Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    [PODCAST] Line Katcho : l’expression du geste, au son et à l’image

    26 mars 2021, 07h35
         |      Article rédigé par Marie-Hélène Brousseau.

    Avec un bagage de pianiste classique – laissé de côté pendant un temps – la compositrice montréalaise Line Katcho est retournée aux études, question de se donner de nouveaux outils technologiques pour renouer avec la composition. Diplômée en 2016 du programme de composition électroacoustique au Conservatoire de musique de Montréal, la musicienne s’est vite taillée une place sur la scène de l’acousmatique et de la musique visuelle. Le Lien MULTIMÉDIA l’a rencontrée.

    [PODCAST] Line Katcho : l’expression du geste, au son et à l’image «Immortelle».Photo: Line Katcho

    « Immortelle », par Line Katcho.

    C’est au cours de ses cinq années d’études au Conservatoire que Line Katcho a découvert le visuel 3D et le potentiel de la vidéomusique. De manière très organique, de projet en projet, cette expression audiovisuelle est devenue centrale dans sa démarche artistique. « J’écoute la musique de façon très physique, le geste est important, j’aime bouger, je trouvais que c’était une façon de démontrer visuellement le mouvement de la musique. C’est ce qui m’excite beaucoup là-dedans, de compléter la musique. Et je trouvais que ça apportait une autre facette à l’expression que je pouvais donner dans le travail. »

    Toujours en exploration de nouvelles techniques et sources créatives, Line Katcho prépare souvent ses graphiques 3D à l’aide du logiciel Cinema 4D, pour les retravailler en direct à l’aide de VDMX. Parfois aussi — forte d’un autre bagage, celui-ci en photo — elle manipule des séquences tirées de captations vidéo. L’idée, c’est de trouver la combinaison expressive adéquate pour chaque projet, et de faire des essais, des expériences, qui mènent souvent à des découvertes intéressantes.

    « C’est très rare que je vais utiliser un outil, un logiciel pur. Ça va souvent être un amalgame. (...) Quand j’ai voulu travailler en live, j’ai commencé à utiliser VDMX. Ça m’a amené à utiliser d’autres techniques. Le programme je l’aime bien parce que tu peux créer tes propres modules, tes propres « shaders » aussi, il est assez ouvert. Et ça m’a comme mené, par défaut, à développer une forme de feedback, un élément assez prégnant dans les derniers trucs que j’ai faits, surtout dans « Immortelle » ; un simili pouring, un peu dans le style des expressionnistes. » Côté sonore, Line Katcho compose surtout pour l’instant avec des logiciels de synthèses tels Serum ou Spire, et projette à plus ou moins long terme de joindre à son équipement un synthétiseur analogique comme le Moog Voyager.

    « Immortelle », performance créée un 2018 et représentée tout récemment sous forme de captation dans le cadre de Hybrid - Cutting Edge Canada, était une première oeuvre pour laquelle Line Katcho dessinait une trame narrative – pas traditionnelle bien sûr, mais certainement assumée. « Je voulais travailler avec un visage. (...) De fil en aiguille, j’ai construit une narration qui veut, dans un sens assez large, nous mettre face à face avec nous-même. On a souvent tendance à se séparer de notre environnement, à le voir comme une entité séparée de ce que l’on est. [Au moment de créer « Immortelle »], je vivais quelque chose qui m’a fait réaliser à quel point on est partie intrinsèque de cet environnement. On n’est pas juste un produit de l’environnement, on est cet environnement-là. J’ai donc voulu mettre les deux en parallèle. »

    Dans le même projet, l’artiste a plongé dans ces grands concepts d’immortalité et de mortalité, et dans les sentiments qui accompagnent le lourd constat de l’incertitude de la vie. Plus qu’une narration de récit, « Immortelle » se présente plutôt comme une narration expressive, guidant le public à travers un parcours émotif marqué de fortes courbes et variations. La captation d’ « Immortelle » est accessible en ligne jusqu’au 31 mars 2021.

    En plus de son projet solo, Line Katcho sévit au sein de GGROUNDD, en duo avec le musicien Guillaume Cliche et dans lequel, jusqu’à présent, elle a composé les portions visuelles des projets. Ensemble, ils ont offert une performance à l’édition 2020 de MUTEK (qu’ils souhaitent fort représenter devant public après la pandémie) et proposeront, au mois de mai 2021 et en première québécoise, l’installation « Cristal métal » au Festival international de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV).

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité