Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Voiture solaire : les étudiants de Polytechnique conduiront un prototype à deux passagers

    27 mai 2021, 00h10

    Le Projet Esteban de Polytechnique Montréal a présenté sa voiture solaire de nouvelle génération à l’occasion d’un dévoilement virtuel très attendu. Alors que les neuf générations précédentes de la voiture Esteban étaient des monoplaces de type futuriste et « challenger » (selon le jargon en anglais utilisé dans le domaine), Esteban 10 peut accueillir deux passagers et est plutôt de type « véhicule de promenade », ou « cruiser » en anglais.

    Voiture solaire : les étudiants de Polytechnique conduiront un prototype à deux passagers Voiture solaire .Photo: Courtoisie

    Il s’agit du premier prototype de voiture solaire à deux places à être produit par un comité technique universitaire au Québec.

    L’apparence du nouveau prototype diffère de celle des véhicules de génération précédente, avec sa carrosserie à hayon qui ressemble à celle des voitures grand public. Également, le prototype est doté de plus gros panneaux solaires et le poids de sa pile ne fait pas l’objet de contraintes, en fonction des modalités applicables à la catégorie des véhicules à plusieurs passagers de l’Innovators Educational Foundation (IEF).

    « Nous pensons que les véhicules conventionnels sont l’avenir des compétitions de voitures solaires », explique Annabelle Auger, codirectrice de la société technique Projet Esteban et étudiante au baccalauréat en génie industriel. « Prochainement, nous participerons aux mêmes compétitions de l’IEF et nous roulerons sur les mêmes pistes que les voitures de type « challenger », mais chaque catégorie a son propre classement et son propre podium. Pour les voitures « challenger » c’est uniquement la performance en piste qui compte, mais pour les voitures « cruisers », le système de points est plus complexe : on prend en considération le côté pratique du véhicule, le nombre de kilomètres par passager, la capacité de la pile, la vitesse moyenne visée, etc. », ajoute-t-elle.

    Caractéristiques techniques de la voiture solaire Esteban 10

    • Dimensions : 4,9 m x 1,8 m 1,2 m
    • Masse en service (sans les passagers) : 290 kg
    • Vitesse maximale (sur circuit) : 115 km/h
    • Vitesse moyenne de croisière : 50 km/h
    • Autonomie (batterie seulement) : 400 km
    • Motorisation : moteurs-roue triphasés Mitsuba
    • Puissance maximale par moteur : 2 kW
    • Capacité des panneaux solaires : 410 W + 417 W + 445 W
    • Capacité de la batterie au lithium-ion : 9 kWh
    • Voltage de la batterie : 108 V

    C’est lors de son 20e anniversaire, après s’être hissée sur la plus haute marche de la compétition Formula Sun Grand Prix 2018, que l’équipe a pris la décision audacieuse de changer l’orientation du projet et d’opter pour la conception d’un modèle biplace.

    « Ça a impliqué plusieurs défis ! Pour faire face aux contraintes apportées par l’ajout d’un passager, on a dû retravailler entièrement la coque aérodynamique ainsi que les systèmes mécaniques et électriques », souligne Benjamin Chassé, codirecteur de Projet Esteban et étudiant au baccalauréat en génie mécanique. « On a vraiment tout repensé de A à Z. Et il aussi fallu composer avec la pandémie, qui nous a ralentis et forcés à revoir notre échéancier ainsi que notre façon de travailler. »

    Environ 90 étudiantes et étudiants ont consacré des milliers d’heures au développement du prototype durant trois années. La société technique de Polytechnique compte actuellement 35 membres actifs.

    En temps normal, l’équipe de Projet Esteban aurait participé à la compétition American Solar Challenge 2021, un rallye d’endurance qui déroulera sur les routes de plusieurs états des États-Unis du 27 juillet au 2 août 2021. Cependant, en raison des restrictions de déplacement entre le Canada et les États-Unis et des mesures de quarantaine en vigueur, la société technique de Polytechnique envisage la réalisation d’autres activités cet été.

    « Nous serons à la rencontre des Québécoises et des Québécois cet été : notamment, nous envisageons un rallye de grande distance, si les conditions le permettent, dans le but de reproduire les conditions d’une compétition. Le but est de former nos nouveaux membres qui n’ont pas eu la chance d’aller en compétition encore », explique Annabelle Auger. « Notre objectif est de tester le véhicule et de former nos membres cet été, de régler les problèmes pour arriver au American Solar Challenge en 2022 avec un prototype fiable, qui nous assurera une bonne course ! »

    Soulignons que Projet Esteban avait également triomphé à la compétition Formula Sun Grand Prix en 2019 et ainsi remporté l’épreuve sur circuit fermé de l’American Solar Challenge pour une deuxième année de suite, en plus d’établir un record et d’obtenir un prix soulignant son travail d’équipe.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité