Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Planète + lance une programmation spéciale sur le cyberharcèlement

    26 février 2021, 00h04

    La chaîne PLANÈTE+ présentera une programmation spéciale sur les réseaux sociaux à l’aube de la semaine de relâche scolaire. Alors que l’on connait les méfaits de ces derniers dans notre société au quotidien, « Réseaux sociaux : Parents, si vous saviez ! » s’intéressera aux dangers qu’ils représentent pour les adolescents, le 28 février à 19 h 30.

    Planète + lance une programmation spéciale sur le cyberharcèlement Programmation spéciale.Photo: Planète +

    Suivra à 20 h 30 un documentaire choc sur les femmes victimes de cyberviolences, avec notamment le témoignage d’harceleurs, dans « Traquées ».

    Et pour la Journée internationale des droits des femmes, « Sous le radar : Harcèlement sexuel, Les femmes lèvent le voile » donnera la parole à ces héroïnes du quotidien qui dénoncent le harcèlement sexuel pour que la honte change de camp, le 8 mars à 21 h.

    La chaîne PLANÈTE+ présentera une programmation spéciale sur les réseaux sociaux à l’aube de la semaine de relâche scolaire. Alors que l’on connait les méfaits de ces derniers dans notre société au quotidien, « Réseaux sociaux : Parents, si vous saviez ! » s’intéressera aux dangers qu’ils représentent pour les adolescents, le 28 février à 19 h 30. Suivra à 20 h 30 un documentaire choc sur les femmes victimes de cyberviolences, avec notamment le témoignage d’harceleurs, dans « Traquées ». Et pour la Journée internationale des droits des femmes, « Sous le radar : Harcèlement sexuel, Les femmes lèvent le voile » donnera la parole à ces héroïnes du quotidien qui dénoncent le harcèlement sexuel pour que la honte change de camp, le 8 mars à 21 h.

    « Réseaux sociaux : Parents, si vous saviez ! » – dimanche 28 février à 19 h 30

    Sur leurs applications préférées, les adolescents ne retrouvent pas que leurs meilleurs amis. Il n’a jamais été aussi facile d’acheter de la drogue, aussi rapide de se faire enrôler par un proxénète ou d’entrer involontairement en contact avec un prédateur sexuel. Ni la toxicomanie, ni la prostitution, ni la pédophilie n’ont eu besoin d’Internet pour exister jusque-là, mais les réseaux sociaux ont rendu les choses plus faciles et plus rapides. Les adolescents se sentent à l’abri derrière leurs écrans, mais ce sont surtout les criminels qui peuvent mieux se cacher.

    « Traquées » – dimanche 28 février à 20 h 30

    Marine Périn a recueilli le témoignage de quatre femmes victimes de cyberviolences. Aujourd’hui sorties d’affaire, ces femmes livrent à cœur ouvert leurs histoires, leurs doutes, leur isolement, leur sentiment d’enfermement et la façon dont elles ont réussi à se dégager de ces relations violentes. Pour remonter à la racine du problème, la réalisatrice a réussi à rencontrer deux hommes auteurs de cyberviolences. Ils témoignent des mécanismes internes et émotionnels qui les ont poussés à devenir des harceleurs.

    « Sous le radar : Harcèlement sexuel, Les femmes lèvent le voile » – lundi 8 mars à 21 h

    Remarques libidineuses, sifflements, insultes, frottements dans le métro ou même violences physiques dans des lieux publics : chaque jour, des femmes sont confrontées au harcèlement sexuel. Armées de leur téléphone ou d’une caméra, elles sont de plus en plus nombreuses à filmer leurs agresseurs et à poster leurs enregistrements sur Internet. Anne-Charlotte Gourraud a rencontré ces femmes qui ont eu le courage de témoigner sur les réseaux sociaux. Une enquête sur les nouvelles formes de lutte virtuelle, comme ces sites qui appellent les victimes à témoigner, une application pour téléphone mobile, ou encore les chaines Youtube qui appellent à la riposte en affichant le visage de ces hommes indélicats pour que la honte change de camp.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité