Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Conservatoire d’art dramatique de Québec monte « Confrérie de parole »

    24 février 2021, 00h00

    Le Conservatoire d’art dramatique de Québec (CADQ) présente la deuxième production de ses finissant.e.s en jeu et en scénographie : « Confrérie de parole », une réunion de deux oeuvres de Daniel Danis : « Cendres de Cailloux » et « Le langue-à-langue des chiens de roche ». Cette production qui devait avoir lieu en salle en octobre revient en force début mars en webdiffusion dans une mise en scène de Gill Champagne.

    Le Conservatoire d’art dramatique de Québec monte « Confrérie de parole » «Confrérie de parole».Photo: CADQ

    « Confrérie de parole », c’est une assemblée d’êtres singuliers qui se racontent, pour une dernière fois, les événements tragiques qui ont eu lieu dans leur petite communauté, soit le décès de trois jeunes ordinaires qui ne faisaient pas les choses de façon ordinaire. Afin d’accéder à la liberté éternelle, ces trois personnages, prisonniers de la pensée des habitants du village, forceront ces derniers à jouer et rejouer les scènes de leur passé. Les spectateurs.trices deviendront ainsi témoins d’une confrérie de parole enracinée dans son territoire et remplie d’émotions : il faut libérer le passé et continuer de danser avec la Vie.

    Enseigner avec Daniel Danis

    « Confrérie de parole », comme toutes les pièces produites au Conservatoire, relèvent de l’exercice pédagogique. Pour Gill Champagne, ce rôle de pédagogue, qui s’ajoute à celui de metteur en scène, se fait tout naturellement. « Pour moi, il n’y a pas de différences entre mettre en scène une pièce avec des étudiants et des acteurs professionnels, dit-il. Je les prends comme ils sont, avec l’expérience qu’ils ont. On travaille sur cette langue de Daniel Danis de la même façon que je la travaillerais avec un comédien qui a 90 ans. »

    Le metteur en scène d’expérience a ainsi laissé beaucoup de place aux étudiant.e.s en jeu qui se sont amusé à faire des propositions pour la pièce. On retrouvera sur la scène : Juan Arango, Ines Sirine Azaiez, Megan Bastien, Michaël Breton, Charlie Cameron-Verge, Lauréanne Dumoulin, Élisabeth Lavoie, Pierre-Olivier Roussel, Thomas Royer et Gabriel Samson I.

    L’expérience de Gill Champagne en arts visuels a aussi été un grand atout pour la production et l’encadrement des trois finissantes en scénographie : Emily Walhman, Noémie Richard et Laurie Foster. Celles-ci ont conçu des décors à la fois minimalistes, mais puissants ainsi que des costumes inspirés de l’époque grunge et du film culte de Danny Boyle, « Trainspotting ».

    Mise en scène et COVID-19

    Les mesures sanitaires en lien avec la pandémie n’ont pas freiné la créativité des étudiant.e.s et encore moins celle de Gill Champagne. « Ça m’a donné d’autres idées et cela a pris une autre forme que ce que j’avais déjà monté, raconte-t-il. Les acteurs sont toujours sur scène et avec les contraintes actuelles de distanciation, il fallait créer un mouvement, des rapprochements, donc ça a donné une espèce d’imagerie assez particulière à cette pièce. »

    Et même si la langue de Danis se veut parfois sombre, relevant presque de la tragédie, cela ne viendra pas ajouter de morosité à l’ambiance actuelle : « On parle beaucoup d’amour dans cette pièce-là. Certains personnages sont comiques aussi. Oui, ils vivent des trucs dramatiques et même tragiques, mais ils ont chacun leur couleur et l’ensemble fait en sorte qu’on est happés par cette histoire-là. »

    « Confrérie de parole »

    • Mise en scène de Gill Champagne
    • Du 2 au 10 mars 2021 en webdiffusion
    • « Confrérie de parole » sera disponible en webdiffusion, pour les détenteurs de billets, du 2 au 10 mars. Ceux-ci auront donc la possibilité de voir une captation de la pièce, dans le confort de votre foyer, comme s’ils y étaient.
    • Les billets sont en vente au prix de 8 $ (plus frais de service) à la billetterie du CADQ.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité