaz.

    Au milieu de la pandémie de COVID-19, les attaques par hameçonnage étaient également répandues parmi les pirates informatiques. Comme de nombreuses personnes ont commencé à travailler à domicile ou ont perdu leur emploi, elles sont devenues plus sensibles aux escroqueries par phishing. Les acteurs de la menace ont envoyé de faux courriels concernant des chèques de relance ou ont proposé d’autres aides financières aux personnes ayant souffert de la pandémie.

    Maintenant que les vaccins sont distribués, de nombreux criminels voient une autre occasion de tromper les gens pour qu’ils fournissent des informations sensibles. Les criminels se font passer pour des fonctionnaires et proposent de vacciner plus rapidement les habitants s’ils remplissent des documents contenant leurs données personnelles.

    Des cyberattaques similaires, voire plus vicieuses, vont probablement se poursuivre, car de nombreuses personnes et entreprises ignorent encore la menace croissante. Les exemples de cybercriminalité de ces dernières années ont montré qu’il vaut la peine d’investir du temps et des ressources pour contrer les acteurs de la menace et réduire les cyber-risques.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité