Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le Musée d’art de Joliette souligne un an de Musée en quarantaine

    22 mars 2021, 10h14
         |      Article rédigé par Qui fait Quoi.

    Lancé en mode urgence le 18 mars 2020, le projet participatif Musée en quarantaine, du Musée d’art de Joliette, souligne son premier anniversaire. Ce projet d’échange créatif entre un musée et des citoyen.ne.s de partout au Québec posait alors et pose encore aujourd’hui la question du rôle des musées en société.

    Le Musée d’art de Joliette souligne un an de Musée en quarantaine Isaac Pontlevoy, «Un musée vivant», non daté, .Photo: Musée en quarantaine

    « À quoi servent les musées ? Je me pose cette question très régulièrement et depuis très longtemps, avance Jean-François Bélisle, directeur général et conservateur en chef du Musée d’art de Joliette. Il y a aujourd’hui très exactement un an, je me suis posé cette question alors que je me tenais devant le vide. Le vide d’un musée sans public et sans artistes. C’était un vendredi soir et debout autour des classeurs noirs du MAJ, avec l’équipe, on a décidé de faire un pas vers l’inconnu en lançant Musée en quarantaine. Je crois aujourd’hui que le MAJ et Musée en quarantaine servent, entre autres, à nourrir la communauté, dont nous faisons toutes et tous partie. À la nourrir d’idées, de questions, de défis et de beauté. »

    Pour amorcer sa nouvelle année, Musée en quarantaine mise encore davantage sur le dialogue entre le Musée et les citoyen.ne.s grâce à diverses formes d’échanges. Parmi les nouveautés qui voient le jour dès ce mois-ci :

    • Des témoignages sur le blogue de Musée en quarantaine des personnes qui ont répondu aux appels de créations à plus d’une reprise et, pour certaines, depuis les tout débuts ;
    • Une nouvelle série de balados qui s’intitule « Spécialiste en la matière » et qui parle d’art avec des intervenant.e.s qui ne sont pas du domaine des arts visuels ;
    • Une activité d’échange créatif gratuite, chaque mois, entre un artiste professionnel et les participant.e.s ;
    • Des collaborations thématiques avec diverses institutions muséales canadiennes.

    Rencontre virtuelle avec Martin Désilets

    Le lundi 29 mars à 12 h 30, Martin Désilets présentera une réflexion au sujet des résidences d’artistes en direct sur la page Facebook du Musée d’art de Joliette. Actuellement en résidence à L’Atelier Mondial, en Suisse, Martin Désilets abordera, en lien avec le thème du mois de mars de Musée en quarantaine, la notion de la recherche artistique dans le cadre des résidences d’artiste.

    « Les résidences d’artiste sont une sorte d’arrachement et de dépaysement volontaires, souligne Martin Désilets. Loin de la maison, des repères du quotidien et des proches, un nouveau cadre et de nouvelles perspectives s’offrent à nous [...]. Un espace de solitude, de réflexion et de doute s’entrouvre. On s’y perd, parfois. Mais on peut aussi s’y (re)trouver. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité