Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Kétiana Bello tire le portrait des personnalités de la communauté noire montréalaise

    26 février 2021, 06h02
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    Photographe montréalaise connue pour ses portraits, Kétiana Bello a été choisie pour faire les photos des lauréats de la trentième édition du Mois de l’Histoire des Noirs. Afin de proposer un regard authentique sur ses modèles, elle s’appuie notamment sur sa formation de travailleuse sociale. Son processus de création comprend également des enquêtes sur les sujets abordés. Elle aime raconter les histoires de ses modèles à travers leur image. Entrevue avec Kétiana Bello pour en savoir plus sur sa pratique de la photographie, de ses études en travail social à son travail pour le Mois de l’Histoire des Noirs.

    Kétiana Bello tire le portrait des personnalités de la communauté noire montréalaise Kétiana Bello.Photo: Kétiana Bello

    Kétiana Bello a commencé ses études en travail social au Collège Marie-Victorin. « J’ai fait un DEC en travail social, mais j’ai toujours voulu aller dans l’univers de la photographie. Par contre, à ce moment, je n’arrivais pas à considérer la photographie comme un vrai métier, donc j’ai continué mes études en travail social », explique-t-elle. Pendant la deuxième année de son cursus, elle prend des cours complémentaires en photographie. Elle développe une curiosité vis-à-vis de cet art qu’elle pratique dans son temps libre. « Après avoir obtenu mon diplôme en travail social, j’ai décidé de suivre des cours professionnels de photographie », raconte-t-elle. Elle s’inscrit au Collège Marsan où elle obtient un AEC.

    Les débuts de carrière de Kétiana Bello ne sont pas marqués par un projet en particulier, mais par un ensemble de projets. Elle se rappelle sa dernière journée d’études au Collège Marsan où elle a eu l’occasion de montrer l’ensemble du travail effectué depuis ses débuts. « J’ai reçu beaucoup de commentaires positifs et constructifs par rapport à mes photos qui m’ont motivée à continuer », explique-t-elle. Ces retours apaisent la photographe, soucieuse de pouvoir faire carrière dans une discipline qui la passionne autant. Elle continue ainsi à étudier la photographie en autodidacte en feuilletant des magazines et en regardant de nombreuses vidéos en ligne. « Au fur et à mesure que j’apprenais, j’évoluais dans ma pratique », confirme-t-elle.

    Un autre projet d’importance pour Kétiana Bello, c’est une série de portraits d’entrepreneurs de la communauté noire, qu’elle a faite l’année passée à Montréal. Elle souhaitait présenter les entrepreneurs qui ont beaucoup de succès et mettre de l’avant leur passion de l’entrepreneuriat. « Je voulais leur permettre d’expliquer ce qui les as poussés à démarrer leur entreprise afin de motiver d’autres personnes à faire de même », explique la photographe. Elle acquiert ce faisant de la visibilité sur les réseaux sociaux, ce qui attire l’attention du comité de direction du Mois de l’Histoire des Noirs. Elle est choisie pour faire les portraits des lauréats de la trentième édition de l’organisation.

    Si Kétiana Bello est aujourd’hui connue pour ses portraits, c’est parce qu’elle a un oeil pour saisir la personnalité de ses modèles. Elle se concentre sur le type de photo qu’aimerait obtenir la personne photographiée afin d’être certaine que le résultat concorde avec la personnalité. Elle se renseigne aussi en amont sur la vie du modèle avant d’entamer une séance photo. « Mon premier amour en photographie, c’est vraiment le portrait. J’ai toujours su que je voulais photographier des personnes. J’ai étudié en travail social, car j’aime aider et travailler avec des gens, d’où ma préférence pour le portrait », rappelle-t-elle. Ce qui la passionne en particulier, c’est la possibilité de raconter des histoires à travers une image.

    Lors des séances photo, Kétiana Bello préfère ne pas trop diriger ses modèles, afin de ne pas masquer leur naturel. « J’aime diriger, mais en même temps, je veux que la personnalité puisse transparaître. Je veux qu’elle puisse s’exprimer d’elle-même, sans que ça soit moi qui force le trait », confie-t-elle. Son ambition étant toutefois de mettre en valeur ses modèles, elle n’hésite pas à leur faire savoir si elle pense qu’un profil ou un angle leur est plus avantageux.

    Pour le Mois de l’Histoire des Noirs, Kétiana Bello a réalisé une série de portraits de personnalités de la communauté noire montréalaise. « Je suis très honorée d’être la photographe pour cette trentième édition. Il y a douze lauréats, une personne pour chaque mois, qui ont plus de trente ans d’implication et de contribution envers la communauté noire », explique-t-elle. Toujours fidèle à ses préceptes, pour effectuer son travail, Kétiana Bello a appris à connaître chacun des lauréats. Elle en connaissait toutefois déjà certains. Elle a ensuite procédé aux portraits, en adoptant une esthétique très stylisée, jouant avec les codes de la photo en noir et blanc, pour mettre en avant l’appartenance des lauréats à la communauté noire. La série de portraits est disponible sur le site Web du Mois de l’Histoire des Noirs.

    Qui fait Quoi et Le Lien MULTIMÉDIA mènent une vaste initiative visant à favoriser la diversité, l’inclusion et combattre le racisme dans le milieu de l’audiovisuel, du numérique et des industries culturelles en général. Celle-ci se déclinera sur le Web, en vidéos, podcasts, reportages et visibilité dans nos publications et plateformes et s’inscrit dans la durée. Pour mener à bien ce projet, nous sommes la recherche de partenaires institutionnels et privés pour nous accompagner dans cet engagement. Il est possible de contribuer ou de soutenir cette initiative en > cliquant ici <. https://bit.ly/3hLZUZn - Pour en discuter, nous vous invitons à contacter Laura Taloté, laura lienmultimedia.com ou Steeve Laprise, slaprise lienmultimedia.com.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité